Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 19:37

 

 poupeeds19

poupeeds10Ce dimanche a été source d’émerveillement : sans trop m’attendre à une surprise, je me suis rendue au salon Paris Création à Bagnolet. Force est de constater que la visite m’a transportée.

Il s’agit d’un rassemblement international de vente de poupées de collection et autres ours en peluches. Présentant aussi bien des poupées anciennes à tête de porcelaine, que les dernières poupées mannequins, généreusement représentées par la fameuse Barbie, le rassemblement proposait également des stands de matériel nécessaire à la confection de ses propres créations ou de quoi confectionner des vitrines miniatures ou des minuscules maisons de poupées.

poupeeds18

poupeeds15Entre les fourrures, articulations et yeux de verre, les fans d’ours en peluche pouvaient se lancer dans l’aventure de la couture. Pour les moins entreprenants, des créations magnifiques, de type ancien ou très moderne et original, de toutes les tailles ou couleurs, faisaient mal au porte-monnaie. Pourtant, le temps et le matériel nécessaires à leur confection, entièrement manuelle, justifiait pleinement la dépense. Même si malheureusement, tous n’ont pas de vitrine sur



 

poupeeds20poupeeds17

poupeeds16le Net, voici quelques sites à découvrir :

www.vintage-bears.com

physalis.ooak.free.fr

Le Jardin des Farfalous

Le salon était principalement destiné aux poupées. Alors que de délicats accessoires et perruques anciens permettait de compléter la garde de robe des poupées de porcelaine, c’étaient surtout les poupées modernes qui avaient la vedette. Pour les collectionneurs, les toutes premières Barbie d’époque côtoyaient les innombrables versions modernes, de la princesse indoue à la rockeuse, de l’elfe délicate aux représentations de peoples… Toutes les marques étaient abondamment représentées, tandis que de nombreux créateurs exposaient les magnifiques habits qu’ils proposaient aux passionnés, rêvant de somptueux modèles uniques.

poupeeds06

Tous les styles étaient représentés, des robes historiques (par Christine Donnard, qui créée même les bijoux en s’inspirant de véritables), des tenues haute-couture (par Christine Briand kimcreation.blogspot.com, remarquez son adaptation d’un modèle de Lagerfeld), des femmes fatales (www.dollcis.com) et autres tenues plus casual. Bijoux, sac, chaussures, rien n’était oublié dans l’imagination étonnante des créateurs !

poupeeds05

Parmi ces poupées, on trouvait également un certain nombre de boutiques et de créateurs plus ou moins amateurs concernant les poupées venues du Japon que sont les Blythe ou les BJD.

poupeeds09

Les premières possèdent une tête disproportionnée aux yeux immenses, tandis qu’un mécanisme permet de changer leur couleur en tirant sur une ficelle cachée par la chevelure. La sympathique Edhelwen propose des vêtements colorés (http://faerybook.canalblog.com/ et edhelwendoll.free.fr) et organise avec d’autres créateurs Le Jour B, la première convention française concernant ces poupées, les 4 et 5 septembre 2010 (Au bon coin, 30 rue Montcalm, Paris 18e).

poupeeds13

Les BJD, ou Ball Jointed Doll, sont une sorte de reprise des poupées Bleuette de nos grands-mères par les Japonais. Leurs articulations permettent des poses très naturelles. Leur principe, mis à part l’achat de modèles complets, est de pouvoir créer de toute pièce sa propre poupée.

poupeeds12

A partir d’un corps en résine nu (il existe trois tailles différentes), on ajoute yeux de verre, maquillage personnalisé, perruques et vêtements à volonté. Plutôt onéreuses, les BJD offrent une liberté incroyable, source de leur succès. Alors que de jeunes créateurs proposaient des accessoires et tenues originales, une boutique américaine était prise d’assaut (www.dollpeddlar.com).

poupeeds08

Elle proposait des poupées complètes, ainsi que de nombreuses perruques. La gentillesse dont faisaient preuve les Françaises, fans de ces poupées, à m’expliquer pleins de détails les concernant m’a vraiment touchée.

