Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 17:37

 

Béatrice me demandait si je ne connaissais pas de modèle de hamac à réaliser en macramé. Mes deux livres sur le sujet n’en présentant aucun, je lui ai promis d’en imaginer un. Comme il était un peu difficile de concrétiser grandeur nature mon idée, je l’ai réalisée en modèle réduit !


Je vais expliquer à quel niveau, on doit intervenir pour l’extrapoler afin de pouvoir l’utiliser pour faire sa propre sieste… Dans ce cas, utilisez un épais cordeau de maçon en coton : il sera doux et solide ! On en trouve dans les magasins de bricolage. Je suis même prête à parier qu’on peut facilement le teindre pour obtenir une couleur inédite (à faire avant de tisser, à cause des batons, si vous utilisez une machine à laver) !


Tout d’abord, il faut couper douze morceaux de corde ou de ficelle mesurant huit fois la longueur utile du hamac au minimum (c’est-à-dire la partie entre les deux morceaux de bois, à mesurer en fonction de son corps). À moins que votre budget ne le permette pas, je vous conseille, par sécurité, de prévoir un peu plus large : ce serait dommage d’être obligé de le raccourcir pour pouvoir le terminer ! Il est aussi possible que la largeur vous semble insuffisante, veillez simplement à couper deux morceaux de corde suplémentaires à chaque nouvel ajout !


PREMIÈRE ATTACHE EN ANNEAU

Gardez de côté quatre morceaux de ficelle, et pliez les autres en deux. Ces derniers vont constituer la base du futur anneau.

Au niveau de cette pliure, fixez les autres brins autour à l’aide de nœuds d’alouette (cf. ici), en les pliant eux aussi en leur milieu. Ceux-ci vont consolider l’anneau.

Puis, prenez les deux brins de droite et faites, autour des autres fils, un feston (cf. ici) vers la droite. Faites de même avec les deux brins juste à leur gauche.

Faites de même vers la gauche avec les quatre brins de gauche.

Travaillez les couples de brins en alternance. Il faut six festons à droite, et six à gauche. Pour les deux derniers (aux extrémités), entourez en plus les brins libres utilisés précédemment.


Si vous faites un hamac pour humain, il est préférable d’utiliser un anneau métallique, afin que la corde ne s’use pas à cause des frottements, lorsqu’il se balancera. Dans ce cas, contentez-vous d’attacher tous les brins en leur milieu avec des nœuds d’alouette. Et continuez comme suit :



Pour terminer l’anneau, rassemblez les brins utilisés pour le feston, et formez autour deux nœuds plats (cf. ici) avec les autres brins, pour obtenir une barrette solide. 

 

Pour continuer le travail, fixez l’anneau sur un support, afin de bien tendre l’ouvrage. (Monsieur Apatosaure a bien voulu me prêter son cou !)



FIXATION DES MONTANTS SOLIDES

Pour que le hamac soit maintenu, il faut deux structures en bois identiques. Pour la version pour humain, les bouts de bois doivent supporter le poids d’un homme sans se briser en deux et mesurer environ 1 m. Pour un effet très nature, utilisez de belles branches assez droites, sinon trouvez de solides bâtons (manches à balais peut-être ?). Il faudra aussi prévoir une perceuse pour créer des trous de chaque côté. Ils seront destinés à bloquer les cordages afin que les bâtons ne s’échappent pas sans crier gare !

Pour les poupées, vous pouvez récupérer des baguettes japonaises, auxquelles il faudra coller des protections de chaque côté pour que les enfants ne se blessent pas ! Je vous expliquerai comment faire à la fin.


En laissant une certaine longueur de fil nu (30 cm environ pour le hamac pour humain, 10 cm pour les poupées), faites une baguette comme expliquée ici, autour d’un des bâtons. Prenez toujours les brins deux par deux, et commencez par ceux du milieu, en progressant peu à peu vers l’extérieur, de chaque côté.

Nouez les deux doubles brins extérieurs une seconde fois. Il faut aussi les passer à travers les trous de fixation, réalisés à la bonne distance, si le modèle n’est pas pour les poupées.

Remarquez que les nœuds doivent être bien collés les uns aux autres ! La largeur utile apparaîtra grâce à la souplesse des mailles du filet.


