Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 12:43

maedupreglableds01

Maintenant que vous avez expérimenté l'un des magnifiques nœuds décoratifs asiatiques que je vous montrais-, pour accompagner un joli pendentif, tentez l'attache réglable pour le positionner à la bonne longueur.

Il s'agit simplement d'une utilisation particulière du nœud boule simple déjà évoqué ici. Il suffit donc de former ce fameux nœud à l'extrémité d'un des brins du collier autour de son doigt, comme ci-dessous.

maedupreglableds02

On passe, ensuite, l'autre brin à travers, mais dans le sens inverse, avant de serrer le nœud bien à l'extrémité.

maedupreglableds03

Les deux bouts coupés sont dirigés chacun de son côté, comme le montre la photo :

maedupreglableds04

Il suffit alors de former un autre nœud boule avec le brin encore libre, tout en emprisonnant son doigt ainsi que l'autre brin en même temps dans l'anneau (cf. ci-dessus).

Une fois le second nœud serré, vous pouvez les faire coulisser en les rapprochant ou en les éloignant !

maedupreglableds05Il ne reste plus qu'à couper l'excédent des brins à ras et d'appliquer un peu de colle par sécurité. Attention, seulement de ne pas coller la boule au brin coulissant si votre tube de colle n'est pas coopératif !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Maedup
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 02:47

maeduptisseds01

Allez, fini de rigoler ! C'est bien beau les petits nœuds chinois pas bien compliqués, mais, parfois, il faut penser à passer à la vitesse supérieure ! Je suis certaine qu'il vous tente bien ce joli motif tissé, ultra classique parmi les nouages asiatiques. En plus, suivant la longueur choisie pour les boucles latérales, on peut obtenir des formes différentes sans effort. Laissez-vous donc tenter !

 

Les maîtres dans l'art du nouage coréen ou chinois sont capables de le former rien qu'avec les doigts. Mais, je l'avoue humblement, je n'ai jamais réussi qu'à me les emberlificoter pour finir par découvrir que le tissage était toujours de travers ! Foin d'orgueil, je préfère humblement utiliser ma bonne vieille planche de carton spéciale macramé et mes épingles à têtes pour me seconder dans ce casse-tête bien chinois ! Non, non, n'ayez pas peur, c'était juste pour rigoler !

 

 

Pour travailler sans se sentir à l'étroit, je vous conseille de prévoir au grand minimum 1 m de cordon de satin pour ce nœud. Évidemment, cela varie aussi en focntion de la grosseur du fil utilisé. Une fois le nœud serré, il restera toujours beaucoup de fil libre. Si vous ne souhaitez pas prendre le risque de couper trop peu de cordon, vous pouvez aussi estimer le fil nécessaire en formant " à la grosse " les boucles les unes au-dessus des autres sans les tisser.


Tout d'abord, il faut plier le fil en deux et positionner le milieu tout en haut à gauche. Je vous explique cela, au cas où vous voudriez utiliser le nœud pour embellir et bloquer un pendentif. Celui-ci sera donc obligatoirement placé à cet endroit.

Avec le brin de droite, formez des méandres comme sur la photo ci-dessous. Bloquez-les avec des épingles.

maeduptisseds02

Pliez ce même brin en deux, et glissez-le à travers les deux boucles de gauche ainsi : dessous, dessus, dessous, dessus.

maeduptisseds03

Bloquez cette nouvelles boucle avec des épingles. Et recommencez de même juste en dessous. 

maeduptisseds04Le début du tissage simple est ainsi achevé. On laisse alors de côté ce brin, pour s'intéresser au second.

Avec le brin de gauche, on passe à l'horizontale au-dessus de  tous les fils.

maeduptisseds05Puis, on rebrousse chemin en passant au-dessous de tous les fils, mis à par celui le plus à droite. Utilisez toujours les épingles pour maintenir facilement la tension du brin.

On repart, une nouvelle fois dans l'autre sens en passant au-dessus de tous les fils. Tout en prenant garde à "contourner" la boucle horizontale préexistante sur la gauche.

maeduptisseds06Enfin, on repasse, à nouveau, de droite à gauche sous tous les fils, mis à part le plus à droite.

