Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 14:24

carnetchibids02

affichejapanexpochibiJe ne suis plus très active sur le blog en ce moment, car j'ai récidivé mon expérience de vente sur un salon. Il s'agit du Chibi Japan Expo qui se déroule le week-end prochain à Paris-Est Montreuil (en région parisienne, 93) du 29 au 31 octobre 2010 (www.chibi-japan-expo.com). Si vous avez l'occasion d'y faire un petit tour, venez me faire un coucou sur le stand Aylamilly NO.G.50, ça me fera super plaisir !

Voilà pourquoi tous mes encours prévus pour le blog ne sont pas terminés, mais je me rattraperai pour le mois de novembre... 

 

Toutefois, le salon a du bon parce qu'il m'a obligée à imaginer de nouvelles petites choses, que j'ai pris soin de prendre en photos pour préparer quelques futurs tutos. En avant-première, découvrez les petits carnets de scrapbooking que j'ai créés tout exprès.

 

Mais comme je ne suis pas bêcheuse, je vais vous expliquer comment procéder pour en réaliser vous-même. Alors, au travail !

carnetchibids01

 

Tout d'abord, il vous faut un carnet simple à reliure souple et du carton relativement épais : j'ai recyclé les boîtes de "miam grisou" pour l'occasion (2 mm d'épaisseur) et du carton fin type boîte de céréales.

carnetchibids03

Mesurez la largeur (l), la longueur (L) et l'épaisseur (E) du carnet.

Découpez dans le carton épais, deux rectangles de l x (L + 0,5 cm).

Découpez dans le carton fin, une bande de E X L.

 

Choisissez un papier décoratif, plutôt souple mais pas trop fin.

Découpez-y un rectangle de (L + 2 cm) x (l + l + E + 2,5 cm).

Placez sur son verso, les divers éléments de carton en les centrant, tout en laissant environ 3 mm de part et d'autre de la fine bande centrale (comme sur la photo ci-dessous, attention j'ai placé les éléments sur le recto du papier pour vous montrer les motifs). Et indiquez au crayon leurs positions.

carnetchibids04

Puis, encollez les éléments de carton avant de les placer sur le verso du papier. Je vous conseille la colle en bombe, car elle évite que le papier ne gondole, ainsi que les surépaisseurs de colle. Pour ne pas coller toute la maison, pensez à placer les éléments dans un sac plastique, et de vaporiser à l'intérieur !

Une fois les éléments collés, incisez les angles à 45° (cf. photo ci-dessous).

  carnetchibids05

Découpez une bande de papier blanc de L x (E + 5 cm). Collez-la, à la bombe, sur la reliure en marquant le rainurage latéral, avant de marquer celui du haut et du bas.

carnetchibids06

Avec de la colle en bâton, repliez les bords latéraux sur le carton.

Puis, coupez les triangles superflus (cf. photo ci-dessus), avant d'encoller et de replier les deux autres côtés.

 

Repliez la couverture pour bien marquer la tranche.

carnetchibids07

Découpez 2 x 20 cm de ruban relativement large.

Repérez le milieu du côté de la couverture. Puis, faites un repère à 1,5 cm du bord. En centrant, la largeur du ruban sur ce point, tracez une ligne représentant cette largeur sur le carton.

Avec un cutter incisez suivant cette ligne et recommencez 2 mm à côté, pour former une encoche. Glissez environ 3 cm de ruban dans l'orifice et fixez-le avec un long morceau de ruban adhésif, bien écrasé. Recommencez de l'autre côté.

carnetchibids08


Décorez, éventuellement la couverture avec divers éléments de scrapbooking.

carnetchibids09

Vous pouvez ajouter des rubans en les fixant grâce à un roller à colle en ruban par exemple.

carnetchibids10carnetchibids11Prévoyez un ruban plus long que la couverture, pour qu'il soit bien rabattu sur l'envers de la couverture !