 poupeeds11

J’ai également été fort impressionnée par les artistes créant des poupées de A à Z ou les customisant d’une façon surprenante :

poupeeds07

poupeeds14incroyables bébés plus vrais que nature, délicates jeunes filles au visage d’ange (www.heloise.fr),








géniales œuvres humoristiques (www.lesbonnestetes.fr)

poupeeds04


ou déroutantes poupées gothiques (www.ozzdollsfactory.com).

 poupeeds01

poupeeds02Ce qui m’a le plus marqué pendant la visite est la passion portant les créateurs. Depuis l’enfance, leur bonheur à créer aussi bien poupées, ours que vêtements les rends fort sympathiques. Toujours heureux de raconter leur plaisir à créer, sans jamais compter les heures, il savent transmettre leur passion, ce qui rend plus précieux encore leurs réalisations somptueuses.

Je pense que vous serez bien d’accord avec moi au vu de ces quelques photos !

 

poupeeds03

Repost 0
Published by Agrafe - dans A découvrir
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 21:17
marumonscrapds3.jpg
P
our varier les plaisirs, aujourd'hui, je vous propose trois pochoirs japonais. Il s'agit de marumon, des symboles représentant des clans de samouraïs. Utilisés pour décorer les vêtements, le mobilier ou en tant que sceau, les mon avaient pour but originel de distinguer les différents corps de soldats durant les batailles, à la manière de nos armoiries, cocardes et autres drapeaux.
Toutefois, l'aspect utilitaire a rapidement fait place aux plaisirs des l'artistes les reproduisant, chacun redessinant le motif à sa manière sans pourtant en perdre la fonction de reconnaissance immédiate. Il existe de nombreux symboles représentant objets ou éléments de la nature. J'ai choisi trois sujets végétaux disposés en cercle (maru), car malgré leur aspect complexes, on peut facilement les reproduire en ne découpant qu'un tiers du motif !
pochoirmaruds3-2
Comme je vous l'expliquais ici, le pochoir peut se réaliser dans une pochette plastique. Reproduisez le motif simple et une fois découpé et appliqué sur la surface à peindre, déposez la couleur pour former le premier tiers du dessin. Laissez sécher, puis décalez le pochoir d'un tiers avant de recommencer l'opération. Laissez sécher à nouveau et, enfin, réalisez la dernière partie.
Sur mes modèles, le motif final est en petit, tout en noir, et celui en gris indique la position des trois parties.
pochoirmaruds3-1

Sur un coussin, une nappe ronde, un set de table ou dans un petit coin de serviette, vous pouvez décorer vos textiles avec une peinture spéciale.
Sur du bois, pour décorer un plateau ou des dessous-de-verre, sur de la porcelaine pour embellir des assiettes ou, tout comme moi, pour créer une page de scrapbooking : laissez-vous griser par le charme des décors nippons…
marumonscrapds2.jpg
Si vous recherchez d'autres thèmes, ouvrez mon album pochoir, peut-être y trouverez-vous votre bonheur ou celui de vos enfants…?
pochoirmaruds2-2pochoirmaruds2-1
marumonscrapdsEt si vous êtes tentés par la réalisation d'un album photo d'inspiration Japon, cliquez sur ma fiche du Japan LifeStyle 8 en suivant ce lien.


pochoirmaruds1-2pochoirmaruds1-1
couvJLS9Enfin, si les pochoirs ne sont pas votre tasse de thé, mais que vous adorez la broderie au ruban, faites un petit tour dans votre kiosque pour trouver le modèle de ce sac lolita, expliqué dans le Japan LifeStyle 9 !
sacbrodeds
Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 22:51
echarpecoquilleds1

Siminou me demandait les explications de l'écharpe de crochet à motifs de coquilles que je vous montrais ici. Comme ce modèle ne m'appartient pas, je lui ai promis d'en imaginer un sur le même principe : un travail de crochet en demi-cercle, en aller-retour, qui devient donc réversible !

Pour aller plus vite, j'ai choisi de la laine à crocheter en taille 7. Dans ce cas, il faut réaliser 27 motifs de coquille, le premier étant un peu plus grand, et le dernier remplaçant l'arceau final par un ultime motif en dent-de-scie. Mais, le résultat est très beau avec de la laine plus fine, il faudra simplement crocheter d'avantages de coquilles pour obtenir la longueur que l'on souhaite.
echarpecoquilleds5
Afin de mieux observer les motifs, j'ai changé de couleurs de laine toutes les trois coquilles : vous pouvez mieux voir comment les coquilles s'attachent entre-elles.

