Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 21:40

pochetteminou01

 

Ma mère n’arrivait pas à trouver un étui à lunette qui lui convienne pour pouvoir conserver ses lunettes de vue à portée de la main lorsqu’elle était en vadrouille. Je lui ai donc imaginé une trousse toute douce à porter autour du cou. Une drôle d’idée me direz-vous ?

 

 

En tout cas, rien ne vous empêche de l’utiliser comme simple trousse pour y glisser des objets un peu fragiles, ou non…

 

Elle est composée d’un patchwork minimaliste de deux tissus différents, décoré par un motif imprimé.

 

pochetteminou02

Matériel

 

-       Tissu 1

-       Tissu 2

-       Tissu 3 (coton pour la doublure)

-       Tissu à motif (chat)

-       Molleton fin

-       Fermeture à glissière de 22 cm

-       Fil assorti

-       Breloque et anneau

-       Galon de 35 cm (facultatif)

 

 

Réalisation

1 - Découpez suivant le patron :

 

• dans le tissu 1 : 2 x le Patch 1

• dans le tissu 2 : 2 x le Patch 2

• dans le tissu 3 : 2 x la Doublure

• dans le molleton : 2 x la Doublure

pochettechatpatron1

 

pochettechatpatron2

 

2 – Assemblez les deux patchworks, en alignant endroit contre endroit les Patchs 1 et 2. Ouvrez et écrasez la couture vers le tissu le plus sombre.

 

pochetteminou03

 

3 – Sur l’un des deux patchworks, cousez le motif préalablement découpé en le décentrant ; avec un point de bourdon, de feston ou une broderie décorative tout autour.

 

 

 

4 – Posez, envers contre envers, chaque patchwork sur le molleton correspondant et faites un point zig zag tout autour.

pochetteminou04

Marquez les pinces, en vous aidant du patron Doublure, et cousez-les sur l’envers.

pochetteminou05

5 – Faites de même sur les deux morceaux de doublure.

 

6 – Posez la fermeture à glissière en l’intercalant entre 1 patchwork et 1 doublure, de la manière suivante : patchwork et fermeture à glissière endroit contre endroit, et doublure endroit contre envers du zip.

pochetteminou06

Faites une couture pour maintenir le tout, repliez les tissus envers contre envers, puis faites une autre couture au bord de la fermeture à glissière comme sur la photo ci-dessous. Recommencez avec les autres pièces, de l'autre côté du zip.

 

pochetteminou07

 

 

7 – Sans oublier d’ouvrir le zip, cousez endroit contre endroit les patchworks, ainsi que les deux doublures en laissant un orifice de 10 cm entre les pinces sur ces dernières. Veillez à positionner les pinces l’une en face de l’autre en les disposant chacune d’un côté afin d’éviter les surépaisseurs (cf. photo ci-dessous).

pochetteminou08

Si vous souhaitez porter la trousse en collier, insérez le galon entre les deux patchworks, en plaçant les extrémités chacune d’un côté du zip, avant de coudre.

 

8 – Crantez les arrondis, et retournez à travers l’orifice.

pochetteminou09

 

Fermez l'orifice en formant un rentré avec une couture très proche du bord.

 

pochetteminou10

9 – Rentrez la doublure et ajoutez la breloque sur la poignée de la fermeture à glissière.

pochetteminou11

Vraiment, je n’ai pas pu résister à l’attrait de ce tissu à félins que je n’osais pas utiliser depuis des lustres de peur de le gâcher… De quoi joindre l’utile à l’agréable !

Pensez-vous que si j’en faisais d’autres pour essayer de les vendre cela pourrait plaire ?

pochetteminou12

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 09:19

portemonnaiechat00

Voici des lustres que j’avais promis de mettre en ligne les explications pour coudre un amusant portefeuille pour les fans de chats mignons. Comme il est constitué d’un grand nombre d’étapes, j’ai mis beaucoup de temps à préparer les photos.

Il se compose de deux grandes parties : la confection du portefeuille et le chat rembourré cousu en appliqué sur la poche du porte-monnaie. Je vais vous expliquer comment confectionner le premier ici, vous trouverez le minou .

 

Matériel :

- Dans du tissu noir :

       27 x 12 cm L

      27 x 24 cm B

      2 fois 12 x 9,5 cm C

      12 x 8,5 cm D

      12 x 7,5 cm F

      11 x 16 cm I

      2 fois 3 x 9 cm

      3 x 12 cm

      1 disque de 5 cm de diamètre

      la sorte de losange du patron 1 K


- Dans le tissu à motif :

      31 x 16 cm A

      12 x 8,5 cm E

      12 x 6,5 cm G

      13 x 18 cm H

      21 x 16 cm J


- Dans de la triplure thermocollante :

       2 fois 27 x 12 cm A’ & B’

       2 fois 12 x 8,5 cm C’

       12 x 8 cm H’

         2 fois 12 x 7,5 D’ & E’

       12 x 6,5 cm F’

       12 x 5,5 cm G’

       21 x 8,5 cm J’

       11 x 8,5 cm I’

       le trapèze du patron 2 K’

 