 

 

Courage ! Respirez un grand coup ! Il faut s'occuper de la touche finale : le tissage vertical, plus complexe, forcément : il y a une tripotée de fils maintenant !

Piquez une épingle en bas à gauche, et contournez-la avec le brin libre. De bas en haut, passez 1 fois au-dessous, trois fois au-dessus, 1 fois au-dessous et encore trois fois au-dessus des fils rencontrés, sans vous occuper de la boucle tout en haut.

maeduptisseds07

Maintenant, de haut en bas, passez 2 fois au-dessous, 1 fois au-dessus, 3 fois au-dessous, 1 fois au-dessus et 1 fois au-dessous des fils rencontrés.

maeduptisseds08

Arrivé en bas, à l'aide d'une épingle, on contourne (comme vu précédemment) la boucle juste à droite. Puis, on repart de bas en haut, puis de haut en bas, en reproduisant exactement les mêmes séquences !

maeduptisseds09

maeduptisseds10

Miracle, vous voilà enfin rendu !

maeduptisseds11

Délicatement, on enlève les épingles puis on glisse ses doigts dans les boucles latérales, à droite et à gauche (désolée, mais je n'avais pas de troisième main à proximité pour prendre la photo !). Remarquez qu'il y a 4 boucles d'un côté et trois seulement de l'autre…

Une fois bien positionné, tirez en écartant les mains l'une de l'autre pour tendre le tissage.

maeduptisseds12

Et voilà le travail !

maeduptisseds13

Reste plus qu'à s'armer de patience pour raccourcir chaque boucle après l'autre en tirant petit à petit sur les brins libres. Commencez par réduire la boucle du milieu (celle qui était en haut à gauche tout au début ! Là où j'ai laissé une épingle, ici).

maeduptisseds14

maeduptisseds15

En variant les longueurs de boucles, vous pouvez former un papillon ou d'autres motifs.

maeduptisseds16

Au niveau de chaque boucle, on peut également ajouter un nouage supplémentaire. Mais ce sera pour une autre fois, je sens que vous n'avez pas la tête à ça…

Repost 0
Published by Agrafe - dans Maedup
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 02:34

coupeorigamids01

 

Après une très longue absence, pas uniquement due à l'éloignement de mes vacances (^^;), je reviens avec de nouvelles idées pour vous amuser (comme si vous n'étiez déjà pas assez occupés !). J'avais promis de décrire de nouveaux origamis utiles. En voici un que j'ai trouvé charmant. Si vous voulez décorer votre table et que vous détestez la vaisselle, ou que vous avez un anniversaire à fêter sur une table de jardin, laissez-vous séduire par ce drôle de pliage. Un carré de papier coloré, un peu de calme pour bien repérer où plier et le tour est joué !

coupeorigamids02Tout d'abord, pliez le carré en diagonales, puis en deux suivant le trait noir ci-dessus.

coupeorigamids03Repliez ensuite les coins supérieurs afin que leur pointe se place sur le pli de la diagonale fait précédemment. Il faut que la pointe se place à peu près au milieu (les deux plis sont parallèles !). Dépliez-les.


Rabattez une nouvelle fois ces angles en alignant le bord sur la ligne du pli précédent.

coupeorigamids04

Ouvrez la feuille et pliez-la en deux dans l'autre sens (suivant le trait noir ci-dessous).

coupeorigamids05Recommencez les mêmes opérations avec les autres coins (cf. ci-dessous).

coupeorigamids06Ouvrez le dernier pli, et repliez à nouveau la pointe en vous alignant le long du pli précédent, comme sur la photo ci-dessous (1.). Refermez à nouveau, ensuite, ce même pli précédent (2. + photo suivante). 

coupeorigamids07Reproduisez l'"enroulement" décrit précédemment avec l'autre coin.