J'ai également utilisé des couleurs différentes dans le schéma pour bien montrer les rangs, pour les débutants. Les coquilles de couleurs identiques se réalisent exactement de la même manière. Remarquez que les mailles serrées assemblant les coquilles entre-elles sont en ROUGE.
echarpecoquillesdschema2.jpg

Les explications de tous les points, en photos, sont disponibles dans ma catégorie "points de crochet" dans la colonne de droite ou ici.

ÉTAPE 1 : PREMIÈRE COQUILLE

Rang 1 : On commence donc par une chaîne de 8 mailles en l'air (ml), que l'on referme en boucle par une maille coulée (mc).
Rang 2 : Dans cette boucle, on crochète (pour la première coquille uniquement) 12 brides (br) entre lesquelles on fait 1 ml : donc on a 3 ml pour monter (= la 1re br) + *1 ml, puis 1 br*, répétez de * à * 11 fois.
Rang 3 : 3 ml (pour monter), 2 br dans l'arceau de la ml du rang précédent ; on saute l'arceau suivant ; puis on fait *1 ml + 3 br dans le 3e arceau*, répétez de * à * jusqu'à la fin du rang.
Rang 4 : *3 ml, 1 br dans l'arceau de la ml du rang précédent ; 3 demi-brides (1/2 br) dans l'arceau formé par la br à l'instant, et 1 maille serrée (ms) dans la 4e br du rang précédent.* Répétez de * à * 5 fois. Faites 4 ml et 1 ms dans l'arceau formé par les 3 toutes premières ml du rang précédent.
echarpecoquilleds2

ÉTAPE 2 : DEUXIÈME COQUILLE

Rang 5 : Dans ce dernier arceau on crochète 10 brides (br) entre lesquelles on fait 1 ml : donc on a 3 ml pour monter (= la 1re br) + *1 ml, puis 1 br*, répétez de * à * 9 fois.
Rang 6 : 3 ml (pour monter), 2 br dans l'arceau de la ml du rang précédent ; on saute l'arceau suivant ; puis on fait *1 ml + 3 br dans le 3e arceau*, répétez de * à * jusqu'à la fin du rang.
Rang 7 : *3 ml, 1 br dans l'arceau de la ml du rang précédent ; 3 demi-brides (1/2 br) dans l'arceau formé par la br à l'instant, et 1 maille serrée (ms) dans la 4e br du rang précédent.* Répétez de * à * 4 fois. Faites 4 ml et 1 ms dans l'arceau formé par les 3 toutes premières ml du rang précédent.

TROISIÈME COQUILLE

Rang 8 : Dans ce dernier arceau on crocheète 10 brides (br) entre lesquelles on fait 1 ml : donc on a 3 ml pour monter (= la 1re br) + *1 ml, puis 1 br*, répétez de * à * 9 fois.
Rang 9 : 3 ml (pour monter), 2 br dans l'arceau de la ml du rang précédent ; on saute l'arceau suivant ; puis on fait *1 ml + 3 br dans le 3e arceau*, répétez de * à * jusqu'à la fin du rang.
Pour fixer cette coquille à la première, on réalise une ms dans l'arceau formé par le motif en dent-de-scie, contigu à l'arceau de 4 ml de cette même coquille.
echarpecoquilleds4
Rang 10 : *3 ml, 1 br dans l'arceau de la ml du rang précédent ; 3 demi-brides (1/2 br) dans l'arceau formé par la br à l'instant, et 1 maille serrée (ms) dans la 4e br du rang précédent.* Répétez de * à * 4 fois. Faites 4 ml et 1 ms dans l'arceau formé par les 3 toutes premières ml du rang précédent.
echarpecoquilleds3
Pour continuer
l'ouvrage, on recommence au début de l'étape 2. En ajoutant une maille serrée à la fin du rang 6
pour fixer cette coquille à la deuxième, dans l'arceau formé par le motif en dent-de-scie, contigu à l'arceau de 4 ml de cette même coquille, de la même manière que pour la troisième. (X en rouge sur le schéma.)