- 6 x 7 cm de feuille de plastique rigide

- 1 disque de 4 cm de diamètre de plastique rigide

- 2 fermoirs aimanté d’1,5 cm de diamètre

- 7 cm de gros grain noir de 1,5 cm de large

 portemonnaiechatpatron.jpg

 

Étape 1

Appliquez au fer à repasser les morceaux de triplure correspondant sur l’envers des rectangles de tissu comme suit.

 portemonnaiechat01

 

A et A’ : Centrez la triplure sur le tissu (photo ci-dessous).

  portemonnaiechat05

 

B et B’ & I et I’ : Accolez la triplure sur 3 des bords du tissu, collez-la. Repliez le tissu sur l’envers pour recouvrir la triplure. Réalisez une couture sur le pli à 3 mm du bord et surfilez au point zig zag les trois autres côtés.

 portemonnaiechat04

 

Les 2 C et C’, D et D’, E et E’, F et F’ & G et G’ : Accolez la triplure sur 3 des bords du tissu, il reste une bande de tissu seul de 1 cm de large. Collez la triplure, et surfilez au point zig zag le bord de tissu libre. Repliez-le au dos de la triplure et faites une couture sur le pli à 3 mm du bord.

 portemonnaiechat02

portemonnaiechat03

Superposez un C et E en alignant les bords non cousus, repérez le milieu et réalisez une couture médiane perpendiculaire aux coutures précédentes pour former les pochettes à ticket.

portemonnaiechat09

Cousez un biais avec la bande noire de 3 x 9 cm sur le côté droit de l’assemblage. Pour cela, repliez un des petits côtés sur 0,5 cm, pliez en deux dans le sens de la longueur, puis, repliez encore en deux chaque bordures (cf. photos). 

 portemonnaiechat10

Posez le biais à cheval sur le bord droit de l’assemblage C/E, en alignant bien le bord replié au bord de l’assemblage C/E, cousez le tout ensemble, et coupez l’excédent de l’autre côté.

portemonnaiechat11

Superposez un C, D, F et G en alignant les bords non cousus. Assemblez-les avec une couture le long des bords non cousus. Cousez un biais avec l’autre bande noire de 3 x 9 cm sur le côté gauche de l’assemblage.

 portemonnaiechat08

portemonnaiechat12

H et H’ : Placez la triplure le long d’un des côtés de la triplure et à 1 cm de deux côtés contigus (comme sur la photo).

portemonnaiechat19

Repliez le tissu sur l’envers de la triplure sur 1 cm, sur les deux côtés où la triplure n’est pas accolée, et faites une couture à 3 mm du bord. Puis, repliez le tissu en deux, le long de la triplure afin de la recouvrir parfaitement. Faites un rentré et cousez tout autour à 3 mm du bord.

 portemonnaiechat20

 

J et J’ : Accolez la triplure le long de 3 des côtés du tissu et repliez-le sur le verso de celle-ci. Faites une couture à 3 mm le long du pli et surfilez au point zig zag les deux petits côtés.    

portemonnaiechat14

 

À 7 cm du bord de la largeur du rectangle, pliez-le en deux et faites une petite couture à 3 mm du bord. Faites de même de l’autre côté. J'ai oublié de prendre cette étape en photo...


Trapèze : Placez la triplure comme sur la photo.

portemonnaiechat06

Réalisez deux encoches triangulaires au niveau des angles centraux et repliez le tissu tout autour sur 1 cm, vers l’envers.

Pliez la forme en deux et cousez tout autour à 3 mm du bord.

 portemonnaiechat07

 

Étape 2 

Assemblage des diverses parties.

 

Module 1

De chaque côté de B cousez sur les trois côtés extérieurs les modules C/E et C/D/F/G, de sorte que les biais et la couture de 3 mm de B soient alignés.

En le centrant, ajoutez H. Réalisé une couture à 0,5 cm le long de son côté droit.

 portemonnaiechat21

 

Module 2

Cousez ensemble le petit côté du trapèze et le bord (à la couture de 3 mm) de I, en les centrant.

 portemonnaiechat13

Accolez les côtés de 8 cm des modules I et J en les assemblant avec un point zig zag, en veillant à ce que le côté où est collée la triplure de J se situe vers vous (il sera plus solide pour qu’on y fixe le fermoir !), et le trapèze tout en dessous. Aidez-vous des photos.

 portemonnaiechat15

Fixez une partie du fermoir aimanté, en le centrant, à travers le tissu à environ 3 cm de la couture de 3 mm. Repérez son emplacement sur le rabat trapézoïdale, et fixez-y la seconde partie, comme sur les photos.

portemonnaiechat17

portemonnaiechat18

Glissez la plaque de plastique dans la petite poche centrale (entre les deux coutures de 7 cm du module J).

portemonnaiechat16

Repliez J en zig zag de manière à aligner les bords non cousus de J et I.

Ajoutez le gros grain noir en le centrant dans le bas. Et faites une couture de fixation à ce niveau. Avec la bande de tissu noir de 3 x 12, posez un biais à cheval sur cette couture.

 portemonnaiechat22

portemonnaiechat23

Étape 3

Assemblage final.

