Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 09:42

aylamillyjapanexpo06

Avant de partir en vacances où je ne suis pas certaine d'avoir accès à Internet, laissez-moi vous montrer ce que je proposais sur mon stand Aylamilly.

aylamillyjapanexpo05

aylamillyjapanexpo03

aylamillyjapanexpo04

aylamillyjapanexpo02

aylamillyjapanexpo01

aylamillyjapanexpo07

Je le partageais avec Céline, une amie qui débute et fait de très jolies choses : des mini chapeau qu'elle nomme fascinator, des barrettes joliement brodées, des boucles d'oreilles mêlant tissu et aprêts de métal, bagues bouquet, boucles d'oreille origami... Elle est en cours de création de son site, Milidee. Lorsqu'il sera activé, je vous donnerai le lien pour découvrir ses belles créations, très chic ! C'est elle également qui a imaginé la scénographie du stand : je n'en revenais pas de l'aspect "pro" qu'il avait !!! Je suis certaine que c'ets grâce à cette belle présentation que nous avons enfin eu du succès... Cela nous a encouragé à continuer dans cette voie, si bien que je me suis déjà inscrite pour le prochain Paris Manga qui sera plus facilement accessible, puisqu'il se déroulera à Porte de Versailles les 1er et 2 octobre prochains. Je sens qu'une fois encore, je n'aurais pas beaucoup de temps pour chômer !!

Les superbes photos du stand sont signées Martine Fa. Si vous ne connaissez pas encore cette artiste aux multiples talents, faites un petit tour sur son blog ...

MFAaylamilly-milidee-japanexpo2011-2MFAaylamilly-milidee-japanexpo2011-3MFAaylamilly-milidee-japanexpo2011-4MFAaylamilly-milidee-japanexpo2011-5MFAaylamilly-milidee-japanexpo2011-6MFAaylamilly-milidee-japanexpo2011-7MFAaylamilly-milidee-japanexpo2011-8MFAaylamilly-milidee-japanexpo2011-9

Si je ne parviens pas à poster d'ici mon retour, je vous souhaite de bonnes vacances ou un bel été créatif pour celles qui n'ont pas la chance d'aller voir du pays !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 23:00

neigecoulds.jpg

Juste un petit dessin perso pour vous souhaiter un agréable Noël et de bonnes fêtes pour cette fin d'année !

 

Si vous voulez vous en servir pour vos cartes de vœux, n'hésitez pas (cliquez dessus pour l'agrandir) !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 12:57

coeurgigi01

 

J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année. Je vous souhaite une nouvelle année merveilleuse, qui vous comble à tous points de vue. Merci encore de vos visites et de vos commentaires si gentils.

 coeurgigi02

Je voulais également vous montrer le joli cadeau que j’ai découvert à mon retour de mini vacances. GigiS m’a confectionné un adorable petit cœur décoré d’un papillon. Ce qui est incroyable, c’est qu’il est parfaitement assorti aux décorations de mon sapin de Noël : où il trône maintenant en bonne place !

Merci beaucoup GigiS pour cette surprise qui m’a fait un plaisir fou !

coeurgigi03

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 22:04

poscaphotophoreds01

La folie des feutres peinture continue à m’inspirer ! Cette fois, je me suis lancée dans la décoration du verre avec des marqueurs POSCA opaques.

poscaphotophoreds02

Les feutres métalliques sont superbes sur d’autres supports (cf. la porcelaine), mais, ici, ils ne couvent pas totalement. Toutefois, en les utilisant comme fond irrégulier sur lequel on ajoute des textes (Joyeux Noël dans plusieurs langues ou mots doux…) et de petits motifs, le résultat n’est pas mauvais.