Pour la dernière coquille, on ne fait pas le dernier arceau de 4 ml, mais seulement 3 ml, 1 br dans l'arceau de la ml du rang précédent ; 3 demi-brides (1/2 br) dans l'arceau formé par la br à l'instant, et 1 maille serrée (ms) dans la dernière br du rang précédent.

Comme le froid n'a pas l'air de vouloir nous laisser en paix, je suis certaine que cette petite chose féminine ne saurait vous déplaire !
Repost 0
Published by Agrafe - dans Crochet
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 22:20
cupcake-cafeds1
P
our gâter ma mère dimanche dernier, je me suis lancée dans une expérimentation culinaire de gourmande. Comme mes convives se sont régalés, je tiens à vous en faire profiter. Il s'agit d'un cupcake au café renfermant quelques surprises…


SABLÉS AU CAFÉ
Tout d'abord, j'ai préparé des sablés parfumés au café, à cuisiner la veille parce que c'est bien meilleur, dont voici les ingrédients.
- 250 g de farine
- 125 g de beurre ramolli
- 60 g de sucre en poudre
- 1 œuf
- 4 cuillers à café de café lyophilisé (!) : Oui vous ne rêvez pas, il ne faut pas dissoudre les morceaux car ils apportent un goût plus corsé, quand on les croque, qu'un peu de café liquide ou de concentré.

Vous malaxez bien le tout avec les mains (ou un robot) et vous laissez reposer à température ambiante votre boule une ou deux heures minimum (c'est la patience qui rend la pâte bien meilleure).

Abaissez-la et découpez des formes tout en préchauffant le four à 180 ° (T 6). Posez-les sur une plaque et laissez cuire 10 minutes.
cupcake-cafeds3

CUPCAKES CAFÉ CRÈME DE WHISKY (12 environ)

1 — La pâte à gâteau :

- 100 g de beurre mou
- 100 g de sucre en poudre
- 2 œufs
- 100 g de farine
- 1 petite tasse de café bien serré (ou une petite tasse d'eau chaude + 3 cuillers à soupe de café lyophilisé, ou 2 cuillers à café d'extrait de café)
- 3 poignées de noix concassées
- 12 carrés de chocolat noir pour desserts.

Préchauffez le four à 180° (T6)

Battez le beurre avec le sucre, ajoutez les œufs. Puis la farine petit à petit. Mélangez bien avant d'ajouter le café et les noix.

Disposez l'appareil dans 12 moules à cupcakes, en les remplissant au 2/3. Puis enfoncez un carré de chocolat au milieu de la pâte.
cupcake-cafeds2
Faites cuire pendant 20 minutes et laissez refroidir pendant une heure (l'idéal est que le cœur de chocolat reste fondant, mais croquant, ce n'est pas mal non plus !).

2 — La crème :

- 250 g de mascarpone
- 50 g de sucre en poudre
- 1 cuiller à soupe de vanille liquide (ou 1 sachet de sucre vanillé)
- 2 cuillers à soupe de (bon) whisky

Battez le tout avec un fouet et réservez au frais jusqu'au moment de servir.
cupcake-cafeds4

PRÉSENTATION

Déposez la crème sur les gâteaux au dernier moment (ici avec une poche à douille, mais ce n'est pas moins appétissant avec une lame de couteau) et saupoudrez-la de poudre de cacao amer à l'aide d'une petite passoire.

Ajoutez vos biscuits et éventuellement de la mousse au chocolat dans l'assiette, si vous avez peur que tout ça ait un goût de trop peu !!

Je vous souhaite un excellent appétit !!


Repost 0
Published by Agrafe - dans Cuisine
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:19

carte-fete-mamie-ds01

Par ce beau dimanche ensoleillé, je voulais dire à ma grand-mère, Andrée, combien j’aimerais bien être en sa compagnie pour lui faire un bisou et profiter de sa bonne cuisine (mon grand-père est, lui aussi, un excellent cuisinier, et je crois que c’est lui qui m’a transmis le gène de la gourmandise !!) et de ses connaissances en peinture…

La distance et les obligations salariales empêchent de se déplacer comme on le souhaiterait, alors j’ai utilisé quelques unes de mes photos pour imaginer de petites cartes pour l’occasion. Si, tout comme moi, vous êtes éloignés de ceux qui vous sont chers, envoyez-les par mail ou imprimez-les pour accompagner votre courrier (cliquez sur les cartes pour les agrandir en 10 x 15 cm).

carte-fete-mamie-ds02

Si, au contraire, vous avez préparé un plantureux repas pour l’occasion, regardez par ici pour trouver de modestes dessins à imprimer en guise de marque-place ou pour indiquer le menu… À colorer ou à garder tel quel, selon votre bon plaisir.