Encollez à la bombe la couverture du carnet, ouvert en deux. Attention de ne pas vaporisez les pages ! Posez-le, sur la couverture en commençant par la tranche. Puis, écrasez les côtés de la couverture souple en les collant sur la couverture cartonnée (remarquez que la souple est moins large que la cartonnée). Laissez bien sécher, avant de refermer le carnet. Au niveau de la tranche, la couverture souple va prendre la forme de l'autre : il faudra peut-être "l'aider" en la rainurant à la pliure…

carnetchibids12

Découpez deux rectangles de papier décoratif  de longueur (L + 0,4 cm) x (l + 0,4 cm).

Vous pouvez décorer un papier uni avec des tampons et des bandes de papiers décoratifs collés par-dessus. Ici, j'ai travaillé les deux rectangles en un seul morceau avant de les couper à la dernière minute.

carnetchibids13

Encollez à la bombe ces deux rectangles, et posez-les sur le verso de la couverture en cachant la couverture souple.

carnetchibids14

Laissez sécher avant de refermer votre splendide carnet personnalisé en nouant les rubans !

carnetchibids15

 


Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 20:47

versionscrap2010-10

Comme promis, je vous montre le making of de l'un des ateliers du stand TOGA présent sur le salon Version Scrap dont je parlais hier. Il s'agissait de réaliser un fond déco pour appliquer (mater) une photo une fois revenue à la maison. J'ai essayé de photographier les autres au travail ainsi que quelques étapes de ma version. À vous de créer la votre, c'est très facile.

versionscrap2010-11

Le matériel consiste en deux feuilles de papier uni à effet gaufré non teinté dans la masse (rose et vert : un carré principal et un rectangle plus petit), deux papiers à motifs (une petite bande et une grande mesurant la longueur du côté du carré uni), un pochoir, un tampon et son encreur, une fleur en papier ou en tissu, une attache parisienne déco et un cœur en bois…

versionscrap2010-12

Pour donner un effet vieilli aux papiers unis, on fixe un pochoir avec du ruban adhésif au verso et l'on frotte sur le recto avec du papier de verre fin : il existe un outil en vente, mais une feuille à grain ultra fin fixée sur un morceau de bois avec des punaises fait très bien l'affaire ! Une fois le motif marqué, on détache le pochoir, puis on frotte les bords avec le papier de verre.

versionscrap2010-13

On arrache ensuite l'un des côtés de la grande bande à motif et l'on colle les diverses parties les unes sur les autres suivant ses envies. On utilisait un dévidoir à bande de colle, mais je préconise plus la bombe à colle (une question de goût, ou d'odorat !). On applique le tampon dans un coin et on colle la petite bande pour lui faire une assise.

versionscrap2010-14

Il ne reste plus qu'à perforer les couches de papier ainsi que la fleur pour la fixer avec l'attache parisienne. Puis, on colle le cœur en bois avec un glue dot (pour les fainéantes comme-moi : j'ai tenu bon jusqu'au dernier moment pour faire cette économie, mais je viens de craquer…………).

versionscrap2010-16

Enfin, on applique la photo comme sur l'exemple proposé par l'atelier… Mais on peut aussi s'en faire un petit tableau comme ici avec un motif découpé avec une perforatrice ou une machine à découper. Remarquez que le bord déchiré de la bande à motif a été encrée avec un tampon brun pour un effet supplémentaire !

versionscrap2010-15

TOGA proposait de faire des cartes faire-part. Comme il n'y avait pas grand monde en fin de journée et que plusieurs garçons naissent en cette fin d'année dans mon entourage j'ai eu la chance de pouvoir en faire deux…

versionscrap2010-17

Le modèle est très simple : sept carrés de couleurs assorties, dont deux qu'on évide en ne gardant que le contour d'un demi-centimètre, une carte perforée (on peut le faire soi-même avec une perforatrice perso), deux boutons collés avec des glue dots, des formes découpées collées avec de la mousse 3D pour donner un effet de relief, un tampon à imprimé au centre d'un des cadres et un ruban pour fermer la carte.