FABRICATION DU FILET

En prenant les fils quatre par quatre, formez des nœuds plats, en laissant une faible longueur de fil nu entre (5 cm maximum pour la version humaine).


Alternez-les sur la séquence suivante, en conservant cette même longueur : laissez les deux brins libres de gauche et de droite, puis nouez les autres quatre par quatre.

Au rang suivant, recommencez comme au premier. Les brins libres des côtés sont alors biens tendus.

Le motif forme de petites rosaces bien circulaires.


Continuez suivant la longueur de hamac désirée en terminant sur une séquence identique à la première (tous les brins sont noués).



FABRICATION DE LA SECONDE ATTACHE

Fixez le second bâton de la même manière qu’expliqué précédemment.

Réservez une longueur de fil identique au côté déjà fait.

Réalisez deux nœuds plats autour des huit brins centraux, en séparant les autres fils en deux groupes égaux.

Laissez les fils centraux de côté, et formez un anneau avec les autres brins avec lesquels vous faites un double nœud. Enroulez les bouts restant pour décrire une nouvelle fois l’anneau.

Puis, festonnez-le comme précédemment, avec les huit brins divisés en quatre et pris deux par deux. Chaque groupe de quatre allant de son côté, rejoignez le double nœud. Posez un gros point de colle invisible. Laissez sécher et coupez les fils en excès.


Voilà, les peluches n’ont plus qu’à aller se reposer !



Pour la version des humains, il faut fixer un nouvel anneau métallique, en réalisant des nœuds de grappin (explications en photos bientôt disponibles).

Tournez deux fois autour de l’anneau avec deux brins, faites une demi-clé autour du fil du hamac, et glissez son extrémité libre dans la boucle entourant l’anneau. Tendez au maximum.

Faites une nouvelle demi-clé de fixation.

Recommencez avec les autres brins. Puis encollez-les, laissez bien sécher avant de couper l’excédent.



PROTECTIONS ENFANT

Pour protéger les extrémités des baguettes, découpez quatre petits cercles de tissu d’environ 5 cm de diamètre. Froncez le bord avec de larges points devant. Glissez une boulette de bourre à l’intérieur et tirez sur le fil.

Posez la boule obtenue au bout de la baguette et utilisez le fil qui dépasse pour l’enrouler autour plusieurs fois, puis faites un nœud solide.

Avec du ruban adhésif de couleur (spécial électricien pour du rouge, du bleu, du noir ou du jaune rayé de vert, mais il existe d’autres couleurs en papeterie), collez en serrant bien la protection sur la baguette. Si celle-ci est trop longue, sciez à la taille adéquate avant d’appliquer la boule.


En attachant deux ficelles verticales dans les anneaux, réunies en un seul point d’attache, vous pouvez aussi transformer le hamac en
balançoire très confortable !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Agrafe - dans Macramé
commenter cet article

commentaires

pina 06/04/2010 05:55


woawwwwwwwww bravo çà à l'air facile et difficile à la fois!!!!!! gros bisous


stef6480 24/10/2009 14:01


j'ai acheté ma corde il ya plus qu'à merçi


Agrafe 24/10/2009 16:21


Bravo ! Il faudra m'envoyer une photo du résultat fini !!
Si tu as le moindre problème n'hésite pas...


libellule-du-nord 12/10/2009 08:30


Ce hamac est très intéressant, les explications sont claires. Tous les enfants rêvent d'en avoir un !


cathdragon 03/10/2009 21:46


extra ! voilà des peluches bien installées ! cath


Bidouillette/Tibilisfil 29/09/2009 22:21


Excellent, un rêve, jamais fait de macramé, tu fais çà ainsi à plat, ou tu pends ton travail? Je suis tentée, comme toujours!!!!!
Bisousssssssssss


Agrafe 30/09/2009 15:06


Coucou !
Tu peux travailler comme tu le souhaites, mais il faut un support pour tendre les fils. Une clé dans une serrure, une poignée de porte, une tête de dinosaure (!). Tu peux aussi fixer ton travail
sur une planche de carton avec des épingles, voire même un carreau à dentelle ! Mais dans ce dernier cas il ne faut pas tirer trop fort pour que les épingles restent bien attachées !
Je l'ai fait en moins d'une journée : le macramé est assez rapide, et on n'utilise que les doigts !

Bisousssssssssss


Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.