Bonne fête à toutes les grand-mères du monde, et tout particulièrement à ma mère, Mamie Brigitte et son adorable mère, maîtresse ès tricot, que j’embrasse bien fort !

carte-fete-mamie-ds03



Repost 0
Published by Agrafe - dans Scrapbooking
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 18:29
broderieds24Parmi les styles de patchwork, j'aime beaucoup le crazy pour son côté très fifille et les nombreuses possibilités qu'il offre. Il s'agit d'un assemblage disparate de morceaux de tissu géométriques choisis au petit bonheur… Il n'est pas nécessaire de créer des gabarits comme pour le patchwork classique, car il suffit de coudre les morceaux les uns après les autres : on commence avec deux, puis on ajoute un troisième… En se laissant guider par les couleurs ou les tailles.

Afin d'apporter une touche de fantaisie supplémentaire, on utilise des points de broderie simples, mais variés, pour border les formes de tissu, rehausser un motif, ou les lier entre-eux par un vagabondage décoratif. Pour moi, c'est un peu comme de peindre sur le tissu, tout en en gardant la souplesse et la douceur…
La variété des points est très importante, mais avec quelques-uns, déjà, on peut se créer de jolis petits tableaux, sans y passer de longues heures. De plus, comme il n'existe pas de règles, on peut se laisser guider par ses envies, tranquillement, sans subir l'ennui parfois ressenti dans la broderie au point de croix pour laquelle toute erreur saute aux yeux (je sais, cet avis est purement subjectif !).

Comme je brode de temps en temps, je me suis dit qu'il serait une bonne idée de photographier l'enchaînement des points, pour les expliquer sur le blog aux personnes intéressées…
Voilà donc le début d'une série qui promet d'être longue, avec quelques feuilles et branchages que j'aime énormément…

FEUILLES DE CHAÎNETTE ALTERNÉE

broderieds05Ce point mêle le classique point de chaînette (les feuilles) à un point zigzag (tiges).
Les explications ci-dessous sont valables pour chaque point, mais pour le tout premier, il faut sortir l'aiguille en B, former une boucle avec le fil, rentrer à nouveau en B, et ressortir en A tout en plaçant l'aiguille par dessus la boucle. On continue ensuite de la manière décrite maintenant.

Pour débuter le point, on pique en diagonale du bas vers le haut : on entre en A pour ressortir en B.

broderieds03Puis, on tourne autour de A en passant l'aiguille sous le fil entrant dans le tissu en A. (Remarquez que PEU IMPORTE LE SENS !! : je suis droitière, il est plus simple pour moi de passer de haut en bas sous le fil, mais, passer de bas en haut produit le même résultat, ce qui se passe d'ailleurs pour la feuille de gauche, comme vous le verrez plus bas…)

On pique en B et l'on ressort en A. la feuille est formée.
Il ne reste plus qu'à continuer suivant l'autre diagonale pour travailler en symétrie : on entre en C, on ressort en D…

broderieds04On tourne autour de C en passant sous le fil (cette fois c'est de bas en haut, pour la droitière que je suis, donc…),
on entre par D, et l'on ressort par C ! La deuxième feuille est achevée !!

Et ainsi de suite…
Comme pour le point d'épine, on n'est pas obligé de travailler en ligne droite : ici, je voulais suivre la couture…

LE POINT D'ÉPINE

broderieds07
Encore plus facile, ce point peut être dédoublé pour ajouter des épines d'un côté ou de l'autre (je n'ai pas de photo malheureusement).

la position des points se fait selon un triangle (équilatéral pour une belle régularité, si c'est ce que vous désirez), l'effet arrondi apparaît parce qu'il ne faut pas tirer fortement sur le fil !
On sort en A, on entre en B (à côté, mais à la même hauteur !
Et on ressort en C (juste au milieu entre A et B, mais en dessous), tout en plaçant l'aiguille au-dessus du fil !

broderieds06On continue de même de l'autre côté, en miroir, en piquant en D et en sortant en E (toujours l'aiguille au dessus du fil). Etc.