versionscrap2010-18

Les formes découpées adorables (très kawaï, je trouve), comme la fleur du modèle précédent, sont faites avec une machine de TOGA : La décoratrice. Elle vaut 34 euros et les formes à découper un peu plus de 5 euros pièce, un investissement qu'on m'a déconseillé car il existe d'autres machines, certes plus onéreuses, mais plus polyvalentes (permettant le gaufrage également, et fonctionnant avec les "die cuts" — comme on dit dans le jargon — de TOGA…). Un achat à envisager après réflexion donc…

Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 20:12

versionscrap2010-01

Je peux enfin vous montrer les jolies choses vues sur le salon du scrapbooking du week-end dernier qui se déroulait au Parc Floral de Paris. Cette année, j'ai eu l'impression de découvrir moins de vitrines et autres espaces d'exposition. Toutefois, comme à l'accoutumée, le stand de la marque française TOGA, représentée par Loisirs et Création, a su me charmer avec ses jolis motifs et sa disposition attrayante.

versionscrap2010-02

De plus, il proposait des ateliers Make and Take totalement gratuits et vraiment sympa pour réaliser un faire-part de naissance fille ou garçon, une attache de portable printanière et un fond décoratif pour encadrer une photo. J'ai réussi à prendre quelques photos de ce dernier atelier pour vous montrer comment le reproduire chez-vous. Je prépare les explications pour mon prochain sujet !

versionscrap2010-03

En discutant avec les animatrices, j'ai appris que la ligne de magasins (présents dans certaines grandes villes de France) proposait des ateliers du même type mais payants le week-end, mais surtout que, vu le succès de ces ateliers sur les salons, il devrait y en avoir de petits gratuits de temps en temps. Il était question du magasin parisien de Bercy, mais il faudrait se renseigner pour savoir si cela est prévu dans toute la chaîne (Loisirs et Création).

versionscrap2010-04

Comme l'an passé, le stand de la version Tupperware du scrap, Stampin'up, proposait également de réaliser une petite carte gratuite. L'objet était mignon, mais je ne suis toujours pas convaincue par le système qui propose du matériel à un prix élevé et qui ne me paraît pas exceptionnellement meilleur que celui disponible dans les magasins classiques ou sur le Net…

versionscrap2010-05

En revanche, je me suis ruinée en profitant d'offres qui m'ont semblées meilleur marché proposées en général par des stands étrangers : lots de 72 pages de papiers faits main pour 15 euros seulement, 25 pages doubles faces au choix pour 10 euros, et autres réductions spéciales pour salon. Ce n'est pas bien, mais je n'ai pas pu résister ! Mon seul regret est d'avoir refusé de participer à des Make and Take à 3 euros, remboursés pour 30 euros d'achat sur le stand, alors que je suis allée dépenser la dite somme sur deux d'entre eux en fin de journée : ma bêtise est assez insondable !! M'enfin, j'en ai tout de même profité pour écarquiller les yeux et emmagasiner les infos, histoire de refaire à la maison. Le seul problème sera de m'y mettre rapidement avant d'oublier ! Si je me tiens à cette résolution, vous aurez quelques tutos scrap dans pas bien longtemps…

versionscrap2010-06

Mais pour l'instant, je vous laisse profiter des idées glanées ici et là grâce à ces quelques photos…

versionscrap2010-07versionscrap2010-08versionscrap2010-09

Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 00:34

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, aujourd'hui a débuté le salon VersionScrap au Parc Floral de Paris. Il se déroule sur tout le week-end (du 9 au 11 avril 2010). L'année dernière, j'avais été enchantée de m'y être rendue, si bien que je m'y suis précipitée dès le premier jour. (cf.ici). Pas dépaysée, j'y ai retrouvé la plupart des stands de la dernière fois, ainsi que certaines bonnes affaires, notamment sur les papiers.

