Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 14:29

 

kanzashi_2.jpgLes kanzashi sont les divers ornements de coiffure des Japonais portés depuis des millénaires et qui ont évolué au fil du temps et des modes. L’un d’eux, le tsumami kanzashi, est un assemblage de petits carrés de tissus plus ou moins précieux pliés en triangle et collés les uns aux autres pour former des figures élaborées. Le plus souvent chaque morceau représente un pétale, mais il peut également représenter une aile de papillon ou une plume d’oiseau. Ajoutés à des fils de métal, les motifs sont fixés sur des peignes, des barrettes ou des épingles sophistiquées. Les plus complexes sont destinés aux geishas ou lors des cérémonies importantes.

 geishatsumamikanzashi.jpg

Je n’ai encore jamais testé la manière traditionnelle de les encoller. Il faut déposer une couche de colle grasse qui met du temps à sécher sur une plaque de verre lisse. On y dépose chaque carré plié les uns à la suite des autres. Puis, une fois la série achevée, on les dépose ensuite sur le support choisi, avant de laisser le tout sécher. La soie est évidemment le matériau noble par excellence, et en particulier la crêpe au joli motif de vagues nommée chirimen.

 

Pour ma part, j’ai préféré imaginer une version cousue. Elle est un peu plus complexe que celle présentée généralement sur le Net. Je ne la trouvais pas très adaptée à ce que je souhaitais réaliser, si bien que j’ai bidouillé de mon côté.

Si vous n’êtes pas trop rebuté par la couture, laissez-moi vous montrer comment procéder.

 kanzashids12

 

Pour une fleur à six pétales, il vous faut 6 carrés de tissu de 4 cm de côté.

 

Étape 1 

Pliez le carré en deux dans le sens de la diagonale, envers contre envers.

Puis, repliez les angles aigus (A et A’) du triangle ainsi obtenu l’un sur l’autre.

kanzashids02

Ramenez, ensuite, l’angle A’ sur l’angle B’, puis l’angle A sur l’angle B (chacun de son côté, donc).

kanzashids03

Tous les bords coupés sont donc réunis. C’est cette partie qui est encollée normalement.

Pour ma part, je fais une petite couture pour les maintenir ensemble, comme sur la photo ci-dessous.

kanzashids04

Recommencez pour chaque carré.

 

 Étape 2

Positionnez deux d’entre eux l’un sur l’autre comme sur la photo ci-dessous.

kanzashids05

Puis cousez ensemble les deux plis contigus en fait quelques petits points discrets (mieux que moi !!).

kanzashids06

Ajoutez un nouveau pétale et continuez de même jusqu’au dernier.

kanzashids07kanzashids08

Fermez la fleur et faites un nœud d’arrêt.

 kanzashids09

kanzashids10

 

Étape 36

Ouvrez la fleur en écrasant les pétales.

 kanzashids11

 

Pour obtenir des effets de couleurs, on peut plier deux carrés de tissus différents en même temps.

 kanzashids13.jpg

 

Il ne reste plus qu’à ajouter un cœur de votre choix en le collant ou en le glissant à travers l’orifice central de la fleur.

 

kanzashids01

Pour en faire de jolies barrettes, j’ai crocheté une fleur sur laquelle j’ai fixé la tsumami kanzashi. J’ai assemblé le tout avec une petite rose de ruban à tige en fil de fer. J’ai enroulé ce dernier sur la barrette avant d’ajouter un morceau de tissu autocollant au verso pour une jolie finition.

 

Afin de cacher l'envers, on peut également appliquer les fleurs sur un support, comme c'est le cas sur la barette-bibi que j'ai fabriquée pour la Japan Expo dernière.

 barretteayla01.jpg

 

On peut aussi obtenir un bouquet en ajoutant une tige passée à travers un disque de carton recouvert de tissu et collé au verso de la fleur. Ce qui est l’une des techniques employées pour confectionner les coiffures traditionnelles.