Les photos ci-dessous montrent l'effet obtenu, lorsqu'on ondule doucement.

Pour ajouter des fleurs vous pouvez essayer le point de bouclette dans ce sens ou dans l'autre :
On le réalise en repiquant au point d'entrée et en ressortant un peu plus loin, tout en passant le fil sous l'aiguille. Il faut ensuite repiquer tout à côté en passant au-dessus du fil formant la boucle, afin de le bloquer.
broderieds21
broderieds22Vous pouvez superposer les broderies et rehausser des motifs, comme ici, avec cette fleur décorée de points lancés de différentes longueurs et de points de nœuds

broderieds23
À bientôt pour d'autres points plus géométriques !!




Repost 0
Published by Agrafe - dans Broderie
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 22:53

transcrylds04

Connaissez-vous le Transcryl ? Il s’agit d’un produit permettant le transfert d’images sur de nombreux supports. Pour m’amuser, j’ai tenté l’expérience sur une toile de lin dans l’idée de confectionner de petites trousses à partir de quelques-unes de mes photos.

Il paraît que la technique fonctionne avec des pages glacées de magazine, mais ici, j’ai choisi d’imprimer un petit montage perso.

transcrylds01

Attention de ne pas utiliser d’imprimantes jet d’encre (pour reproduire des dessins ou photos dans ce cas, il existe le papier transfert à appliquer au fer à repasser, qui, lui, ne fonctionne pas avec les laser !). Si vous ne connaissez personne possédant une imprimante laser, il vous suffit simplement d’utiliser un photocopieur couleur. Une bonne idée si vous aimez faire des collages !

S’il vous prend l’envie de faire figurer des textes sur votre composition, prenez bien garde à les inverser (en miroir) avant de les imprimer !! Choisissez également un visuel clair pour éviter les effets de craquelures dues à une trop grande couche de pigment.

Découpez la toile un peu plus grande que le motif à appliquer.

Sur le dessin en couleurs, appliquez quatre couches successives de produit en les déposant perpendiculairement les unes par rapport aux autres, et en laissant bien sécher entre chacune. Tirez bien avec un pinceau brosse souple afin d’éviter les surépaisseurs.

Déposez une dernière couche et appliquez le papier, motif en contact avec le tissu, et marouflez la feuille avec une vieille carte de fidélité en plastique par exemple. Appuyez fort en partant du centre vers les bords pour éliminer toute bulle d’air.

transcrylds02

Laissez sécher en profondeur (toute une nuit par sécurité).

Puis laissez tremper le tissu dans une bassine d’eau pour ramollir le papier. Avec le bout des doigts gratouillez-le petit à petit, en faisant des mouvements circulaires, jusqu’à l’éliminer complètement. Vous obtenez des bouloches de papier, tandis que le motif reste collé au tissu. Cette opération est assez longue, car il faut éliminer le papier en plusieurs fois, afin qu’il s’imbibe profondément. Mais je trouve que le résultat en vaut l’effort.

transcrylds03

La toile cirée possède un toucher velouté et mat que j’apprécie beaucoup. Une fois sèche, il ne vous reste plus qu’à la coudre en sac, pochette, étiquette, couverture de carnet, set de table… De quoi faire des cadeaux hyper personnalisés !!

Le Transcryl est un produit que je trouve assez onéreux et pas très facile à trouver, je vous conseille de tricher, tout comme moi, en achetant un gros pot de liant acrylique destiné aux peintres. J’utilise du Bindex de Pébéo, ça ne sent pas meilleur, mais le résultat est le même (sur le tissu en tout cas !). En plus tout ça se dilue à l’eau, mais ce n’est pas une raison pour ne pas laver ses pinceaux entre chaque usage, sinon,… C’est la poubelle !!

Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 19:05
candyds03

Avec un jour de retard, je voulais fêter la première année de mon blog en vous offrant des cadeaux. Trois réalisations de style différents pour un petit tirage au sort qui, j’espère, vous plairont…

candyds01

Pour essayer de les recevoir chez-vous, il suffit simplement de vous inscrire dans un petit commentaire sur ce post JUSQU’AU 15 mars inclus (n’oubliez pas d’indiquer votre mail dans le champ qui m’est destiné — surtout pas dans le commentaire lui-même, bien sûr — afin que je puisse informer les chanceuses !). Les mains innocentes de mes agrafons procèderont au tirage.