Centrez le module 2 sur le recto de A. Faites deux petits rentrés sur les côtés non biaisés, et cousez le long des trois cotés pour fixer le porte-monnaie.

 portemonnaiechat24

Posez la moitié du second fermoir sur le recto de A en le centrant à  3,5 cm du bord, du côté de l’ouverture du porte monnaie (à l’opposé du gros grain !).

 portemonnaiechat25

 

Sur le verso de A, en plaçant le fermoir à gauche, centrez L, envers contre envers. Faites un double rentré en repliant le cm sans triplure du haut de A autour du bord supérieur de L. Cousez à 0,5 cm du bord.

 portemonnaiechat36

Ajoutez le module 1, biais vers le haut.

portemonnaiechat37

Réalisez des doubles rentrés autour des bords latéraux du module 1, puis le long du bas.

 portemonnaiechat38

portemonnaiechat39

portemonnaiechat40

 

Étape 4

Fixez la seconde moitié du fermoir au centre du disque de plastique.

Comme pour faire un yoyo, faufilez le bord du cercle de tissu noir, en repliant le bord du tissu à l’intérieur (je n’ai pas fait le rentré sur mon exemple et ce n’est pas beau !!). Glissez une boule de bourre polyester, puis le disque de plastique et serrez la couture en ne laissant visible que le fermoir.

Cousez-le au bout du gros grain noir, afin de fermer le portefeuille.

 portemonnaiechat42

portemonnaiechat43

Réalisez le chat rembourré comme expliqué ici et cousez-le à la main sur le rabat du porte-monnaie.

 portemonnaiechat44

 

Ouf ! Ce n’était pas simple, mais si vous êtes fan de boule de poil, je me demande si vous n’allez pas essayer…

portemonnaiechat46

Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 17:00

portemonnaiechat45.jpg

Fan de chaton, je suis certaine que vous allez craquer pour cette bestiole toute douce. Si vous oubliez le grelot, vous pouvez tout à fait coudre ce chat pour les plus jeunes. En réduisant le patron, vous pouvez en faire un joli porte clé en ajoutant une attache, ou en l’agrandissant, un adorable coussin pourra vous accompagner dans les rêves les plus doux ! Irrésistible n’est-ce pas ?

 

Matériel pour le minou :

- Dans du tissu noir :

         2 fois l’intérieur des oreilles (3-1) du patron

         la tâche oculaire (3-2) du patron

- Dans du tissu rouge :

         2 fois la tête (3-3) du patron

         4 fois les oreilles (3-4) du patron

         4 fois les pattes (3-5) du patron

- Dans du tissu rose :

         2 fois les joues (3-6) du patron

- Du fil à coudre noir, rouge et rose

- Du mouliné à broder noir

- 1 petit grelot

- De la bourre polyester

 

  patronminou-3.jpg

 

Découpez les diverses formes. Comme elles sont symétriques, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter du recto ou du verso du tissu dans la découpe au cas où il ne soit pas réversible. Reportez les traits du visage avec une craie de tailleur sur une des "têtes".

 

 

portemonnaiechat26

 

Posez les appliqués en premier :

Pour cela, on maintient la forme à appliquer avec une épingle, puis on réalise un petit rentré de 0,5 cm environ tout autour, que l’on coud avec un point invisible.

Je vous montre l’exemple avec l’oreille sur les photos ci-dessous. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de faire tout le tour, car la base sera prise dans la couture.

 

portemonnaiechat27

Pour le visage, on s’occupe de la tâche en premier, puis des joues, avant de broder, au point de tige et au passé plat, les traits du minou avec 3 brins de mouliné à broder.

portemonnaiechat28

portemonnaiechat29

 

 

portemonnaiechat30

À la machine, assemblez recto contre recto 1 ½ oreille à appliqué et une ½ oreille sans et faites une couture à 0,5 cm du bord, en laissant ouverte la base. Faites de même avec l’autre oreille, pratiquez de petites encoches triangulaires au niveau de l’arrondi et retournez-les.

Assemblez 2 ½ pattes ensemble et cousez à 0,5 cm du bord en laissant la base ouverte. Faites de même avec l’autre patte. Pratiquez de petites encoches triangulaires au niveau de l’arrondi, retournez et rembourrez-les avant de faire une couture de maintient dans le bas.

 

portemonnaiechat31

portemonnaiechat32

 

Positionnez les pattes et les oreilles sur le visage brodé, endroit contre endroit, en les plaçant vers l’intérieur. Ajoutez la ½ tête non brodée et faites une couture tout autour en ménageant une ouverture sur le côté. 

 

portemonnaiechat33

Retournez et rembourrez légèrement (ou fortement pour un coussin).

portemonnaiechat34

  Fermez l'ouverture en faisant un rentré avec une couture à la main.

portemonnaiechat35

 

Brodez avec le mouliné les griffes sur les pattes et ajoutez le grelot à leur base

 portemonnaiechat46.jpg

Vous pouvez maintenant l’appliqueroù vous le souhaitez, comme sur le portefeuille dont je vous donne les explications dans le prochain post. Ou bien l’utiliser comme une petite peluche.