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 23:35

coffretmtds01

Avant de me rendre au salon Créations & Savoir faire dont je vous parlais ici, je vous présentais ici les masking tapes MT qui devaient y tenir la vedette. Pas vraiment emballée par les motifs de cette marque, je suis, en revanche, restée en pamoison devant ceux de la marque MARKS.

coffretmtds03

Pensez-vous, ils sont d'inspiration européenne romantique, l'un de mes styles fétiches ! Les Japonais, créateurs du produit, ont poussé le vice jusqu'à reprendre des mots français sur certaines de leurs étiquettes. Déclinés dans de nombreuses teintes "antiques", ces rouleaux de ruban adhésif repositionnable reprennent des motifs de dentelle ou de petits nœuds assortis. Regardez ici comment les Nippons les utilisent en s'inspirant de l'image qu'ils se font de la France. Je suis certaine que leurs idées devraient vous plaire !

Devant les exemples proposés par le stand qui les importe chez nous (Chérie M www.cherie-m.com, vous y trouverez plein d'autres idées !), je n'ai pas résisté : je me suis précipitée sur un lot de coffrets à bijoux en bois brut sur un stand spécialisé dans l'idée de tester sans attendre les motifs.

coffretmtds04

Pas très excessifs au niveau du prix pour la longueur de ruban disponible, j'imagine déjà comment utiliser ces masking tapes pour décorer des meubles défraichis d'une manière délicate et simplissime. Jugez plutôt de ses possibilités avec mon premier essai !

coffretmtds02

 

Pas besoin de poncer le support à l'avance ! Il suffit d'appliquer, le plus droit possible, le ruban sur le contour du coffret.

coffretmtds05

Quand les diverses largeurs ne sont pas appropriées, on peut superposer, ce qui apporte un motif supplémentaire grâce à la légère transparence du ruban.

coffretmtds06

Repositionnable à l'envie, on ne peut pas se tromper ! À la fin du rang, on coupe simplement avec des ciseaux. Très solide, il possède une certaine souplesse évitant les désagréments.


Au niveau des charnières et du fermoir, je vous conseille de les dévisser à l'aide de tournevis de précision. Puis de faire passer le rouleau dessous, avant de percer le ruban au niveau des orifices (on les voit par transparence, et le ruban se perfore sans effort avec la pointe du tournevis). Il ne reste plus qu'à revisser par dessus.

coffretmtds07coffretmtds08

Pour les angles en biais, découpez à 45 °. Puis découpez un petit triangle à l'extrémité du rouleau, avant de l'appliquer bord à bord avec le morceau déjà collé sur le coffret.

coffretmtds09

Pour ne pas rater ses angles sur une surface plane, collez des longueurs qui débordent sur chaque côté, en les superposant. À l'aide d'un cutter, sans entamer le bois, coupez les deux épaisseurs suivant l'angle voulu. Puis ôtez chaque morceau superflu en décollant les divers éléments de l'angle, puis jointoyez les rubans constituant l'angle.

coffretmtds10coffretmtds11coffretmtds12coffretmtds13coffretmtds14coffretmtds15

On réalise ainsi des "marqueteries" personnelles fort sympathiques. Comme le ruban de masquage se décolle facilement, vous pouvez changer la déco de vos boîtes selon vos besoins. En revanche, si vous voulez conserver votre travail, pensez à passer deux ou trois couches de vernis satiné incolore, afin d'éviter que les angles ne se décollent à l'usage, ou bien que les motifs se salissent.

coffretmtds16

Si votre style est plus moderne les mt devraient davantage vous convenir, grâce à leur gamme de couleurs unies étonnante, ou leurs motifs plus simples. Certains reprennent même des frises typiquement japonaise, mais leur côté un peu terne à mon goût m'a incité à préférer acheter des papiers washi plus classique pour les encoller sur d'autres coffrets à la manière d'Adeline Klam. Peut-être un futur sujet...

Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 18:09

pochoirbaroqueds03-1

Comme je suis débordée en ce moment, je n'ai malheureusement pas beaucoup de temps pour vous concocter des tutos dignes de ce nom malgré le nombre d'envies qui m'assaillent… Pardonnez-moi également de ne pas répondre à vos gentils commentaires aussi vite que je l'aimerais !


Pour vous faire patienter, j'ai dessiné deux motifs pour découper des pochoirs. Leur forme régulière est propice à la décoration de coussin, de set de table ou de chaise en bois : l'occasion peut-être d'enjoliver vos meubles de jardins enfin doucement réchauffés par le soleil de printemps !

 

pochoirbaroqueds04-1

Afin de ne pas trop souffrir pour découper les motifs, il suffit simplement de reproduire et d’évider la partie grisée des motifs ;  et de la décaler peu à peu sur le support, suivant une base carrée…

pochoirbaroqueds03-2pochoirbaroqueds04-2

Pour les amateurs de carterie ou de scrapbooking, le motif dans son intégralité peut également être imprimé, décalqué ou évidé sur les supports de votre choix…

boitelosangeds002.jpgSi pour vous les beaux jours sont synonymes d'événements heureux comme baptême ou mariage, regardez ici et des explications pour fabriquer de jolies boîtes à personnaliser avec ces dessins ou autres.

D'autres pochoirs sont disponibles dans mon album "pochoir".

 

Je vous souhaite un temps magnifique pour les jours et les mois prochains !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 19:55

portableMKT10

L'année passée j'avais été enchantée de réaliser une jolie attache pour porter mon téléphone autour du cou lors d'un atelier gratuit du salon Création et Savoir-Faire. Un peu fragile, j'avais pourtant trouvé l'idée très sympathique, mais n'avais jamais pris la peine d'essayer à la maison.

portableMKT01

Lors de Version Scrap, TOGA proposait une nouvelle déclinaison : j'ai donc sauté sur l'occasion pour recommencer. Pour toutes celles qui n'ont pas pu se déplacer, voici comment procéder grâce aux photos prises par mon amie Laure qui a eu la bonne idée de photographier mes mains en actions ! Dommage, je n'ai pas eu le réflexe de photographier correctement la sienne, marine, blanche et verte, dont vous ne verrez que des détails ci-dessous.


portableMKT02

Matériel :

- 1 m de ruban + deux morceaux de 10 cm

- 2 fleurs de papier + 2 attaches parisiennes déco + 2 mini-cœurs en bois

- 1 mousqueton

- 1 charm

- 1 mini épingle à nourrice

- 1 attache à portable

- des minuscules glue dots + 1 poinçon ou une aiguille


 

 

portableMKT03


 1 – Pliez le long ruban en deux et passez la pliure dans l’anneau du mousqueton. Repassez les extrémités du ruban dans la boucle formée pour fixer le mousqueton.

portableMKT04

2 – Percez chaque fleur ainsi que le ruban à l’endroit où vous souhaitez la placer. Et fixez-la avec une attache parisienne.

portableMKT06portableMKT07

3 – Nouez un petit ruban juste au-dessus du mousqueton.

portableMKT05

4 -  Posez un glue dot sur le verso des cœurs et collez-les au bord du petit ruban.

portableMKT08

5 – Nouez l’autre bout de ruban autour du grand et fixez-le ainsi que le charm avec l’épingle à nourrice.

portableMKT09

6 – Ajoutez l’attache à portable et nouez le ruban autour de votre cou.