Afin de satisfaire au mieux les trois gagnantes, la première aura la possibilité de choisir parmi l’écharpe, le bracelet ou le biscornu brodé et la seconde parmi les deux objets restants.

candyds02


Comme, j’ai très rarement des commentaires de la gent masculine, je n’ai rien prévu pour elle… Mais si vous en faites partie et que cette abominable discrimination vous désole, n’hésitez tout de même pas à participer tout en m’indiquant que si vous gagnez, vous aimeriez bien que j’imagine quelque chose de plus masculine à votre intention !

Bonne chance et merci beaucoup de votre fidélité qui m’incite à trouver des idées nouvelles pour vous amuser !
Repost 0
Published by Agrafe - dans Baffouille
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 19:54

  raisinds01

Laurence m’a demandé si je possédais un modèle de feuille de vigne pour réaliser une grappe de raisin en pâte à sel. Je lui ai donc proposé d’imaginer un tuto pour transposer son dessin en 3D. Après quelques difficultés de séchage, voici le résultat de mes expérimentations.

Comme je n’avais pas montré clairement comment colorer la pâte à sel dans la masse, l’occasion était trop belle ! Cette façon de procéder permet d’obtenir des teintes douces, apportant un côté « ancien » à l’objet modelé. Normalement, les couleurs restent dans la nuance choisie, bien que plus claire après séchage, lorsqu’on laisse l’objet prendre tranquillement son temps (il faut plusieurs jours en fonction de l’épaisseur et de l’humidité d’origine de la pâte). Mais, ici, pour aller vite, j’ai été obligée de passer la grappe au four, et elle a un peu doré. Le résultat n’est pas raté pour autant, mais il ne correspond pas à ma première intention…

raisinds02
La première étape consiste à la préparation de la pâte à sel (cf. ici pour les proportions), puis à sa colorisation. Il suffit d’y ajouter une bonne rasade de gouache et de bien mélanger. Si la pâte est trop molle, laissez-la un peu sécher à l’air libre.

LA GRAPPE

Tout d’abord, il faut former la grappe et aplatissant un morceau de pâte sur une feuille de papier sulfurisé, dans le haut on peut modeler un morceau de sarment. Pensez à prévoir l’emplacement du trou de fixation : ne le faites pas trop près du bord pour qu’il soit assez solide.

raisinds03
Dès lors, ajoutez les grains de raisin en essayant de ne pas les faire trop réguliers, tout en les superposant !

raisinds04
LES FEUILLES

Pour créer un effet de contraste, j’ai préparé deux pâtes de verts différents, qu’il faut étaler uniformément avec un rouleau à pâtisserie sur du papier sulfurisé.

raisinds05
Imprimez les deux modèles de feuilles  que j’ai dessinés dans des tailles différentes (deux grandes, une petite). Découpez-les grossièrement, puis déposez-les sur la pâte.

feuillevigneds01feuillevigneds02
Découpez les formes avec un couteau lisse. Si, comme moi, vous avez une quantité de pâte limitée, utilisez une feuille de papier sulfurisé pour séparer les deux feuilles.

raisinds06raisinds07

À l’aide d’une épingle, perforez le papier en suivant le tracé des découpes des feuilles. Puis, enlevez l’excédent de pâte en suivant les points.

raisinds09
Lissez la surface et arrondissez en douceur les contours avec un doigt mouillé.

raisinds10
Puis, formez des angles représentant les bords crénelés des feuilles. Il n’est pas nécessaire de reproduire fidèlement les dessins.
raisinds11
En revanche, regardez bien comment son disposées les nervures, car elles sont spécifiques à la vigne, lorsque vous les marquez avec un cure-dent.

raisinds12
Laissez-les s’assécher pour pouvoir les manipuler sans risque.