 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 13:55

pochettebandetatami01

Voici quelques mois que j'ai découvert sur les salons de loisirs créatifs une technique japonaise amusante qui me faisait très envie…

 

JapanExpo11.jpgPlutôt débordée ces derniers temps en raison du salon Japan Expo qui approche à grands pas et auquel je participe avec une amie, je n'ai plus eu un moment pour proposer de nouveaux tutos sur mon blog. Pardonnez-moi pour cette absence et surtout de ne plus avoir trouvé le temps de venir sur les vôtres découvrir toutes les jolies choses que vous avez réalisées depuis ces derniers mois !

J'espère profiter de ce week-end qui approche pour vous montrer mes nouvelles créations imaginées pour le salon. Il se tiendra du jeudi 30 juin au dimanche 3 juillet à Paris-Nord Villepinte. Pour plus d'informations cliquez ici : www.japanexpo.com.

Notre stand est dans l'espace Jeunes Créateurs : Aylamilly MilideeJC44, si vous avez envie d'y faire un petit tour ! Vous pouvez aussi voir des photos plus anciennes sur mon autre blog : aylamilly.over-blog.com

 

heri

tataminoheribrod1C'est à l'occasion de mes pages créa du Japan LifeStyle d'été que j'ai enfin testé l'utilisation détournée par les Japonaises des galons destinés à protéger les bordures des tatamis (tatami no heri). Ces derniers sont de grands rectangles recouverts de paille tissée, d'une taille standard, qui forment le sol des habitations traditionnelles ou des appartements japonais. Les surfaces des pièces y sont même calculées en nombre de tatamis. Simplement positionnés les uns à côté des autres, ils ont donc besoin d'être bordés par un tissu solide et facile à nettoyer pour être facilement manipulés. J'ai été assez étonnée de découvrir qu'il en existait de nombreuses couleurs, pas trop flashy cependant, ainsi que de magnifiques versions brodées, reprenant des motifs traditionnels, entre autres.

tataminoheribrod2

tataminoheriLes Nippones ont eu la très bonne idée de s'en servir comme base pour fabriquer des sacs originaux. Il existe même un livre (Ladyboutique Series n°3110, ici) où sont proposés divers modèles. Je ne l'ai pas acheté, mais je l'ai feuilleté et j'ai été amusée de voir qu'elles pouvaient en faire des modèles très féminins. La matière des galons est un peu rêche, mais comme ils sont en synthétique, on peut les utiliser pour des ouvrages qui ne craignent pas les salissures, ni l'humidité : idéal pour aller sur la plage. En revanche, ils ne protègeront pas leur contenu en temps de pluie, à moins de leur ajouter une doublure en toile cirée ! L'autre grand intérêt est qu'ils sont faciles à plier et à coudre, ce qui permet des assemblages sophistiqués.


pochettebandetatami02

Le modèle de sac rouge et noir (ci-dessus) est expliqué dans le magazine si cela vous intéresse (www.japanlifestyle.fr). Pour ne pas compliquer la tâche (il n’y a pas beaucoup de place pour les explications !), je n’ai pas prévu de doublure, si bien qu’il n’a pas de poche intérieure pour réunir portable, stylo et autres clés. Si bien que j’ai opté pour une trousse, permettant de faire des effets de plis simples, car je voulais tester les assemblages au point zigzag…

pochettebandetatami10

 

Ça vous tente ? Alors allons-y !

Vous pouvez acheter les galons chez la sympathique Sylvie de Homepatch qui m’a donné plein de conseils : www.home-patch.fr

 

Matériel

- 1 fermeture à glissière de 22 cm

- 132 cm de galon (6 fois la longueur de la fermeture à glissière en fait !)

- Du fil noir

- 20 cm de ruban assorti

- 1 bouton-pression

 

Coupez en six le galon de tatami. Sur deux des morceaux, repliez sur 1,5 cm chaque côté (longueurs) en écrasant le pli avec l’ongle.

Cousez les morceaux, le long de ce pli, de part et d’autre de la fermeture à glissière (pli vers le haut : photo ci-dessous).

pochettebandetatami03pochettebandetatami04

Ajoutez de part et d’autre deux autres bandes en les faisant coïncider bord à bord assemblez-les à 1,5 cm (photo ci-dessus), ouvrez la couture, et centrez-y une couture au point zigzag (photo ci-dessous). Recommencez avec les deux dernières bandes.

pochettebandetatami05

Selon votre envie, ouvrez les plis ici ou là, et cousez-les deux par deux verticalement pour former des effets de « vagues » comme sur la photo ci-dessous.

pochettebandetatami06

 

Formez, ensuite, la pochette : Sans oublier d’ouvrir la fermeture à glissière au préalable (!), cousez, endroit contre endroit, les trois côtés.

pochettebandetatami07

Surfilez les bords latéraux pour éviter qu’ils ne s’effilochent. Puis, formez les triangles du fond, et cousez-les à 3 cm de la pointe environ. Coupez le surplus à 5 mm de la couture et surfilez-la au point zigzag.