Puis utilisez l'angle ainsi obtenu comme repère (flèche ci-dessous) pour aligner le bord du pli A avec le bord du papier, comme sur les photos ci-dessous.

coupeorigamids08

Faites de même avec le côté droit : on obtient un trapèze.

coupeorigamids09

Redépliez les deux côtés de l'origami, et faites-le pivoter d'un quart de cercle, afin que le pli A soit devant vous.

coupeorigamids10

Ouvrez complètement l'origami (sauf plis A) et écrasez doucement les plis marqués à l'étape précédente, comme sur la photo ci-dessous. En bas, puis en haut.

coupeorigamids11Rabattez la petite pointe centrale en suivant un trait reliant les marquages de plis notés par des flèches sur la photo ci-dessus. 

coupeorigamids12Faites de même avec l'autre côté (cf. ci-dessus).

Ouvrez doucement. Vous obtenez ainsi les deux premiers côtés de la coupelle.

coupeorigamids13Il faut maintenant former les deux autres côtés en pliant suivant le milieu de l'origami.

Recommencez l'enroulement des plis, décrit précédemment, là où se situe l'ovale rouge. (cf. photos suivantes.)

coupeorigamids14

 

coupeorigamids15

Faites de même de l'autre côté.

Puis, faites pivoter l'origami d'un quart de tour, pour placer l'un des plis en face de vous.

coupeorigamids16

  Et écrasez les plis comme précédemment (les traits noirs ci-dessus indiquent les axes des plis), à la manière de la photo ci-dessous.

coupeorigamids17Terminez de renforcer la base carrée de la coupe en rabattant la petite pointe comme sur la photo ci-dessus (de la même manière que pour les côtés précédents). Renouvelez l'opération pour le dernier côté, afin d'obtenir ceci :

coupeorigamids18

Il ne reste plus qu'à enrouler les pointes de la coupe autour d'un stylo pour lui donner la jolie forme d'une corolle !

coupeorigamids19


coupeorigamids20

Je sais que ça paraît barbare et compliqué, mais en réalité, ce ne sont que les mêmes gestes renouvelés pour chaque côté. Une fois le principe compris, tout coule de source !

Et quelle belle idée pour disposer un pot-pourri, ou comme déco à la place d'un bol ou d'un ramequin ordinaires lors des derniers apéritifs festifs de la saison…

Repost 0
Published by Agrafe - dans origami
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 12:28

 

broderiecrazyds24

Dernière née de mon patchwork, je vous propose une nouvelle version du point d’épine à effet géométrique. Toujours basé sur le même principe expliqué précédemment, cette fois, il faut veiller à bien positionner son aiguille. Pas encore très adroite, mon motif est un peu branlant, mais perdu au milieu de mon crazy, on ne remarque plus ses approximations…

Pour le réaliser, je me suis sentie plus à l’aise en débutant à l’envers. C'est-à-dire en plaçant le haut de l’ouvrage la tête en bas !

On sort en A, pour entrer en B et ressortir en C en passant au dessus du fil.

broderiecrazyds25

Pour accentuer la géométrie du point, il faut bien tendre celui-ci. Ici, A, B et C forment un triangle rectangle, dont l’angle droit se place en B.

broderiecrazyds26

On entre ensuite en D qui forme alors le dernier angle du carré ABCD, pour ressortir en E, aligné avec A et D de sorte que D soit à équidistance de A et E. Ça vous rappelle de mauvais souvenirs ? Regardez les photos, vous comprendrez mieux mon charabia !!

E devient l’équivalent de A, si bien que vous n’avez plus qu’à recommencer la séquence précédente pour continuer…

broderiecrazyds27

Bon, allez, je fiche la paix aux allergiques à la broderie pour un temps : celui-là, je suis certaine qu’il vous a moins fait rigoler !

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Broderie
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 11:17

broderiecrazyds17

Comme promis, voilà une nouvelle version très simple du point d’épine (expliqué en détail précédemment) qui ne demande pas beaucoup de réflexion pour bien piquer son aiguille à broder. Suivant parfaitement la couture assemblant les morceaux de patchwork, elle se réalise en faisant trois points tendus et très rapprochés d’un côté puis de l’autre de celle-ci.