Sans prétention, j’ai dessiné à main levée des gribouillis au gré de mon inspiration : pas besoin de travailler avec un soin méticuleux, car l’avantage des POSCA sur verre est que les dessins sont effaçables à l’eau (en grattant un peu !).

poscaphotophoreds04

Craquez pour de jolis verres assez épais (il ne faudrait pas qu’ils se brisent sous l’effet de la chaleur de la bougie !) ! Rêvez devant la gamme étonnante de ces feutres japonais ! Amusez-vous en cherchant des motifs à copier dans les magazines ou les catalogues de produits pour loisirs créatifs ! Tout cela est éphémère et égaiera votre table le temps d’une soirée !

poscaphotophoreds03

N’oubliez pas de remplir à moitié vos verres de sable si vous n’optez pas pour des photophores unis. Cela permet d’y enfoncer une bougie chauffe-plat (pas toujours très jolie, mais pas chère du tout !), sans se brûler les doigts avec briquet ou allumette… Chinez dans les boutiques de déco des sables colorés si vous n’avez pas une plage ou un équivalent de la forêt de Fontainebleau au coin de la rue… Mais proscrivez les matières inflammables pour ne pas transformer le solstice d’hiver en feu de la Saint-Jean !

Régalez-vous et bon peinturlurage !

poscaphotophoreds05

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 23:09
maisonds01
Pour décorer vos cartes de vœux, je me suis amusée a dessiner quelques petites choses. Imprimez-les à la taille de votre souhait pour les appliquer où bon vous semble : sur du papier autocollant pour étiqueter vos cadeaux, sur du bristol pour faire des cartes 3D en détourant certains éléments, sur du papier transfert pour les imprimer sur du tissu et confectionner de petites pochettes ou des pampilles pour le sapin… Vous pouvez même les découper en rond pour décorer l'intérieur de boules en plastique spéciales !
J'aurais aimé en faire davantage, mais voici déjà un premier jet.
villageds
feeds01
Bonne préparation de fêtes et bonne semaine créative !
Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 22:43

Hop, comme je raffole de gâteaux et de sucreries, j’ai eu bien envie d’en glisser quelques-uns dans mon arbre de Noël ! Mais voilà, on trouve dans le coin de petites mains chapardeuses qui risqueraient bien de le renverser tant la tentation serait grande. Qu’à cela ne tienne ! Je vais m’en faire d’immangeables, et, qui plus est, me permettant de les occuper, ces menottes coquines…


Une grosse boule de pâte à sel (la recette est ici), la boîte de tubes de gouache, un bon tablier, me voilà parée pour une cuisine zéro calories !


Il est tout à fait possible de peindre la pâte à sel une fois cuite, mais le résultat est vraiment différent lorsqu’elle est teintée dans la masse.

Pour cela, il suffit de la séparer en petites boules dans lesquelles, on dépose un peu de gouache. En malaxant bien le tout, on obtient de la pâte parfaitement colorée.


Elle peut être étalée et découpée avec des emporte-pièces à gâteaux ou à pâte à modeler, pour former une base bien régulière. Pensez à superposer les couleurs le résultat est très joli.

Puis on la décore en faisant des trous à l’aide d’un couteau et d’un cure-dent. On ajoute ensuite de minuscules boules pour former des pois, ou de longs serpents réguliers, afin de créer quelques volutes. Vous pouvez aussi y coller des paillettes, des strass ou des perles pour un effets plus glitter

N’oubliez pas de faire un trou suffisamment large pour l’attache, surtout si vous craquez pour les rubans !


Laissez bien sécher près d’un radiateur ou au four très doux (il ne faut pas que la pâte dore !). Les couleurs seront plus fades, mais une bonne couche de vernis va leur redonner un coup de fouet (ça fonctionne comme pour les coquillages !).


Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne tambouille !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 17:36

Décorer la porcelaine pour s’offrir des assiettes personnalisées n’est pas toujours aisé… Grâce aux feutres-peinture de la marque Posca, plus rien ne vous arrêtera dans votre créativité ! C’est sur le dernier salon Créations et Savoir-faire que j’ai découvert l’incroyable étendue des possibilités de ces stylos. Et ils sont tellement formidable que je ne résiste pas à vous en parler aussitôt.

 

Persuadée qu’ils n’étaient utiles que pour écrire en surimpression sur des papiers foncés, j’ai été totalement conquise par les objets exposés sur le stand !

Si dessiner sur le bois n’est pas une grande surprise, je ne savais pas qu’ils permettaient également de décorer le tissu en le fixant sur l’envers avec un fer à repasser (laver à 30  la première fois). On m’a également expliqué qu’il était facile de s’en servir pour dessiner sur de verre ou du plastique pour une création éphémère (on enlève les dessins à l’eau). Ce qui peut se révéler une excellente idée pour photophores, flûtes à champagne, ou boules de Noël transparentes !