pochettebandetatami08

Retournez la pochette.

pochettebandetatami09

 

Ajoutez une attache, si vous le souhaitez : En faisant un double rentré à chaque extrémité du ruban, fixez-les avec une couture en carré.

pochettebandetatami11

Puis, cousez l’un des côtés sur la pochette tout près de la fermeture. Ajoutez le bouton-pression comme sur la photo… Et c’est terminé !

pochettebandetatami12

C’était si rapide à faire que je me demande déjà comment bidouiller d’autres modèles. Les galons se prêtent bien aux effets de volants, et les assemblages de couleurs variées devrait être vraiment sympathiques, sans parler des croisements perpendiculaires ou obliques

pochettebandetatami13

tataminoheribag3Pour finir, j'ai sélectionné quelques photos glanées sur le Net pour vous montrer la créativité des Japonaises : j'adore ! Remarquez la perfection avec laquelle les finitions des doublures sont faites grâce à ce matériaux…

Et ces chapeaux, quelle bonne idée !

tataminoheribag1

tataminoheribag2

tataminoheribag8

tataminoheribag4

tataminoheribag5

tataminoheribag7

tataminoheribag6

tataminoherihat1

tataminoherihat2


Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 16:21

misspandads16

misspandads28Voici venu le temps d’habiller votre demoiselle panda. Ma première était destinée à participer à un concours lors du dernier Japan Expo (présenté ici), elle devait donc être dans le ton ! Comme j’aime bien la mode japonaise Lolita, et que ces damoiselles apprécient les poupées et les peluches kawaii, j’en ai profité pour la looker dans ce style. Le thème était le panda, j’ai donc opté pour les teintes des Gothic Lolita. Pour sa petite sœur, j’aurais peut-être dû choisir un joli tissu Liberty pour en faire une Sweet Lolita, mais lancée dans mon élan, je n’y ai pas pensé…

 

Dans mon précédent post, où j’explique comment tricoter la peluche, j’expliquais comment broder des yeux simples. Pour les rendre plus girly, vous pouvez coudre des perles de rocailles au bout des cils, et ajouter des morceaux de strass autocollants au coin des yeux.

misspandads15

Pas question de faire trop compliqué pour la robe, comme vous allez le constater !

 

Première étape

Pour réaliser le haut de la robe, il faut découper deux rectangles de 12 x 7cm.

Pliez-les en deux pour former un « carré », et faites une couture sur les deux côtés contigus au pli. Découpez un petit triangle à chacun des deux angles près du pli, au bord de la couture, et retournez-les, avant de les repasser au fer.

Il faut découper, ensuite, deux fois 15 cm de ruban de satin de 5 mm de large. En le positionnant de travers entre le milieu du bas du devant (niveau de l’ouverture) et l’un des angles supérieur, cousez le ruban avec une simple couture au milieu. Vous pouvez choisir un fil de couleur contrastée, mais il faut faire attention à aller bien droit !

Laissez 8 cm de ruban libre puis, positionnez le dos de la robe de la même manière, mais « en miroir » ! Regardez la photo pour bien comprendre.

Recommencez avec l’autre ruban, d’une manière symétrique.

misspandads18

Pour éviter l’effilochage, il faut surfiler au point zigzag, le devant et le dos au niveau de l’ouverture.

 

Deuxième étape

Pour réaliser la jupe, il faut découper un rectangle de tissu de 12 x 54 cm. Surfilez trois côtés (les largeurs et une longueur). Faites un ourlet d’1,5 cm le long de la longueur surfilée. Sur l’endroit, en suivant cette couture, piquez un ruban de 54 cm. Sur l’envers, piquez 54 cm de galon de dentelle le plus près du bord possible (effet de jupon).

misspandads19

Pliez en deux le rectangle endroit contre endroit, et faites une couture le long de la largeur, pour former un tube. Ouvrez la couture au fer.

Passez un fil de fronce autour de l’ouverture.

misspandads20

 

Troisième étape

Découpez une bande de tissu de 5 x 33 cm, pour la ceinture. Pliez les deux extrémités sur 1cm avec le fer.

Fixez la bande le long du bord froncé de la jupe, en commençant au niveau de la couture, endroit  (ceinture) contre envers (jupe). Répartissez les fronces régulièrement, en croisant la ceinture sur 1 cm environ au niveau de la couture de la jupe. Cousez.

misspandads21

Repliez la bande de ceinture vers l’avant. Faites un rentré d’1 cm tout le long et alignez le bord avec le verso. Cousez tout autour le plus près du bord possible.

misspandads22misspandads23

Repassez la ceinture. Repérez le milieu du devant de la jupe et centrez le repère avec le devant du haut de la robe, endroit (haut), contre envers (jupe). Il faut que le bord bas du devant dépasse de 5 mm sous le bas de la ceinture. Cousez-les ensemble dans les points de la couture de la ceinture.

Faites de même avec le dos en le centrant avec la couture de la jupe.

misspandads24

misspandads26

misspandads25

Habillez la peluche en passant en force la robe par les jambes. Ajoutez de la dentelle légère autour de l’oreille la moins réussie.