Avouez que c'est un jeu d'enfant, son aspect aussi, évidemment, mais un peu de fantaisie de temps en temps ça ne fait pas de mal. En plus, vous serez assortie aux cerisiers, et, qui sait, peut-être que vous attirerez les papillons dès qu'ils pointeront le bout de leur trompe !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 21:17
marumonscrapds3.jpg
P
our varier les plaisirs, aujourd'hui, je vous propose trois pochoirs japonais. Il s'agit de marumon, des symboles représentant des clans de samouraïs. Utilisés pour décorer les vêtements, le mobilier ou en tant que sceau, les mon avaient pour but originel de distinguer les différents corps de soldats durant les batailles, à la manière de nos armoiries, cocardes et autres drapeaux.
Toutefois, l'aspect utilitaire a rapidement fait place aux plaisirs des l'artistes les reproduisant, chacun redessinant le motif à sa manière sans pourtant en perdre la fonction de reconnaissance immédiate. Il existe de nombreux symboles représentant objets ou éléments de la nature. J'ai choisi trois sujets végétaux disposés en cercle (maru), car malgré leur aspect complexes, on peut facilement les reproduire en ne découpant qu'un tiers du motif !
pochoirmaruds3-2
Comme je vous l'expliquais ici, le pochoir peut se réaliser dans une pochette plastique. Reproduisez le motif simple et une fois découpé et appliqué sur la surface à peindre, déposez la couleur pour former le premier tiers du dessin. Laissez sécher, puis décalez le pochoir d'un tiers avant de recommencer l'opération. Laissez sécher à nouveau et, enfin, réalisez la dernière partie.
Sur mes modèles, le motif final est en petit, tout en noir, et celui en gris indique la position des trois parties.
pochoirmaruds3-1

Sur un coussin, une nappe ronde, un set de table ou dans un petit coin de serviette, vous pouvez décorer vos textiles avec une peinture spéciale.
Sur du bois, pour décorer un plateau ou des dessous-de-verre, sur de la porcelaine pour embellir des assiettes ou, tout comme moi, pour créer une page de scrapbooking : laissez-vous griser par le charme des décors nippons…
marumonscrapds2.jpg
Si vous recherchez d'autres thèmes, ouvrez mon album pochoir, peut-être y trouverez-vous votre bonheur ou celui de vos enfants…?
pochoirmaruds2-2pochoirmaruds2-1
marumonscrapdsEt si vous êtes tentés par la réalisation d'un album photo d'inspiration Japon, cliquez sur ma fiche du Japan LifeStyle 8 en suivant ce lien.


pochoirmaruds1-2pochoirmaruds1-1
couvJLS9Enfin, si les pochoirs ne sont pas votre tasse de thé, mais que vous adorez la broderie au ruban, faites un petit tour dans votre kiosque pour trouver le modèle de ce sac lolita, expliqué dans le Japan LifeStyle 9 !
sacbrodeds
Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 22:53

transcrylds04

Connaissez-vous le Transcryl ? Il s’agit d’un produit permettant le transfert d’images sur de nombreux supports. Pour m’amuser, j’ai tenté l’expérience sur une toile de lin dans l’idée de confectionner de petites trousses à partir de quelques-unes de mes photos.

Il paraît que la technique fonctionne avec des pages glacées de magazine, mais ici, j’ai choisi d’imprimer un petit montage perso.

transcrylds01

Attention de ne pas utiliser d’imprimantes jet d’encre (pour reproduire des dessins ou photos dans ce cas, il existe le papier transfert à appliquer au fer à repasser, qui, lui, ne fonctionne pas avec les laser !). Si vous ne connaissez personne possédant une imprimante laser, il vous suffit simplement d’utiliser un photocopieur couleur. Une bonne idée si vous aimez faire des collages !

S’il vous prend l’envie de faire figurer des textes sur votre composition, prenez bien garde à les inverser (en miroir) avant de les imprimer !! Choisissez également un visuel clair pour éviter les effets de craquelures dues à une trop grande couche de pigment.

Découpez la toile un peu plus grande que le motif à appliquer.

Sur le dessin en couleurs, appliquez quatre couches successives de produit en les déposant perpendiculairement les unes par rapport aux autres, et en laissant bien sécher entre chacune. Tirez bien avec un pinceau brosse souple afin d’éviter les surépaisseurs.

Déposez une dernière couche et appliquez le papier, motif en contact avec le tissu, et marouflez la feuille avec une vieille carte de fidélité en plastique par exemple. Appuyez fort en partant du centre vers les bords pour éliminer toute bulle d’air.

transcrylds02

Laissez sécher en profondeur (toute une nuit par sécurité).