 

Mais, je l’avoue, ce qui m’intriguait le plus concernait la peinture sur porcelaine… Il me fallait absolument essayer, et c’est maintenant chose faite !

 

La gamme de stylo est assez vaste avec des couleurs douces, flashy et maintenant métallisées ! Les pointes disponibles existent également en diverses tailles, ce qui est très utile pour les grands à plats ou les détails fins.

 

Pour tester, je me suis concentrée sur les métallisées. Apparement, cela ne fonctionne pas avec les couleurs opaques, mais il faut que j'essaye en faisant une cuisson plus longue, car pour l'instant cette peinture ne tient pas au contraire de la métallisée...


Pour colorer toute la surface, j’ai choisi les Posca à pointe large biseautée.


Sur de minuscules coupelles à apéritif dénichées chez Alinéa, j’ai appliqué deux couches de peinture l’une perpendiculaire à l’autre. Une fois que l’encre est sèche, le moindre raccord enlève la couche de peinture précédente, il est donc indispensable de fixer la première couche avant d’appliquer la seconde. Pour cela, il faut placer les objets au four ménager pendant 30 minutes à 180 °C.

Les produits n’étant pas toxiques (on les utilise dans les Maternelles), il n’y a donc aucun risque de vapeur dangereuse.

Le résultat n’est pas aussi parfait que de la vaisselle du commerce émaillée à haute température, mais je suis très contente de mon petit effet !

Pour être bien certaine que le motif ne s’effacera pas, j’ai bien gratté avec mon ongle, et rien n’a bougé ! Je n’ai pas encore testé le lave-vaisselle ou les grattons verts, mais je n’ai pas de grande inquiétude à ce sujet !

 

Pour tester les feutres plus fins, je me suis également amusée à faire des motifs simples… Qu’en pensez-vous ? C’est encore plus bluffant, non ?

L’application de la peinture est très facile. Il suffit juste de bien agiter avant d’appuyer la pointe plusieurs fois sur une feuille de papier afin que l’encre l’imbibe bien. Puis de se lancer dans des tracés sans surprise comme avec un feutre classique. Si vous avez raté, un bout de mouchoir ou un coton-tige pour effacer et le tour est joué !

En cuisant entre chaque couche, on peut faire des dessins superposés. Les couleurs sont si opaques que les claires se superposent sans souci. De plus, elles sont miscibles entre-elles pour obtenir des dégradés.

 

Maintenant, que j’ai craqué, je meure d’envie de dessiner sur du tissu ou sur du verre qui supporte le passage au four…

 

Comme son usage est facile également pour les enfants, j’ai demandé à mon aîné de faire de petits cadeaux de Noël personnalisés. Mais, chut, vous ne pourrez pas les voir au cas où les destinataires passeraient pas là !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 20:10

 

Après les photophores vitraux multicolores, pourquoi ne pas décorer également les bougies ? Petite activité ludique et simple, l’utilisation des tubes de cire colorée liquide pour dessiner sur les bougies permet de décliner l’ambiance de son choix sans avoir à parcourir les magasins en tous sens ! Faites le plein de bougies standard dans les grandes surfaces, colorées ou non, et investissez dans des tubes de couleur spéciaux qui vous permettrons de créer des réalisations uniques pour chaque occasion.

 

Mes préférés sont les Candle-Pen de Hobby time / Glorex (suisse), car ils s’écoulent doucement sans mauvaises surprises et proposent des teintes vraiment originales. Peut-être existent-ils en or et argent ? Mais dans le magasin où je les ai achetés ce n’était pas le cas… En revanche ces couleurs de circonstances sont disponibles dans la marque autrichienne Kerzn-Stift de Euro hobby, mais leur usage est un peu moins aisé, car la cire est encore plus liquide et peut parfois couler si elle est en trop grande épaisseur. L’effet métallique, une fois la cire sèche, est d’une très belle qualité.