 

Fixez-la avec quelques points. Faites-lui un châle de dentelle croisée autour de ses épaules, cousu lui aussi par quelques points. Et la voilà partie pour faire craquer tout le monde !

misspandads27

Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 23:13

doublureds01

Ah ! Les choses sérieuses commencent pour mon sac en patchwork dont je vous rabat les oreilles… Comme sa forme de base est simple : deux carrés identiques en recto et verso, je voulais lui apporter un peu plus d'épaisseur en créant un fond "ovale". La difficulté de ce genre de chose consiste à bien évaluer le périmètre de la forme pour qu'elle s'ajuste correctement… Trop grande, on peut la recouper, mais trop petite, c'est la catastrophe !

 

Voici donc un patron de mon cru pour lequel il suffit juste d'ajouter tout autour la marge de couture. Je ne l'ai pas indiquée pour pouvoir l'imprimer à la taille du carré qu'on a choisi ! Il pourra ainsi servir pour plein de modèles différents !

 

Patron à imprimer dont il faut évidemment couper deux fois le carré et une seule fois le fond. (À agrandir en fonction de la taille du carré de patchwork réalisé) :

patronsacpatchds01

 

Ce modèle sert pour l'extérieur, mais aussi pour la doublure. Pour bien en montrer les étapes de réalisation, j'ai préféré photographier le travail sur la doublure. Mais, on procède de même avec le patchwork dont je vous mettrais des photos dans mon prochain post, qui expliquera le modèle en lui-même…

 

On découpe donc deux carrés identiques, auxquels on ajoute 0,5 ou 1 cm de couture (suivant vos préférences) sur trois des côtés, et 2 cm sur le quatrième pour la finition de l'ouverture.

doublureds02

Si vous voulez coudre une poche (explications ici), centrez-la sur l'un des carrés, avant de la coudre envers contre endroit.

doublureds03

doublureds04

Placez les deux carrés endroit contre endroit, et cousez, ensuite, les deux côtés latéraux, pour obtenir un tube.

doublureds05doublureds06Avec l'ongle ou un fer, ouvrez les coutures.

 

Sur une des ouvertures du tube, incisez le tissu jusqu'au trait de couture.

incisionds01

Puis positionnez-le avec quatre épingles situées au niveau des repères rouges du patron. Pour cela, pliez le carré en deux en accolant les coutures l'une sur l'autre, pour repérer le centre de l'ouverture. Placez d'abord les coutures ouvertes sur les repères de l'"ovale" des petits côtés, puis les plis précédemment marqués sur ceux des grands côtés.

doublureds07

Posez des épingles tout autour en écrasant les bords du "tube" pour les faire coïncider avec celui de l'"ovale" (cela écarte les franges !).

doublureds08


Pour bien comprendre voici des photos d'un autre ouvrage.

incisionds02.jpg

 

Piquez le long de la couture :

incisionds03.jpg

Puis coupez des triangles tout autour pour éviter toute tension et surépaisseur.

 

 

Voilà le résultat et à bientôt pour l'ultime étape !

doublureds09


 


Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 22:27

pocheds01

Nouvelle étape dans la finition du sac en patchwork dont je vous parlais juste dans le sujet précédent (ici) qui servira de référence pour divers sacs que je souhaite vous proposer au fil du temps.

Pour ne pas se perdre dans son sac, je trouve indispensable d'avoir une petite poche pour y glisser stylo et autres cartes fines, éventuellement un portable si elle est assez grande, bien que dans ce cas il serait plus raisonnable de prévoir un soufflet

 

Pour la réaliser, il faut un rectangle de tissu de la taille finale auquel on ajoute 1 cm sur trois de ses côtés et 2,5 cm sur le quatrième (largeur de la poche, nommé A) pour faire un rabat situé au niveau de l'ouverture. Si vous voulez une finition plus parfaite, prévoyez plutôt 1,5 cm pour les 3 côtés cousus. Dans ce dernier cas, il faut procéder de la même manière que sur le 4e côté, mais en faisant un double rentré moins large.

  pocheds02

Tout d'abord, marquez au fer à repasser le côté A replié à 0,5 cm du bord, sur l'envers, puis repliez une nouvelle fois à 2 cm, de la même manière.

Piquez avec un fil de la couleur du tissu tout près du bord du pli pour fixer le  rentré.

pocheds03

Pour une décoration sympa, j'aime bien coudre un ruban de satin de couleur plus ou moins contrastée sur l'endroit. Pour cela, il faut le positionner le long de la couture, à cheval, avec des épingles. Laissez le ruban dépasser de chaque côté par sécurité (il doit être 1 cm plus long que A). Sans vous presser, piquez avec un fil de la couleur du ruban le long d'un de ses côtés très près du bord. Recommencez de l'autre côté. Vous pouvez également vous contenter de faire une seule piqûre bien au milieu de celui-ci.

pocheds04

Surfilez les trois autres côtés au point zig zag pour éviter qu'ils ne s'effilochent. (Cela n'est pas nécessaire si vous souhaitez faire le double rentré sur les trois autres côtés dont je parlais plus haut. Dans ce cas, reproduisez les marquages au fer à 0,5 cm puis à 1 cm de la même manière que pour A, en commençant par la largeur de la poche, et piquez-les pour les fixer.)

pocheds05

Au fer, marquez ces trois côtés à 1 cm du bord vers l'envers en commençant par la largeur de la poche (côté opposé à A). Piquez-les à 0,5 cm du bord.