Les démonstrations étaient également au rendez-vous, mais on en trouvait moins de gratuites. Si comme moi, vous préférez garder vos sous pour acheter des fournitures, précipitez-vous sur les Make and Take de TOGA et de Stampin'up. Vous réaliserez de petites choses amusantes. Les autres ateliers à faire au détours des stands coûtent en général 3 euros, pour repartir avec un objet plus ou moins sophistiqué. L'intérêt est de découvrir de nouvelles techniques ou matériels.

Que vous soyez novice ou confirmée, je vous conseille vivement d'y faire un tour, en plus, vous pourrez en profiter pour découvrir la beauté du Parc Floral, où camélias, magnolias, cerisiers et jonquilles s'épanouissent de tous côtés...

J'aurais aimé vous mettre quelques photos pour vous donner l'eau à la bouche, mais mon ordinateur m'en empêche ! De toutes façons, vous aurez droit au traditionnel compte-rendu détaillé la semaine prochaine ;)

Bon week-end ensoleillé !

 

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:19

carte-fete-mamie-ds01

Par ce beau dimanche ensoleillé, je voulais dire à ma grand-mère, Andrée, combien j’aimerais bien être en sa compagnie pour lui faire un bisou et profiter de sa bonne cuisine (mon grand-père est, lui aussi, un excellent cuisinier, et je crois que c’est lui qui m’a transmis le gène de la gourmandise !!) et de ses connaissances en peinture…

La distance et les obligations salariales empêchent de se déplacer comme on le souhaiterait, alors j’ai utilisé quelques unes de mes photos pour imaginer de petites cartes pour l’occasion. Si, tout comme moi, vous êtes éloignés de ceux qui vous sont chers, envoyez-les par mail ou imprimez-les pour accompagner votre courrier (cliquez sur les cartes pour les agrandir en 10 x 15 cm).

carte-fete-mamie-ds02

Si, au contraire, vous avez préparé un plantureux repas pour l’occasion, regardez par ici pour trouver de modestes dessins à imprimer en guise de marque-place ou pour indiquer le menu… À colorer ou à garder tel quel, selon votre bon plaisir.

Bonne fête à toutes les grand-mères du monde, et tout particulièrement à ma mère, Mamie Brigitte et son adorable mère, maîtresse ès tricot, que j’embrasse bien fort !

carte-fete-mamie-ds03



Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 22:58
cupcakeds
C
ela faisait une éternité que je n'avais pas ajouté de petits dessins à ma collection (album "motif" à droite). Cette fois-ci, ma gourmandise a pris le dessus… Je me suis lancée dans une série de pictogrammes dans l'idée de les ajouter en décoration sur un carnet de recette.
Pour l'instant, seul le cupcake à la myrtille a subi le traitement intégral. Je l'ai décliné en plusieurs versions :
cupcakedsnb
noir et blanc pour que vous l'imprimez et le coloriez à votre guise,
en couleurs pour le découper tel quel, afin de l'ajouter sur des pages de scrapbooking ou en faire des étiquettes si vous voulez offrir des gâteaux
cupcakedscoulet enfin en png sur fond transparent pour l'utiliser dans des pages de digital scrap ou simplement pour décorer votre blog ou vos mails…

Pour vous faire saliver, voici également la religieuse, mais vous ne saurez pas encore quel est mon parfum préféré !
religieusenbds
Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 21:11

chatmamanmasqueds
P
ériode de carnaval oblige, je n'ai pas résisté en découvrant le beau dessin aux pastels que ma mère vient de faire à son cours. Il fallait que j'en fasse un masque !
Je suis certaine que vous aurez la même opinion que moi…

Attention, pour lui faire honneur, j'ai enregistré l'image en haute définition : elle va demander un certain temps pour être téléchargée sur votre ordinateur. Cliquez sur la petite image pour que la grande s'ouvre (disponible aussi dans l'album "papier"). Elle est imprimable à la taille d'une femme adulte sur un format A4 (feuille d'imprimante classique). Découpez-la en enlevant le tracé noir et pratiquez des orifices verticaux pour les yeux en fonction de votre propre écartement. Pour moi, il se situe en rouge sur le modèle ci-dessous. Les points rouges latéraux coïncident avec le passage de rubans ou d'un élastique pour le maintenir.
chatmasqueds.jpg
Pour les enfants, imprimez le masque en taille réduite (faites des essais en noir et blanc pour ne pas gâcher les encres de couleur de l'imprimante). Utilisez ce même brouillon pour positionner les yeux au parfait endroit.