Une fois le décor réalisé, il faut laisser sécher 24 h pour pouvoir prendre les bougies à pleine main. Toutefois, si vous n’avez pas l’intention de les tripoter afin de les utiliser de suite, elles fonderont sans aucun problème. Sachez seulement que les métalliques Kern-Stift sont ternes au sortir du tube, et ne prennent leur teinte définitive qu’une fois sèches.

 

Par facilité, j’ai utilisé, ici, de petites bougies bien stables, mais l’effet est tout aussi réussi sur les bougies allongées type cierges. Dans ce cas, décorez-les en les positionnant sur un chandelier, en veillant bien qu’elles y soient bien fixées afin de les incliner sans chute désastreuse. Vous pouvez aussi dessiner d’un côté puis de l’autre en les plaçant à plat sur une table bien équilibrée. Dans ce dernier cas, il faut laisser sécher entre chaque face, et ne pas donner de coups dedans !

 


Il existe aussi  une autre manière encore plus simple et rapide de décorer, en utilisant des plaques de cires. On les découpe avec des ciseaux ou des emporte-pièces, puis on applique les formes en les réchauffant avec la paume de la main. Les enfants adorent, alors que les adultes peuvent ainsi reproduire des dessins complexes ! Regardez cette fiche explicative pour vous en convaincre.

 

Si vous voulez essayer, vous trouverez des cires liquides Kerzn-Stift et les plaques de cire chez Opitec. Mes Candle-Pen ont été achetés voilà des lustres chez Rougier & Plé (de Paris), je ne sais pas s’ils en vendent encore.

Que vos soirées d'hiver soient châleureuses et scintillantes !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 22:58


Pas de fêtes de fin d’année sans bougies multicolores. Mais la cire qui coule, les longues bougies dangereuses pour les petits ne sont pas forcément de bonnes idées. Voilà pourquoi je suis devenue une adepte des photophores ! Voici de nombreuses années que je m’amuse à renouveler mes verres colorés grâce à la magnifique peinture vitrail.

Mon premier essai remonte à la Maternelle ! J’avais décoré une plaque de verre avec du cerne noir, puis l’avais peinte avec de belles couleurs. La maîtresse avait ensuite déposé une feuille d’aluminium au verso, et le résultat m’avait littéralement enchantée ! Quand on sais que le produit ne se nettoie qu’au White Spirit, je ne pense pas qu’on pourrait l’utiliser de nos jours dans les écoles…


Bien des années plus tard, j’ai redécouvert cette technique dans un atelier créatif de VVF en compagnie de ma grand-mère maternelle (coucou Mamie !). Nous avions décalqué un dessin, toujours avec le cerne, puis l’avions coloré. Je ne peux plus vous montrer mon beau martin pêcheur, car je l’ai récemment brisé…

Ma grand-mère a été tellement emballée qu’elle a décidé d’utiliser la méthode pour embellir les deux étroites vitres des portes de son salon. La prochaine fois que je retournerai à Annecy, je prendrai en photo le spectaculaire résultat. Il prouve, s’il le fallait, que la peinture vitrail n’est pas forcément une technique kitchouille !

Depuis lors, je me contente de photophores en récupérant le moindre récipient en verre dont la forme me plait. Moult petits pots de crème dessert se sont métamorphosés, tout comme les petits pots de mes bébés ! Comme je ne jette rien… Il m’en restait encore pour vous montrer comment procéder.

On peut également décorer des verres pour en faire des vases, mais je dois vous prévenir de ne pas les laisser tremper longtemps dans l’eau, si vous voulez les laver, la peinture finirait par se décoller ! Pour décorer les flûtes de champagne, préférez donc de la peinture spéciale verre qui cuit au four ménager et, en principe, résiste au lave-vaisselle.

Faites également attention à la manière dont vous entreposerez les objets décorés une fois que vous vous en serez lassé, car la chaleur ramollit et décolle le cerne s’il est en contact avec quelque chose, notamment pendant l’été !


Le travail se fait en deux étapes, entre lesquelles il faut prévoir un ou deux jours de séchage.

 

 

LE CLOISONNÉ

 

Tout d’abord, il faut laver le support et bien le dégraisser avec de l’alcool à brûler. Par la suite, tenez-le en glissant vos doigts dans le goulot.