Puis laissez tremper le tissu dans une bassine d’eau pour ramollir le papier. Avec le bout des doigts gratouillez-le petit à petit, en faisant des mouvements circulaires, jusqu’à l’éliminer complètement. Vous obtenez des bouloches de papier, tandis que le motif reste collé au tissu. Cette opération est assez longue, car il faut éliminer le papier en plusieurs fois, afin qu’il s’imbibe profondément. Mais je trouve que le résultat en vaut l’effort.

transcrylds03

La toile cirée possède un toucher velouté et mat que j’apprécie beaucoup. Une fois sèche, il ne vous reste plus qu’à la coudre en sac, pochette, étiquette, couverture de carnet, set de table… De quoi faire des cadeaux hyper personnalisés !!

Le Transcryl est un produit que je trouve assez onéreux et pas très facile à trouver, je vous conseille de tricher, tout comme moi, en achetant un gros pot de liant acrylique destiné aux peintres. J’utilise du Bindex de Pébéo, ça ne sent pas meilleur, mais le résultat est le même (sur le tissu en tout cas !). En plus tout ça se dilue à l’eau, mais ce n’est pas une raison pour ne pas laver ses pinceaux entre chaque usage, sinon,… C’est la poubelle !!

Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 22:36

A
fin de préparer mes explications pour le matelassage d'un patchwork, je me suis lancée dans une série de pochoirs symétriques.
Bien évidemment, ils peuvent servir à décorer de nombreuses autres choses en les utilisant de la manière classique (cf. ici) ou en étant imprimés tels quels sur des films transparents ou des calques pour enjoliver des pages de scrapbooking.

Ceux possédant le moins de détails peuvent également servir de base pour se confectionner un tampon en découpant une pomme de terre ou une gomme.

J'ai proposé deux versions du pochoir baroque à volutes : l'une est l'élément de base (ci-dessous) à utiliser pour le pochoir, l'autre le résultat final
(tout en haut) lorsqu'il est multiplié par quatre.



Tous mes autres pochoirs sont disponibles dans mon album de la colonne de gauche.

Je vous souhaite un bon découpage !
Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 16:47

Après quelques vicissitudes, je vous dévoile enfin mon premier furoshiki perso. Ma sœur m'avait offert un lot de peintures pour tissu à effet 3D que je n'avais pas encore essayé. L'occasion était trop bonne de les tester pour recycler un vieux rideau de nylon donné par ma grand-mère.

Un furoshiki doit pouvoir trainer un peu partout sans se tâcher, et surtout se laver sans effort. Les peintures textile de Pébéo n'ont
pas besoin d'être fixées, et sont à base d'acrylique : elles devraient donc supporter une utilisation intensive. Comme il s'agit de mon premier essai, je ne peux rien garantir, mais je ne manquerai pas de vous tenir informés si elles me déçoivent !

Tout d'abord, j'ai découpé un
carré dans le rideau en mesurant le côté au pif, simplement en étendant mes bras au maximum (de cette manière, il sera de grande taille, mais je pourrais le plier toute seule et sans effort !).
Pour le découper sans peine, j'ai fait une entaille aux ciseaux sur la longueur du tissu à la distance voulue et je l'ai déchiré sur toute la largeur. Si votre tissu ne se découpe pas droit avec cette manière, tracez un trait perpendiculairement au côté et découpez-le soigneusement.
Pour définir le carré, il suffit de plier le morceau obtenu en triangle et de découper l'autre côté en suivant le bord.