Je vous souhaite danses endiablées et agréables bals masqués !
Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 23:18
saintvalentinds01
Dimanche, il ne faudra pas oublier de souhaiter une heureuse Saint-Valentin à votre moitié ! Si vous n'avez rien prévu, voici de quoi enjoliver vos mots d'amour, vos biscuits et chocolats faits mains ou vos petits présents.


Pour l’occasion, je me suis amusée à créer des étiquettes à découper, ainsi que des papiers de circonstance.

saintvalentinds03

Cliquez sur les petites images ci-dessous pour les obtenir à la taille réelle (vous pouvez aussi les retrouver dans le nouvel album photo (colonne de droite) intitulé « papier ».


Allez voir par ici pour imprimer des gabarits d'enveloppes à découper dans les papiers imprimés, ou pour en fabriquer à votre taille.

saintvalentinds02

Choisissez la taille d'impression des étiquettes pour obtenir celle que vous souhaitez, ou bien pour les transformer en petits sceaux à coller sur les enveloppes origami.

saintvalentinds04

Comme je vous ai promis de vous expliquer comment faire les tatô montrés précédemment, vous aurez les explications détaillées demain soir. C'est dans cette optique que j'ai décoré certains papiers des mots suki (j'aime en japonais), ainsi que dokidoki qui est l'onomatopée désignant le cœur qui bat dans ce pays fervent défenseur du 14 février !

etiquettesloveds

 

Si vous recherchez des modèles pour confectionner des boîtes cadeau, allez aussi voir ici et


Au cas où je ne puisse pas poster dimanche, je vous souhaite d'ores et déjà une langoureuse fête des amoureux !
papierlove01
lovepaper01
lovepaper05
lovepaper02
lovepaper06
lovepaper03
lovepaper04
etiquettesloveds03
etiquettesloveds02
Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 23:53

scrapvoeuxds01Plutôt que de tergiverser des heures dans une carterie pour choisir les messagères de mes souhaits les plus chers, j’ai déballé mon matériel de scrapbooking pour créer des cartes de A à Z… Sans dépenser des fortunes en papiers magnifiques destinés à ce sympathique hobby, j’ai préféré imaginer mes propres décors grâce aux multiples outils disponibles, réutilisables à l’infini, eux.


scrapvoeuxds02

Pour le papier, j’ai craqué pour des cartes de bristol irisé au format approprié. Leur seul défaut est d’empêcher l’encre de sécher aussi rapidement que pour un papier classique, ce qui m’a causé quelques désagréments, tout en offrant une bonne occasion de vous expliquer comment y remédier.

L’encre choisie est un lot de tampons encreurs aux teintes froides (je voulais évoquer l’hiver, vu que Noël est maintenant passé…) vendu par Aladine. Je les ai utilisés avec divers tampons de caoutchouc classiques, ainsi qu’avec ceux en silicone, bien plus économiques. Il suffit de les appliquer d’une manière électrostatique sur un bloc de plexiglas prévu à cet effet. Pour éviter ce dernier achat vous pouvez très bien recycler un boîtier de CD ! L’intérêt principal de ces derniers est de voir parfaitement où le motif sera appliqué.

scrapvoeuxds03

Pour les encrer, il faut appliquer la mousse colorée sur les crêtes du motif, et surtout pas l’inverse. Afin d’ajouter un effet supplémentaire, pensez à déposer diverses teintes en dégradé et à superposer les dessins.

scrapvoeuxds04

scrapvoeuxds05

J’ai choisi de laisser déborder le motif en l’appliquant à cheval sur la carte et sur un papier protecteur. Ne vous arrachez pas les cheveux si le motif n'est pas parfaitement imprimé ou dédoublé parce que vous avez bougé, cela donne un côté artisanal, voire grunge, tout à fait sympathique !

scrapvoeuxds06

Comme expliqué plus haut, il faut attendre que l’encre sèche parfaitement avant de continuer à travailler. Après m’être faite avoir une première fois, j’ai placé ma carte sur le radiateur, le temps de m’occuper des petits éléments à y ajouter.