Les trois premiers points définissent l’angle et la largeur du motif. On sort en A, on entre en B et on sort en C tout en coinçant le fil sous l’aiguille. On réalise les deux points suivants de manière très rapprochée en veillant bien à aligner B, D et F, ainsi que C, E et G qui se positionnent le long de la couture.

broderiecrazyds19

Pour réaliser la partie gauche du motif, je vous conseille de retourner votre ouvrage tête bêche afin de conserver la même direction de piqure de la main droite (tournez le tambour comme un volant). Ce n’est pas obligatoire, mais je trouve que le geste en est simplifié, à moins que vous soyez ambidextre ! On réalise alors les points H, I, J, K, L et M, en conservant le même espace entre les points.

broderiecrazyds20broderiecrazyds21broderiecrazyds22

Évidemment, vous n’êtes pas obligé de garder le même nombre de « branches » de chaque côté : l’effet irrégulier étant vivement conseillé lui-aussi ! Tout comme le choix de ne faire qu’une branche de chaque côté comme ici !

broderiecrazyds28

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Broderie
commenter cet article
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 12:09

 

broderiecrazyds11

En continuant mon patchwork crazy, c’est au tour d’une version plus géométrique du point d’épine de faire son apparition sur mon ouvrage. Comme dans mon exemple précédent, les points sont décalés d’un côté puis de l’autre de la couture et se réalisent de haut en bas.

Je ne reviens pas en détails sur le principe du point expliqué précédemment, en voici seulement les détails à respecter pour obtenir le résultat escompté.

broderiecrazyds12

On sort en A, on entre en B et on ressort en C, juste au dessus du fil afin de le coincer au moment où on le tend au maximum. Les points A, B et C forment un triangle équilatéral !

broderiecrazyds13

Puis, on continue cette même séquence (on entre en D et on ressort en E…), en veillant bien à aligner A, C, E et G ainsi que B, D et F, suivant un angle de 45 degrés.

broderiecrazyds14

Pour poursuivre le motif, on repart ensuite de l’autre côté en suivant l’autre diagonale (on entre en H et on ressort en I…). Les points F, G, I et K sont alignés.

broderiecrazyds15

Comme mon motif était décentré par rapport à l’axe de la couture, j’ai triché en éliminant le troisième point et en repartant tout de suite de l’autre côté (points L et M). Puis, j’ai repris la séquence triple prévue entre chaque changement de direction. Il n’est pas toujours évident de bien réussir à positionner son premier point, ce système permet des réajustements peu visibles !

broderiecrazyds16

À bientôt, pour une version régulière bien plus simple à centrer !

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Broderie
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 12:44

Pour créer de jolies attaches à vêtement, ou se faire une paire de boucles d'oreille minute, découvrez ce joli noeud asiatique, décoratif mais facile à faire !
maedupds05
épinglez votre fil en son milieu sur un bout de carton, puis attrapez les deux brins ainsi créés ensemble.
maedupds06
Formez avec eux une boucle allant de la gauche vers la droite comme sur la photo ci-dessous. Puis, enfilez les extrémités dans celle-ci, de la droite vers la gauche, tout en créant une nouvelle boucle, que vous bloquerez avec une épingle.
maedupds07
Faites-les repasser de la gauche vers la droite. Glissez-les dans la boucle précédente de l'arrière vers l'avant (cf. photo ci-dessus et dessous).
maedupds08
Rabattez les brins sur la gauche et faites-les passer de bas en haut à travers la toute première boucle créée (cf. photo ci-dessus).
maedupds09
Otez les épingles et retournez le noeud, puis faites passer les brins à travers le pli central, réalisé tout au début, avant de les glisser sous le double anneau visualisé sur la photo ci-dessus.
maedupds10
Tirez bien pour serrer le noeud et retournez-le sur l'avant.
maedupds11
Bien fixé, on peut l'utiliser de nombreuses manières. En en réalisant une paire et ajoutant de grosses perles au bout des pendants, j'ai ainsi créé une attache originale pour fermer un petit carnet avec un simple point de colle néoprène... Pensez également à le doubler en utilisant deux cordons de taille et de couleur différentes, c'est encore plus joli !