 

Placez la poche sur le tissu de la doublure, envers contre endroit. Pour bien la centrer pliez-la en deux et marquez le pli avec l'ongle. Faites de même avec la doublure. Et alignez les deux lignes (cf. photo ci-dessous).

pocheds06

Faites une nouvelle piqûre sur les trois côtés sur les coutures précédentes ou en les décalant d'un intervalle régulier. Au niveau de l'ouverture, elle doit dépasser légèrement sur la doublure et être doublée pour renforcer la solidité.

Vous pouvez rajouter des coutures verticales supplémentaires pour diviser la poche en divers compartiments, en dépassant et doublant comme expliqué ci-dessous.

 

On peut y ajouter tout un panel de décors additionnels comme des mousquetons pour fixer des clés ou appliquer un ruban ou un croquet sur le pourtour avant la couture finale, je vous laisse imaginer la suite !

 


Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 20:41

fermetureglissiereds01

Je suis en train de préparer une série d'explications concernant les finitions du sac en patchwork dont les premières étapes s'étaient déroulées ici et . Comme, il demande un certain nombre d'étapes, j'en profite pour les séparer afin de permettre à ceux qui le souhaitent de les réutiliser en fonctions de leurs propres réalisations.

 

La première étape n'est pas indispensable à mon modèle, mais constitue une astuce très utile pour les couturières en herbes qui se trouvent confrontées au même problème que moi.

Comme j'aime profiter des bonnes affaires, il m'arrive d'acheter des fermetures à glissières au petit bonheur la chance si leur couleur me fait de l'œil, mais malheureusement il est rare qu'elles soient de la taille parfaite…

Je vais vous montrer ici comment allonger celle-ci pour correspondre à vos besoins !

 

Il suffit simplement d'y ajouter des tubes de tissus de chaque côté. Pour cela, découpez un rectangle de tissu dont  

- un côté A mesure 2 x la largeur de votre fermeture "éclair" + 1 cm (pour la couture).

- L'autre côté B correspond à la distance nécessaire pour allonger la fermeture à la taille voulue + 2 cm (pour la couture). Attention à bien la calculer en pensant que vous allez allonger la fermeture des deux côtés ! Cette distance pour un côté (B) est donc de : (taille finale — taille fermeture) divisée par 2 + 2 cm.

fermetureglissiereds02

Repliez ensuite le rectangle en deux suivant la longueur B comme sur la photo ci-dessus.

Puis, faites une couture le long du côté B à 0,5 cm, et ouvrez-la.

fermetureglissiereds03

Glissez un côté de la fermeture dans le tube bien au fond, afin que le bord du tissu soit aligné avec l'extrémité du tissu de la fermeture à glissière. Veillez à bien centrer la couture du tube sur le milieu de l'envers de la fermeture.

fermetureglissiereds04

Faites une couture suivant le bord A, la plus proche possible de l'arrêt métallique de la fermeture.

fermetureglissiereds05

Retournez le tube en "doigt de gant" : la fermeture zip est allongée ! Si comme sur la photo ci-dessus, il existe un trop grand espace entre le tissu et l'arrêt métallique, faites une seconde couture un peu plus loin pour obtenir le même résultat que sur cette photo ci-dessous.

fermetureglissiereds07

Il ne reste plus qu'à recommencer de l'autre côté avant de la fixer sur son futur support.

fermetureglissiereds06

Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 17:23

pelucheds01

Une fois n'est pas coutume, je profite de ce week-end pour vous parler de ma dernière création pour le Japan LifeStyle car je pense qu'elle devrait certainement vous plaire. Il s'agit d'une peluche lapin en tissus romantiques.

couvjls12-25Pour ceux qui ne connaissent pas, ce magazine traite de toute l'actu tendance japonaise : de la musique aux dessins animés et autres manga, sans oublier des infos culturelles amusantes et la mode. Dans ce numéro 12, censé être dirigé par une mangaka (dessinatrice de manga), on m'a demandé d'imaginer ce que pourrait créer l'un de ses héros : Asuka (le bishônen /beau garçon de la couverture). Ce jeune homme - tout ce qu'il y a de plus virile extérieurement - est, comme nous, totalement accros aux ouvrages féminins ! Il lui est impossible de ne pas succomber aux tentations d'un magasin de Loisirs créatifs et il tomberait en syncope à l'idée de faire un saut à l'Aiguille en fête ! Il y a donc peu de chance que mon lapinou,usa-usa-kun, ne vous fasse pas de l' œil !

Le magazine est disponible en kiosque jusqu'au 10 novembre, mais pour ceux qui ne sont pas intéressés par le sujet, sachez que la fiche PDF explicative est disponible sur le site www.japanlifestyle.fr à cet endroit- !