Pour masquer ma bêtise, je l’ai simplement accentué en frottant dans la même direction un mouchoir en papier, histoire de faire croire que l’effet était voulu !


Les tampons peuvent également être frottés doucement sur les bords de la carte pour lui apporter une effet ancien ou lui donner du relief.

scrapvoeuxds14

Autres ustensiles forts utiles en scrapbooking pour créer ses embellissements à moindre coût, les perforatrices me sont devenues indispensables. Je me suis contentée de diverses formes simples dans le style floral afin qu’elles s’utilisent un peu partout. Pour les employer, je conserve précieusement tous les papiers cadeaux qui me plaisent, en particulier les unis et les plus brillants. En superposant les découpes, on obtient de très belles fleurs.

scrapvoeuxds15

Un petit trou central à l’aide d’un poinçon ou d’une grosse aiguille, une attache parisienne décorative, et le tour est joué ! Remarquez que si vous souhaitez conserver le recto de la carte immaculé, il faut mieux utiliser l’attache pour fixer les éléments de la fleurs, et coller celle-ci sur la carte dans un second temps.

scrapvoeuxds16

Les découpeuses d’angle sont très pratiques pour créer de petites étiquettes décoratives dans de beaux papiers onéreux. Le fait de les découper en de nombreux petits carrés permet de les rentabiliser au mieux. Il existe d’ailleurs des lots pré-découpés disponibles sur le marché, que j’ai utilisé ici…

scrapvoeuxds10

Impossible, non plus, de ne pas s’offrir les découpeuses formant des frises. Très chères, elles permettent cependant de confectionner de très belles choses facilement. Celle que j’ai utilisée ici, laisse un motif dans lequel on peut glisser une fine bande de papier contrasté. Pour mieux le tisser, utilisez une lame de ciseau pour diriger le morceau de papier. Choisissez-le assez rigide pour le pousser sans qu’il ne se plie d’une manière impromptue !

scrapvoeuxds07

Pour finir, je n’ai pas résisté à utiliser mes poudres à embosser. Sur l’encre des tampons encore humide, il suffit de déposer une fine couche de poudre, puis de récupérer l’excédent. On la fait chauffer ensuite avec un heatgun. M’imaginant que ce dernier achat était inutile, j’ai voulu tester le sèche-cheveux, qui n’est pas assez chaud, ainsi que ma cuisinière à gaz, qui a noirci mon papier, pour finalement accepter l’inéluctable !

Mais pour ceux qui n'auraient pas encore fait cette dépense, Michèle m'a donné deux supers bonnes astuces : placer la carte saupoudrée au dessus d'un grille-pain, ou emprunter un décapeur thermique pour la peinture ! Merci beaucoup, Michèle !

scrapvoeuxds08

Il existe diverses poudres plus ou moins opaques. Les transparentes sont du plus bel effet sur des encres colorées. Il existe également des encreurs incolores pour appliquer un tampon sans laissez d’autre trace que celle de la poudre. Attention toutefois, car pour visualiser le motif sur le papier, celui de Top-boss est très légèrement rosé.

Ici, je souhaitais former des lettrines. J’ai donc utilisé un stylo spécial possédant d’un côté une pointe biseauté et de l’autre une pointe fine. La poudre est blanche pour évoquer la neige.

scrapvoeuxds09

Grâce au heatgun, vous pouvez chauffer un endroit précis, sans faire fusionner les grains qui seraient malencontreusement restés fixés à côté. Une fois le motif désiré fondu, il suffit d’enlever le superflu avec un pinceau.