Il existe de nombreuses couleurs de cerne destiné à la peinture vitrail. Attention toutefois à réserver les plus claires (or, argent) aux peintures peu foncées, à moins que vous n’ayez la patience de ne surtout pas déborder. Le cloisonné permet, comme la gutta avec la peinture sur soie, que les couleurs ne se mélangent pas entre-elles. En effet, on peut facilement créer ses propres teintes, tandis que la viscosité de la peinture liquide à tendance à faire des gouttes pendant l’uniformisation. Voilà aussi pourquoi il vaut mieux ne pas travailler sur une surface verticale.


Pour utiliser le cerne, il ne faut pas appuyer trop fort sur le tube au risque d’obtenir de gros pâtés. Pour débuter, choisissez des motifs géométriques simples. Une fois la pression maîtrisée, vous pourrez dessiner directement. Ou bien glisser un motif imprimé sur une feuille de papier à l’intérieur de l’objet avant de le décalquer par transparence.


Si vous décorez un miroir, vous pouvez délimiter le tracé avec un crayon gras (type 6 ou 7B). Mais attention, le cerne risque de ne pas accrocher, donc il faut suivre le dessin d’une manière décalée. Une fois le cerne sec, vous pourrez nettoyer le trait de crayon, avant de peindre.

Une autre astuce consiste à utiliser la peinture miroir en bombe, qui vient d’être commercialisée, en l’appliquant au dos d’une simple plaque de verre une fois celle-ci décorée de peinture vitrail.


 


LA PEINTURE

 

 

Une fois le cerne bien sec, au bout d’un jour ou deux, il ne reste plus qu’à peindre les cloisonnés. Ne secouez pas le pot de peinture, vous formeriez des bulles, mélangez-le avec votre pinceau. Ne le choisissez pas en poils de martre, mais il ne faut pas qu’il les perde non plus ! Utilisez du White Spirit dans un petit pot de verre pour le nettoyer.

Vous pouvez mélanger les couleurs sur une palette, et ajouter du White pour les diluer. N’imbibez pas trop le pinceau pour éviter les coulures et peignez votre pot en le tenant à l’horizontale.


Pensez à l’appuyer sur un support comme sur la photo pour ne pas trembler de fatigue. Travaillez de la couleur la plus claire à la plus foncée et de préférence quart par quart toujours à cause des coulures.

Vous pouvez aussi peindre le fond du récipient en le posant à l’envers, une fois les côtés terminés.

Laissez sécher encore un jour ou deux. Il ne reste plus qu’à y glisser de petites bougies chauffe-plat pour enluminer vos soirées d’hiver (et pourquoi pas d’été !).


Si, comme moi, vous utilisez des pots de bébé en support, allumez la bougie avant de la glisser dedans. Positionnez-la à la verticale du goulot et laissez-la tomber bien droit !

Vous pouvez également coller la bougie au fond avec de la patafix, avant de l’allumer avec une longue allumette en penchant le photophore sur le côté.

 

Une autre technique utilise la manière inverse, c’est-à-dire en commençant par peindre le support à la peinture vitrail. Et, après séchage complet, on utilise le cerne pour faire des motifs à main levée (l’argent sur le rouge est magnifique !).


Faut-il rappeler qu’il ne faut jamais laisser une bougie sans surveillance ? Oui ? Alors, c’est fait ! La féerie peut débuter !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 22:33


Pour aller dans la continuité de ma couronne de l’avent très fifille décrite précédemment, me voilà lancée dans la confection de décorations de sapin peu conventionnelles. Fan de Chantal Thomass et de tout ce qui évoque la féminité d’antan, ma thématique était toute trouvée ! Plutôt que les chaussettes rouges, ce sont les petites bottines du XVIIIe qui attendrons les présents… Mon sapin, paré de boas blancs ou roses et de guirlandes de perles nacrés, de boules aux teintes pâles et de pendeloques de cristal 100 % acrylique, mérite quelques ajouts réalisés rien que pour cette année. Sac emperlé, corset enrubanné, chaussures à l’imprimé délicatement rosé, voilà de quoi l’habiller !