 

Prochainement, comme je vous l'avais promis, je vous expliquerai également comment faire ma demoiselle panda réalisée pour la Japan Expo, et abandonnée là-bas... Mais, je suis coincée dans la réalisation de sa jumelle parce que j'ai laissé ma feutrine noire quelque part dans mon antre et que je n'arrive pas à la retrouver !! Une bonne raison pour tout ranger, n'est-il pas ?... Pfffffffffffffffffffffffff !

japanexpods10-08

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 08:50

portemonnaieds01

Après plusieurs années d’attente, je me suis enfin décidée à terminer deux minipochettes brodées qui m’attendaient tranquillement dans un coin. Je vous montrais ici mes pochettes décorées de rubans, perles et sequins, que je brodais fébrilement. En réalité, plus que le produit fini, c’était surtout l’embellissement du tissu qui m’amusait, tout autant que le plaisir de choisir les rubans à la mercerie ! Mais voilà, il faut bien un jour achever son ouvrage. Voici donc l’occasion toute trouvée de concocter un petit tuto pour les couturières débutantes.

Comme à mon habitude, je ne vais pas vous donner des dimensions fixes : il est plus sympa de pouvoir adapter un modèle à ses envies. Quelque soit la taille choisie (carrée, allongée, mini ou très grande), à vous de décider. Ici, c’est la taille de la fermeture à glissière qui détermine principalement les choses. Mais en réalité, il existe des astuces pour adapter celle-ci à la taille de la pochette finale, soit en allongeant, soit en la faisant déborder d’une manière décorative si elle est trop longue. Un jour, peut-être, je vous montrerai comment s’y prendre…

portemonnaieds02

MATÉRIEL




 

- Une fermeture à glissière de longueur A

- Deux rectangles de tissu de largeurs A et de côtés B (devant) : ici, j’ai choisi une toile rayée sur laquelle j’ai cousu des rubans. Pour avoir des raccords parfaits, j’ai brodé les deux rectangles d’un seul tenant (côtés B, largeurs A+A), avant de le couper en deux.

- Deux rectangles de tissu de doublure (ici du coton) de largeurs A et de côtés B + 2 cm

 

 

 

DOUBLURE

Cousez, endroit contre endroit, les rectangle de doublure sur les côtés B, A et B, en vous guidant avec le bord du pied de la machine.

Coupez à 45 ° les angles du bas.

portemonnaieds03

Pliez les coins cousus en triangle en ouvrant et en alignant les coutures. Fixez avec une épingle et cousez perpendiculairement aux coutures.

portemonnaieds04

La largeur de cette couture déterminera la largeur du fond de votre pochette : choisissez-la en fonction de vos besoins. Refaites exactement la même chose de l’autre côté.

portemonnaieds05

Vous obtenez un pochon. Comme vous le verrez plus loin, il est possible de couper l’excédent de tissu des angles, mais pour le type de tissus que j’ai choisi, cela n’est pas indispensable ici. Retournez-le endroit vers l’extérieur et faites un rentré avec le bord supérieur à l’intérieur.

portemonnaieds06

POSE DE LA FERMETURE

Alignez, endroit sur endroit, une des largeurs A du tissu du dessus sur un des côtés de la fermeture à glissière. Avec le pied spécial cousez le long de la fermeture.

portemonnaieds07

Ouvrez et écrasez le pli avec une couture réalisée le plus près de la couture précédente. Ce n’est pas obligatoire, mais cela facilitera la fixation de la doublure.

Faites de même de l’autre côté de la fermeture avec l’autre morceau de tissu.

portemonnaieds08

COUTURE DE LA POCHETTE

En ouvrant la fermeture ( !), pliez le rectangle ainsi obtenu endroit sur endroit et cousez les trois autres côtés comme pour la doublure.

portemonnaieds09

Continuez de-même (angles coupés, plis et couture en triangle) en gardant les mêmes mesures.

Coupez les triangles superflus le long de la couture, à 0,5 mm minimum.

portemonnaieds10

POSE DE LA DOUBLURE

portemonnaieds11

Glissez le pochon de dessus dans le pochon de doublure. Fixez les coins ensemble avec des épingles pour qu’ils coïncident parfaitement, de même que les coutures (ouvertes pour éviter les surépaisseurs). Faites glisser le bord de l’ouverture pour la rapprocher le plus possible de la fermeture à glissière.

portemonnaieds12

Cousez-les ensemble avec de petits points invisibles.

Retournez le tout, et vous voilà prête à faire vos menus achats, ranger vos fils de brodeuse ou protéger votre nécessaire à maquillage dans un joli écrin !

portemonnaieds13

Si vous préférez confectionner une pochette à porter en bandoulière, fixez la dragonne avant de poser la doublure. Si ce sont des anses déco qui vous font rêver, juste à la fin cousez-les avec un carré et son croisillon sur le devant.

Pensez aussi à décorer la poignée de la fermeture avec un ruban noué ou cousu, ou même une jolie breloque (explications ici) pour en faciliter la préhension.

 portemonnaieds14

 

 

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Couture
commenter cet article

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.