Afin d’ajouter quelques embellissements supplémentaires, j’ai utilisé la technique des cartes 3D, en intercalant de minuscules cubes de mousse autocollante sous des formes découpées.

scrapvoeuxds12

Avec les fameux feutres POSCA dont je vous rabat les oreilles, on peut ajouter de petits gribouillis, ainsi que les indispensables messages calligraphiés. Tiens, même si ici je ne me suis vraiment pas appliquée, il faudra que je vous montre comment faire…

scrapvoeuxds13

 

J’ai également ajouté un flocon métallique prêt à l’emploi avec une attache parisienne.

scrapvoeuxds17

Mais pour vous montrer une fois encore que la récup’ il n’y a que ça de vrai, voici comment d’une capsule de Ricoré (si vous donnez le biberon à un bébé, vous avez une vraie mine d’or !), est née une rosace sculptée !

Déposez sur un tissu épais (j’ai pris un chiffon de feutre classique) la capsule préalablement aplanie avec l’ongle.

scrapvoeuxds18

scrapvoeuxds19

Puis, à l’aide d’un outil à embosser (ou une bille bien ronde de stylo : il ne faut pas percer le métal), dessinez un motif. Insistez bien pour marquer les contours, puis retourner-le.

scrapvoeuxds20

Une fois satisfait, découpez la forme, et collez-la sur la carte. Les glue dots sont utiles pour ce genre d’opération, tout comme l’est le dévidoir à colle dans l'exemple ci-dessous pour éviter les coulures, mais ce sont des gadgets…

scrapvoeuxds11


J’espère que ces explications vous auront donné envie d’élaborer des cartes personnalisées en faisant un petit tour dans les magasins spécialisés : ce sont les soldes, pourquoi ne pas en profiter ?

 

scrapvoeuxds21

Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 23:31

 

Ah ! Les vacances… Quel plaisir de se lancer dans de gros albums photos pour immortaliser les souvenirs chaleureux de cet été ! Un vrai bonheur, histoire de se réchauffer les yeux pendant les froides soirées d’hiver. Le problème est que cela finit toujours par revenir cher si on se laisse tenter par les magnifiques embellissements disponibles sur le marché… Qu’à cela ne tienne ! Faites comme moi, lancez vous dans une production monumentale de mini décos en pâte polymère. Cette technique simple est une bonne façon de débuter en Fimo sans se pendre la tête à confectionner des cannes complexes.

Vu la gamme de couleurs disponible, et le nombre de petites choses réalisables dans un seul pain de pâte, il est facile de rentabiliser son budget. Et cela, même pour amortir l’achat d’emporte pièces relativement onéreux, mais parfaits pour se confectionner de splendides bijoux lorsqu’il ne sera plus temps de vagabonder sous le soleil…

 

La première étape demande de malaxer la pâte le plus longtemps possible pour l’assouplir. Comme je ne suis pas une utilisatrice de Fimo régulière, certains pains en ma possession depuis quelques années sont devenus friables. Le problème est un peu le même avec la Fimo dite « classique », plus ferme que la « soft ». Pour les récupérer, je les fragmente en petits morceaux à l’aide d’un couteau, puis je les triture jusqu’à les ramollir afin qu’ils retrouvent une bonne homogénéité. Si l’opération est vraiment trop fastidieuse, je n’hésite pas à ajouter de la pâte molle de couleur proche, voire un peu de blanc, disponible en blocs de grande taille (donc moins chers !).


Il est d’ailleurs très facile d’obtenir de nouvelles teintes en parfait accord avec les papiers de scrap choisis, en enroulant deux colombins l’un autour de l’autre, plusieurs fois de suite.


On obtient tout d’abord de très belles marbrures que l’on peut utiliser telles quelles, puis une nouvelle couleurs lorsque les deux pâtes d’origines sont parfaitement amalgamées.


À ce propos, je n’ai jamais rencontré de difficulté lorsque j’agglomérais des pâtes polymères de marques différentes (Fimo, Sculpey ou Cernit) ensemble.