LA COUTURE

Après avoir découpé les formes dans du papier, il faut tracer leur contour sur l’envers du tissu, ainsi qu’un nouveau trait à 5 mm du premier.


Découpez le tissu suivant le tracé extérieur. Puis reportez son contour sur le tissu pour découper le verso de la pampille. Pour le corset et le sac, le dessin étant symétrique, on n’a pas besoin de se soucier du sens. Mais pour la chaussure et la botte, il faut l’inverser !


Pour attacher les décorations, on peut découper un bout de cordon rose d’une vingtaine de centimètres, ou bien réaliser une chaînette au crochet n°2,5 de 50 mailles en l’air. Nouez les extrémités ensemble tout au bord.

Afin d’apporter un petit plus amusant, on peut écrire quelques mots de circonstance à l’aide de stylo-bille sur un ruban de satin, dans le but de former des étiquettes personnalisées.


Placez ces éléments sur la forme découpée, sur l’endroit du tissu et vers l’intérieur, puis déposez la seconde partie. Fixez le tout avec des épingles. Remarquez que j’ai fait un nœud lâche à l’attache pour éviter de la prendre dans la couture !

Pour le sac, il faut séparer les deux côtés de l'attache.


Cousez à la machine au point droit en suivant le tracé intérieur en prenant bien soin de fixer l’attache et l’étiquette, tout en ménageant une fente.

Reportez-vous aux traits roses de la photo pour la positionner au mieux.

Pratiquez de petites incisions au niveau des courbes et de l’échancrure des talons, coupez les pointes trop saillantes.

Retournez les formes en poussant le tissu avec un objet allongé pas trop pointu (par exemple un crochet n°4). Puis bourrez-les de polyester avant de refermer les fentes avec une couture.


Vous pouvez vous contenter de ce premier résultat, ou bien vous lancer dans une broderie pour un effet plus travaillé, prévoyez juste un joli nœud autour de la taille du corset.

LA BRODERIE

Explications pour coudre sans faire de nœuds disgracieux :

Piquez l’aiguille puis ressortez-la à l’endroit de votre souhait, tout en laissant une longueur de fil hors de l’objet. Faites le premier point en le doublant ou le triplant, avant de ressortir au niveau du point suivant.


Continuez votre broderie jusqu’à atteindre le dernier point. Comme précédemment doublez ou triplez-le avant de piquer dans la forme et de ressortir plus loin. Coupez à ras les extrémités des fils inutiles en tirant un peu dessus.


Pour former le laçage du corset, pliez en deux un bout de ruban de satin de 3 ou 4 mm de large, et épinglez-le au niveau de la poitrine. À 5 mm de chaque côté cousez-le avec un fil contrasté. Pliez le brin droit en diagonale et faites un point juste au-dessous du point de gauche. Faites de même avec l’autre brin en le croisant au-dessus du premier.


Continuez ainsi jusqu’au bas du corset, et nouez les brins restants. Fixez le nœud avec un fil de couleur identique.

Pour marquer les baleines, vous pouvez broder deux lignes de points avant, entre lesquels on fait sinuer un fil d’une autre couleur.


Pour le petit sac, la broderie consiste à suivre le motif du tissu, à ajouter une perle pour figurer l’attache, ainsi qu’une frange de perles.

Cette dernière est réalisée avec du fil fin mais résistant (à quilter, à gant…) qui doit passer dans le chas d’une aiguille spéciale perle.

Faites un nœud et piquez à l’endroit de la frange, enfilez la séquence de perles de votre choix puis repassez l’aiguille dans toutes les perles SAUF la première (c’est-à-dire la dernière de la séquence), puis repiquez dans la forme au niveau du point de sortie du fil, pour ressortir au niveau de la frange suivante. Tirez doucement le fil pour bien tendre la frange. Recommencez avec la suivante.



Les souliers sont juste surpiqués, ou décorés de boutons réalisés en point de nœud…


Vous pouvez facilement utiliser cette technique pour former d’autres objets plus en rapport avec votre thématique de fin d’année, en créant de nouveaux patrons, ou tout simplement reprendre votre forme préférée pour confectionner un porte-clé unique à offrir pour la Noël…

Repost 0
Published by Agrafe - dans Noël
commenter cet article

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.