Il faudra un certain
temps de séchage (une nuit environ), vous devez donc posséder une grande table dont vous n'aurez pas besoin pendant ce temps et la recouvrir d'un grand plastique protecteur pour ne pas la tâcher.
Je n'ai pas cette chance, et comme j'adore faire de la
peinture sur soie, j'en ai profité pour utiliser l'un de mes supports destinés à cette technique... Non, non, si vous êtres comme moi, ne baissez pas les bras ! Je vais vous expliquer comment, pour moins de 7 euros, confectionner un support honorable : j'ai horreur de gaspiller !
Tout d'abord, vous vous précipitez dans un magasin de bricolage pour acheter un
long tasseau en bois d'environ 2 cm de section. Avec une scie (ou en faisant les yeux doux au vendeur !), coupez deux segments de la taille de votre tissu, puis deux autres de cette taille moins 4 cm. Les 4 cm correspondent aux 2 x 2 cm de la section. Avec une visseuse électrique, fixez les segments entre eux pour former un carré parfait.


Cette taille est idéale pour ce furoshiki, mais, à moins que vous ne vous lanciez dans une grande série, je vous conseille plutôt de confectionner un cadre d'une taille plus réduite pour que vous puissiez le réutiliser. Par exemple, de la taille d'un foulard de soie standard, d'une taie d'oreiller ou d'un coussin, si vous souhaitez utiliser diverses techniques de peinture sur tissu. Comme dans mon exemple, il suffit de déplacer peu à peu le tissu, au fur et à mesure de sa décoration. Le seul inconveignant est qu'il faut attendre pour le séchage de chaque partie.

Pour fixer le tissu, j'utilise de simples
punaises, mais elles doivent être neuves ou parfaitement propres ! Les trous se rebouchent en frottant le tissu. Faites simplement attention à ne pas l'endommager s'il s'agit de jersey pour ne pas le voir filer ! Placez-en quatre par côté au minimum.

Maintenant, vous pouvez vous mettre à l'ouvrage ! Le
dessin que je vous propose est aléatoire. Il s'agit juste d'une idée générale à décliner selon ses envies et les aléas de l'application de la peinture.


Malgré tous mes efforts, je n'ai jamais réussi à éviter les bulles d'air dans les tubes, et des "explosions" régulières ont parsemé mes tracés.

Qu'à cela ne tienne, un peu d'astuce et de superpositions de couleurs et les défauts sont masqués ! Mon seul conseil est de bien agiter le tube, la pointe vers le bas, pour faire descendre la peinture, avant de commencer à appliquer, sans arrêter d'appuyer jusqu'au bout du motif (pétale, étamine...). De plus, avant de vous lancer pour la première fois, essayez d'abord sur un petit bout de papier, pour ne pas vous retrouver avec un horrible pâté !

À titre d'exemple, ma première fleur a été dessinée en marquant son contour puis j'ai appliqué de la peinture dans chaque pétale grossièrement. Pour les unifier, j'ai utilisé un
gros pinceau brosse souple et dont les poils restent bien solidaires pour, d'un large geste et sans interruption, suivre le contour du pétale. J'ai ensuite dessiné le cœur pour masquer les raccords de pinceau.


Les autres fleurs sont soit dessinées en simple contour, soit peintes avec des mouvements circulaires. On peut également les peindre en prenant de petites quantités de peinture sur une palette, mais attention à bien étaler !

Dernier conseil : si vous observez les techniques de pliage des furoshiki, vous remarquerez que les sommets du carré sont très souvent noués. Je vous conseille donc de ne décorer votre tissu qu'en diagonale, comme sur la photo finale, tout en n'allant pas jusqu'au bord !

Une fois votre œuvre
sèche, il va bien falloir la border pour ne pas qu'elle s'effiloche. Pour les plus pressées, vous pouvez découper le bord avec soin et y appliquer une bonne couche de peinture qui collera les fils du tissu. Pour les autres, rendez-vous dans mon futur premier post de couture pour débutants, où vous allez apprendre à border un tissu, ce qui vous permettra de confectionner nappes, chemins de table, serviettes et autres foulards...

Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 14:58

En automne dernier, sur un salon de loisirs créatifs aux multiples ateliers gratuits, j’ai découvert de sympathiques peintures pour tissu, aux effets très intéressants. Mon intention était de décorer des coussins ou des nappes, mais pour les tester, je préfère débuter par quelque chose de moins risqué. Histoire de vérifier que leur emploi est vraiment aussi simple que les démonstratrices le laissaient entendre !