ASSEMBLAGE

Une fois la consistance des feuilles obtenue, disposez deux grandes feuilles de couleurs différentes sur la grappe, comme sur les photos.
raisinds13
Ajoutez, ensuite, une petite en lui donnant du relief grâce à des boudins de papier d’aluminium.

raisinds14
Placez la grappe sur un plateau bien rigide, et maintenez les bords de la grande feuille qui dépasse relevés d’une manière décorative avec des morceaux d’essuie-tout enroulés en tubes.

raisinds16
Il ne reste plus qu’à s’armer de patience pendant le long séchage  En cours, vous pouvez vérifier le trou de fixation, lorsque vous pourrez manipuler la grappe sans risque.

raisinds17
Si, dans votre précipitation, vous brisez les feuilles, recollez-les soigneusement avec de la colle néoprène (invisible une fois sèche).

Vous pouvez rehaussez les couleurs en appliquant un lavis coloré, et protéger votre réalisation avec un vernis mat.

Glissez rubans ou cordages dans l’orifice et accrochez-la pour décorer votre intérieur douillet !
raisinds18

Repost 0
Published by Agrafe - dans Décoration
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 22:35
Ouh là la ! Je ne suis pas très réactive, mais j'ai été très touchée parce que de gentilles visiteuses ont choisi de me taguer
Le premier tag date depuis des lustres… Comme il était un peu difficile pour moi (il traitait de musique), j'ai traîné pour y répondre. Eh puis, voilà, je pense que c'est trop tard maintenant…

Toutefois, je vous conseille d'aller faire un tour sur le blog coloré et enchanteur
que j'apprécie beaucoup de Paquerette qui m'a fait l'honneur de me choisir !

Comme ce n'est pas très facile de taguer : beaucoup n'apprécient pas, d'autres sont très connus et semblent "inaccessibles", je préfère indiquer mes coups de cœur dans ma rubrique "parce qu'ils le valent bien !" (colonne de droite). J'aime aussi parler des gens que j'apprécie dans des posts particuliers…

Alors, comme j'ai été taguée à peu de jours d'intervalle par :
La fée Odale, aux bijoux et autres créations magnifiques (elle confectionne des costumes médiévaux et va participer au Printemps des Légendes les 23, 24, et 25 Avril à Monthermé !)
et Boule de Glace qui fait plein de vêtements pour les enfants très colorés et rigolots,

Je m'offre la liberté de fusionner les consignes que voici !!
1 - indiquer le nom et le blog du tagueur.
2 - reprendre la 1re et la 10e photo de son dossier "images", et les commenter.
3 - taguer six blogs appréciés… (et les en informer, bien évidemment !)

Alors pour les photos :
amigurumids001.jpg
La première présente la raison pour laquelle j'ai débuté mon blog… J'imagine des modèles en rapport avec le Japon pour les pages "création" du magazine Japan LifeStyle. Voulant me lancer dans le sujet des amigurumi, j'en ai imaginé un trop grand nombre à cette occasion, impossible à expliquer dans deux malheureuses pages. Alors pour les partager (regardez dans la rubrique "amigurumi"), j'ai lancé mon blog (qui va avoir un an le 1er mars !!!). J'en profite pour remercier chaleureusement toutes les fidèles, ainsi que les visiteurs d'un jour qui me laissent de si gentils messages d'encouragement !!

Pour la seconde :
boitescadeauds002.jpg
Vous découvrez mon jardin au printemps (rien à voir avec le tas de boue moussu de ce triste mois…) et les boîtes cadeaux dont j'explique le découpage ici et . Je crois que c'est un thème qui va bientôt revenir d'actualité avec les beaux jours et les événements familiaux heureux qu'ils apportent…

Maintenant, voici ma sélection de blogs à découvrir :
Je les ai choisis variés, car j'aime trop de choses différentes.

- Une amie illustratrice et sculpteur talentueuse, martinefa

- Plein de douceur à faire rêver sur le blog de Maria : Créabidule

- Petits trésors qui font briller les yeux… chez La Fée d'ombre

- Voyages instructifs et bonne humeur de l'adorable Sakana

- Sabinette et ses bijoux de perles tissées illuminés par le soleil des tropiques

- De belles idées de scrapbooking aux douces couleurs comme j’adore par Nano


Et j'en ajoute un dernier qui ne peut participer, car il s'est interrompu depuis longtemps, mais c'est bien dommage, à mon goût !
Des amigurumi adorables !!
Repost 0
Published by Agrafe - dans A découvrir
commenter cet article

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.