Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 20:27

 mokonads01

J’apprécie la lecture des manga, les bandes dessinées japonaises, raison pour laquelle j’écrivais de nombreux articles dans le premier magazine français qui traitait de ce sujet, AnimeLand. Alors que les filles de l’équipe ont proposé d’éditer un hors-série destiné à la gent féminine, je me suis lancée dans ma première fiche créative. Le magazine étant depuis bien longtemps épuisé, je profite de cette petite création pour vous expliquer comment assembler et former les divers éléments nécessaires à la confection d’un personnage en laine feutrée… Regardez par ici pour trouver d’autres explications sur la laine feutrée.

sacmokonads.jpg

Mon choix s’était porté sur une bestiole imaginée par un célèbre studio de mangaka (dessinateur de manga), Clamp. Leurs œuvres variées ont quasiment toujours un succès retentissant. Reine des crossover entre leurs titres, elles ont conçu le Mokona, une sorte de lapin ovoïde aux pouvoirs surnaturels (accessoirement représentation physique de Dieu !). Totalement kawaî (mignon !) et très simple à réaliser, je ne pouvais trouver mieux.


Je suis bien certaine que même si vous n’avez aucune affinité envers ce genre de BD, vous ne pourrez que succomber au charme rigolo de cette bouboule

Sachez qu’il en existe deux versions, l’une noire, l’autre blanche, à vous de choisir ! Moi, j’ai fait les deux : l’une destinée à être fixée à un strap pour portable, l’autre à un mousqueton pour en faire un grigri de sac…

mokonads02

Matériel pour réaliser le Black Mokona (xxxHolic)

• Plaque en mousse de polystyrène

• Trois aiguilles à feutrer (fine, moyenne et grosse) avec leur manche

• Laine cardée noire, rose, bleue et blanche

 

1

Formez le corps du Mokona en enroulant sur elle-même une mèche de laine à feutrer noire.

mokonads03

Sur la plaque de mousse, piquez-la de multiples fois avec la grosse aiguille jusqu’à ce qu’elle devienne bien ferme, tout en lui donnant une forme ovoïde.

mokonads04

Faites-la rouler entre vos mains de temps en temps. Terminez avec l’aiguille moyenne pour la densifier. Si elle diminue trop, ajoutez de fines couches supplémentaires de laine, peu à peu.

Attention de ne pas vous piquer les doigts à force d’habitude, c’est très douloureux !

2

Pour confectionner les membres.

Piquez d’un côté une petite mèche de laine pour la densifier.

mokonads05

Décollez-la délicatement de la plaque de mousse.

mokonads06

Et recommencer de l’autre côté, jusqu’à obtenir la forme d’une oreille.

Prenez la forme allongée dans la main. À l’aide de l’aiguille fine, fignolez l’oreille en piquant tout autour, afin de rentrer les fibres de laine à l’intérieur, pour donner un aspect net.

mokonads07

Attention il faut laisser non feutrée l’extrémité qui sera fixée sur le corps du Mokona !

Réalisez ainsi : 2 oreilles, 2 pattes arrière et 2 plus petites pattes avant.

Sur une face des oreilles et des pattes arrière, ajoutez délicatement un peu de laine rose avec la fine aiguille. Une fois l’opération achevée, camouflez avec un peu de laine noire les fibres roses qui auront traversé sur le verso du travail.

mokonads08

3

Fixer les membres du Mokona sur son corps en piquant – avec l’aiguille fine – dans la boule noire les fibres de l’extrémité laissées non feutrées.

mokonads09

4

Soigneusement, piquez, avec la fine aiguille, une minuscule boule de laine bleue sur le front du Mokona pour former sa gemme. Pour lui donner un effet de brillance, j’ai utilisé deux teintes de bleu différentes.

mokonads10

 

Puis, torsadez entre les doigts un brin de laine blanche et progressivement piquez-le en ligne dans le Mokona pour former les éléments du visage.