 

Quoi de mieux que les minuscules Tee-shirts de mon cadet ? Cela fait belle lurette qu’ils ont perdu leur prime jeunesse : ils ne craignent donc plus rien !

 

Pour l’occasion, j’ai imaginé un certain nombre de pochoirs. Ce premier jet sera pour la gent masculine, mais les filles ne seront pas oubliées : je compte bien customiser quelques tops alors que La Redoute casse ses prix ! À suivre prochainement dans des versions ultra glitter et bling bling, mais également plus sobres, rassurez-vous !

 


J’en profite pour vous montrer comment je confectionne mes pochoirs.

J’utilise de simples pochettes plastiques pour classeur, dont j’enlève les bords au cutter pour les ouvrir en deux.

En fixant le plastique avec deux morceaux de ruban adhésif sur le motif imprimé à la taille voulue, je décalque son contour au stylo-bille ou au feutre indélébile pour CD.

La feuille transparente est très souple, mais on arrive facilement à évider le motif. Puis je recoupe la feuille à un format plus pratique.


Pour éviter que la peinture ne traverse le tissu, je glisse le morceau inutile de plastique dans le Tee-shirt.


Lors de l'application du pochoir sur le tissu, il faut qu'il adhère parfaitement. Pour ce faire, j'utilise de la colle en bombe repositionnable (404 d'ODIF), pulvérisée sur l'envers du pochoir. Remarquez que vous pouvez l'utiliser dans le sens de votre choix…

Une fois le pochoir parfaitement positionné, il ne reste plus qu'à peindre avec des pinceaux brosse spéciaux pochoir. Il ne faut pas que la peinture soit trop liquide. On en dépose un peu sur une palette et y on tapote verticalement le pinceau, avant de renouveler le geste sur le pochoir, jusqu'à obtenir une teinte uniforme.

Après avoir laissé un peu sécher, on retire le pochoir délicatement avant de le mettre de côté. Le plastique se lave facilement, mais il ne faut pas trop le froisser. Vous pouvez stocker vos pochoirs en les collant sur de nouvelles pochettes transparentes.


Lorsqu'on évide un pochoir, il est nécessaire d'avoir des pattes de soutient. Pour que le dessin final soit beau, on doit les effacer avec la peinture, une fois le pochoir retiré. C'est le cas ici pour l'œil et la narine du T-Rex.

 

Lorsque la peinture est sèche, il ne reste plus qu'à la fixer avec un fer à repasser et la protégeant avec un tissu fin.

 

Il existe désormais de nombreux petits "clous" et autres strass à appliquer de la même manière. En 20 secondes, ce T-Rex voit enfin clair !

 

Pour le petit prince, en plus de la peinture métallique, j'ai utilisé de la peinture 3D de Marabu, qui gonfle au passage du fer. Elle est assez difficile à appliquer pour que l'effet soit le plus régulier possible. Mon petit conseil est de donner le dernier coup de fer sur l'envers, pour aplanir et unifier le gonflement.

Autre astuce, pour appliquer les diverses teintes sans déborder, vous pouvez utiliser de petits morceaux de papiers en guise de protection, aux endroits les plus fins.


Il ne reste plus qu'à faire un peu de shopping pour trouver les supports de votre choix : encore de petits cadeaux rapides à distribuer !

Pour l'inspiration, voilà d'autres idées qui ne sont pas toutes de saison. Regardez de temps en temps dans mon album "pochoir", j'ajoute des modèles au fur et à mesure. Si leur qualité à l'impression n'est pas suffisante, n'hésitez pas à me contacter pour que je vous maile une version pdf plus grande !

Si vous constatez un manque au niveau des pattes de soutien, prévenez-moi également pour que je corrige cette impardonnable erreur : je n'ai malheureusement pas souvent le temps de les tester avant de les mettre en ligne, mais je sais que vous m'excuserez de ces petits oublis...

 


Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.