 

Une fois la pâte de bonne consistance, je forme un colombin aux bords bien nets. Je le pose sur du papier sulfurisé. Puis, je l’étale avec un rouleau (le mien est en plexiglas, mais, vous pouvez opter pour un morceau de tuyau de plastique bien raide. Évitez, le bois, à moins qu’il ne soit parfaitement lisse, car il peut laisser des traces et est bien plus difficile à nettoyer !). Pour obtenir une plaque d’épaisseur constante, pensez à utiliser des brochettes comme guides, ou bien des aiguilles à tricoter à double pointe. Pour obtenir une épaisseur plus fine, découpez de fines bandes dans une pochette plastique à élastique usagée.


Toutefois, je l’avoue sans honte, j’ai craqué pour la fameuse machine à pâtes ! Et je ne regrette rien ! Avec elle, on obtient en un tour de main neuf épaisseurs différentes, et je ne vous explique pas la facilité avec laquelle on mélange deux couleurs, sans parler des dégradés parfaits… Vraiment, si vous ne manquez pas cruellement d’argent, je ne saurais trop vous conseiller cet achat miraculeux ! D’autant plus qu’il n’est pas impossible  d’en trouver au rayon cuisine de moins chers que dans les boutiques spécialisées. J’ai cependant craqué un jour où une promo était particulièrement intéressante chez Truffaut. Par prudence, je me suis dit qu’il était plus raisonnable d’acheter une machine destinée à la pâte polymère, plutôt qu’à la farine : peut-être est-elle plus solide ? Pourtant, je ne vois aucune raison de manufacturer deux objets différents, car c’est plus compliqué et surtout il est plus intéressant de profiter de la crédulité des amateurs de loisirs créatifs en leur faisant payer bien plus cher un objet ménager classique. Cependant, n’ayant pas pu faire de comparaison, je ne peux rien vous conseiller à ce sujet !

 

Mais revenons à nos embellissements ! Une fois la pâte étalée sur le papier, il suffit de découper des formes avec les emporte pièces. Pour effacer toute empreinte digitale et autre marque, utilisez un gant de chirurgien (disponible au rayon ménager), en lissant tout doucement sans appuyer, et dans toutes les directions pour ne pas déformer la découpe.


Avec les petits emporte pièces, on peut décorer les formes obtenues à l’aide de cure dent, aiguilles à tricoter… Mais si l’on choisit de gros emporte pièces, pour faire des biscuits par exemple, le papier sulfurisé permet d’hotter facilement de petites parties avec des formes plus petites dans le but d’obtenir un effet de dentelle.

 


Pensez également à détourner les formes d’origine en ajoutant des détails évocateurs comme c’est le cas pour les minis poissons roses. La couleur est plutôt originale, mais le thème est de saison !

 

Vous pouvez en profiter pour fabriquer de petites breloques pour bijoux en perçant un trou suffisamment grand pour y passer un anneau de métal, ou bien confectionner de jolis boutons décoratifs. J’en profite pour préciser que les décorations à coller sur des pages de scrap, peuvent tout aussi bien servir au sein d’une broderie sur tissu, comme c’est le cas des sequins fantaisie.

 

Pour ne pas déformer vos créations, travaillez sur de petits morceaux de papier que vous déposerez ensuite sur une plaque spéciale four. Attention, la Fimo est toxique, il ne faut surtout pas la déposer directement sur une plaque prévue pour la nourriture. D’ailleurs, il est également conseillé d’utiliser un couteau uniquement destiné à son usage.

Pour la cuisson, regardez les informations de la pâte que vous avez choisie : la durée peut varier en fonction de la couleur. Comme les réalisations sont très fines, réduisez la durée indiquée de quelques minutes, et surveillez la cuisson. Une fois, celle-ci terminée, ventilez bien votre four pour ne pas contaminer votre prochain plat.

 

Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans la réalisation de vos albums souvenirs ! Bonne fin de vacances pour les chanceux qui profitent en ce moment de ce beau mois d'août !


Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.