Voilà, la bêbête achevée…

mokonads12

Pour la transformer en breloque, passez à travers une tige à œillet (un simple clou risque de ne pas assez tenir), et formez une boucle au sommet du crâne. Ajoutez des segments de breloques de part et d’autre comme je l’explique ici.

Vous pouvez, également, coudre un anneau ou un ruban sur la tête pour l’attacher là où vous le souhaitez !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Laine feutrée
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 22:43
lainefeutreeds01.jpg

Cela fait maintenant quelques années que j’ai découvert l’étonnante technique de la laine feutrée à l’aiguille à travers un sujet paru dans un Marie Claire Idée. Il s’agissait d’un petit ours encapuchonné, que j’espérais reproduire pour ma mère. Le modèle était une création de la boutique parisienne Pain d’épice.

lainefeutreeds04

Armée des divers ustensiles, conseillés sur un salon où la boutique exposait, j’ai tenté l’expérience… Je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit si longue à prendre forme. Il faut feutrer longtemps avant d’obtenir un résultat satisfaisant. Et comme, plus on travaille la laine, plus l’aspect est superbe, il devient difficile de décider d’arrêter ! Cette tentative — qui n’a jamais abouti —m’a montré combien il fallait de patience pour réaliser de petits personnages ainsi.

Allez voir les merveilles de Gene, pour vous en convaincre !

 

lainefeutreeds05

Mais, je ne veux pas vous décourager, car on peut réaliser de jolies choses simples comme des broches ou des perles sans trop de difficulté, juste de la patience et quelques doigts piqués (ce n’est pas très rassurant !)…

lainefeutreeds03


Pour feutrer la laine, on utilise des aiguilles spéciales qui ressemblent à de petits harpons. Elles se fixent sur un manche en bois. On peut en trouver de différentes épaisseurs : des grosses pour débuter l’ouvrage, puis des fines pour les finitions.

lainefeutreeds06

Afin de rendre la première étape plus efficace, on trouve également des supports pour fixer plusieurs aiguilles en même temps.

lainefeutreeds07

On travaille sur un bloc de mousse synthétique bien dense, ou bien un morceau de plaque isolante disponible dans les magasins de bricolage (comme sur les photos sur fond vert à petits trous). Oubliez le polystyrène, car il perd ses boules dans les fibres de laine !

Pour ne pas avoir à s’interroger pendant des heures pour choisir la forme finale souhaitée, tout en se protégeant les doigts, vous pouvez utiliser un emporte-pièce de pâtisserie comme support.

lainefeutreeds08

On y glisse une bonne boulette de laine, et on pique, pique, pique…, jusqu’à obtenir une galette plate.

lainefeutreeds09

On la retourne, puis on recommence de l’autre côté afin d’obtenir une forme de feutre assez rigide.

lainefeutreeds10

Il se peut que l’épaisseur ne soit pas suffisante, il faut donc rajouter une nouvelle couche de laine. Pour la déposer, il ne faut pas attendre d’avoir obtenu un feutrage très dense, mais faire les ajouts au fur et à mesure

lainefeutreeds11


Une fois l’épaisseur désirée obtenue, on prend l’aiguille fine et la forme entre les doigts, puis on pique vers l’intérieur suivant le pourtour pour densifier le bord.

lainefeutreeds13

Attention à ne pas vouloir aller trop vite par habitude, c’est à ce moment qu’on s’harponne les bouts des doigts. Et, croyez-moi, c’est bien plus douloureux qu’une aiguille de couture ! Je n’ai pas encore essayé, mais je vous conseille de mettre un gant de cuir épais à la main qui tient le feutre, ça freinera peut-être un peu la pénétration…

Il faut prendre le temps de bien insister pour que la forme soit régulière, tout en insistant sur les détails (ici, entre les pétales, par exemple).

lainefeutreeds14

Une fois satisfait, vous pouvez commencer à décorer en appliquant de petites quantités de laines d’autres couleurs. Mais, ce sera l’objet d’un nouveau post, car vous avez déjà de quoi vous occuper !

lainefeutreeds02.jpg

Repost 0
Published by Agrafe - dans Laine feutrée
commenter cet article

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.