Repost 0
Published by Agrafe - dans Maedup
commenter cet article
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 13:28

broderiecrazyds01

Voilà plusieurs mois, je me suis lancée dans ma première expérience de patchwork crazy. Partie un peu à l’aveuglette, je n’ai pas pris le temps de montrer comment procéder à travers quelques photos. Ce type de patchwork est un assemblage de morceaux de tissus de tailles et de formes aléatoires. Principalement des triangles.

broderiecrazyds02

On le décore ensuite en bordant chaque couture d’une broderie décorative, qui peut également se disperser à travers les morceaux pour les unifier.

broderiecrazyds03

Partant d’un des côtés de mon patchwork, je me suis amusée à n’utiliser que des variations d’un même type de point, histoire de voir jusqu’où je peux aller. Pour embellir la broderie, on peut le fleurir en ajoutant des boutons au point de nœud, ou des pétales au point lancé. Comme je suis encore loin d’avoir achevé mon ouvrage, je vais juste vous montrer mes premières tentatives, petit à petit.

broderiecrazyds10

  broderiecrazyds18

Pour cette première version, il s’agit simplement du point d’épine double. On crée deux épines d’un côté, puis deux de l’autre, en suivant l’ordre des lettres. (Le point d'épine simple est expliqué ici)

On sort en A, on entre en B et on ressort en C en passant le fil sous l’aiguille. Il ne faut pas tirer fortement sur celui-ci pour lui garder une forme joliment arrondie.

broderiecrazyds04

Puis, on entre en D, pour ressortir en E tout en coinçant le fil avec l’aiguille de la même manière.

On repart alors de l’autre côté, en piquant en F et en ressortant en G au-dessus du fil.

broderiecrazyds05

Et enfin, on termine la séquence en piquant en H et en sortant en I, toujours au-dessus du fil. Ce point I étant l’équivalent de A, il ne reste plus qu’à reproduire l’enchaînement jusqu’au bout de la couture.

broderiecrazyds06

Remarquez que le point se réalise de haut en bas !


Si vous variez les espacements entre les points, ainsi que la tension du fil, vous pouvez obtenir des motifs sensiblement différents.

broderiecrazyds08

broderiecrazyds09

Tout en accentuant cet effet grâce aux broderies supplémentaires évoquées plus haut, réalisées dans des coloris contrastés…

broderiecrazyds07

Voici de quoi vous amuser avant que je ne vous montre un autre enchaînement !


 

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Broderie
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 16:25

noeudbouledoublebrinds01

 

Pour continuer dans ma série des nœuds asiatiques (c.f. Maedup), vous allez découvrir une nouvelle manière de former un nœud boule. Ici, je vous montrais comment procéder avec un unique fil. Cette fois, il s’agit de le réaliser autour de deux brins en même temps. Comme vous le verrez plus bas, cela permet de fixer un pendentif par exemple, ou de créer un nœud utilisant deux couleurs différentes.

 

Le nouage est suffisamment simple pour se faire avec les mains.

Coincez votre fil entre le majeur et l’annulaire de la main gauche (les gauchers doivent procéder à l’inverse avec la main droite), enroulez-le de l’avant vers l’arrière autour de l’index.

noeudbouledoublebrinds02

Puis, dirigez-le vers la gauche et formez une nouvelle boucle en le ramenant vers la droite : comme sur la photo (attention, mon pouce était juste utile pour maintenir le fil pendant que je prenais la photo, on forme la boucle avec la main droite, évidemment !!).

noeudbouledoublebrinds03

Rabattez cette nouvelle boucle de gauche à droite sur celle entourant l’index, et centrez-les bien comme sur la photo ci-dessus. Là, le pouce est utile pour bien tenir la boucle, même sans photo !

Lâchez l’autre côté du fil en écartant l’annulaire et le majeur, et passez l’extrémité du fil que vous venez d’utiliser au-dessous, avant de la passer au-dessus de la seconde boucle, sous celle qui entoure l’index, et encore au-dessus de la seconde boucle.

noeudbouledoublebrinds04

Tirez pour obtenir le motif de la photo ci-dessus.

Toujours avec cette même extrémité du fil, repartez à nouveau vers la droite en passant sous le brin immobile. Puis, passez sous les deux brins de droite du motif, afin de ressortir dans l’orifice central de celui-ci. Tirez.

noeudbouledoublebrinds05

Avec l’autre extrémité (passive jusqu’à présent), enroulez-la vers la droite et vers le haut.

noeudbouledoublebrinds06

Passez-la au-dessus de la boucle entourant l’index et glissez-la sous les deux brins de gauche, pour la faire ressortir dans le même orifice central du motif que précédemment. Les deux extrémités se dirigent chacune dans une direction opposée.

noeudbouledoublebrinds07

Il ne reste plus qu’à tirer sur les deux brins libres d’un côté, et sur l’index prisonnier de l’autre pour former la petite boule !

noeudbouledoublebrinds08

Pour fixer un pendentif, vous devez passer le fil à travers son attache.

noeudbouledoublebrinds09

Puis, le positionner au milieu du fil et le placer juste sous l’index (posé sur les autres doigts) : l’extrémité sortant par l’arrière du pendentif s’enroule d’arrière vers l’avant autour de l’index (c’est le brin inactif), l’autre extrémité est celle qu’on utilise pour former la boucle à rabattre.

noeudbouledoublebrinds10

Si vous voulez bien positionner la boule toute proche du pendentif, il faut tirer sur les brins de celle-ci au fur et à mesure afin de la rapprocher.

Il est tout à fait possible de former une succession de boules en reproduisant le nouage plusieurs fois de suite. Pour achever le pendentif, vous pouvez faire un nœud, mais si vous préférez le rendre réglable, je vous expliquerai le procédé qui utilise l’autre système de nouage évoqué plus haut tout bientôt !

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans Maedup
commenter cet article
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 15:50

  origamibaguetteds01

Maintenant que Japan Expo s’est achevé, et pour reprendre de bonnes habitudes, j’ai tenté de vous préparer quelques tutos pour vous occuper cet été. Comme je ne vais peut-être pas avoir accès à une liaison Internet pendant mes vacances, je vais les programmer. Si over-blog est bien gentil, vous aurez droit à un peu de broderie, deux origamis, des nœuds asiatiques plus ou moins complexes et plus si tout va bien (bon, je sais que je n’arrive pas souvent à tenir mes engagements… Ce sera la surprise ! ^^ ;). N’hésitez pas pour autant à me laisser vos gentils messages, parce que je piquerai le téléphone de mon cher et tendre pour vous lire !! Si vous avez des questions, il faudra peut-être attendre le mois d’août… Mais cela viendra toujours !

Place donc à mon feuilleton estival !


Si cet été vous donne des envies de repas asiatique, essayez d’embellir votre table avec un petit pliage japonais facile. Il suffit de découper un carré de 8 cm de côté dans un joli papier, possédant, de préférence, deux faces de couleurs différentes.

Pliez-le suivant ses diagonales.

origamibaguetteds02

Puis rabattez les angles sur le centre (marqué par le croisement des diagonales).

origamibaguetteds03

Retournez le pliage en le positionnant en carré et découpez-le visuellement en trois tiers. Sur la photo ci-dessus, l’origami n’est pas encore retourné.

origamibaguetteds04

Puis, repliez le tiers gauche vers la droite. Avant de rabattre le tiers droit par-dessus.

origamibaguetteds05

Glissez les coins haut et bas de ce second rabat dans les fentes formées par le rabat précédent.

origamibaguetteds06

Retournez le pliage et glissez vos baguettes à l’intérieur du tube ainsi formé !

Vous voilà prêt à épater vos convives !


Et si la cuisine asiatique n’est pas votre tasse de thé, rien ne vous empêche de décliner l’idée pour en faire d’originaux ronds de serviette en prenant un carré plus grand… Avec du papier cadeau, ce sera même une idée parfaite pour le réveillon de Noël ! Tout comme dans un délicat papier de soie de paille, une belle décoration de table pour un mariage estival, où peuvent même être glissés quelques mots doux de circonstance… Je vous laisse le soin de créer vos propres déclinaisons !

 

 

Repost 0
Published by Agrafe - dans origami
commenter cet article

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.