Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 09:32


D
ans le précédent post sur les temari j’expliquais comment réaliser la base pour confectionner les magnifiques boules japonaises décorées nommées temari. Voici donc venu le temps de la décoration proprement dite.

 

En résumé, il faut enrouler un collant filé avec de la laine comme décrit ici. Puis, on recouvre la boule obtenue de fil à coudre afin de masquer parfaitement la laine. Cette couche sera visible au final, il faut donc la choisir d’une couleur assortie à la future broderie ! Elle est constituée d’un nouvel enroulage de fil à coudre, croisé dans tous les sens. C’est certainement l’étape la plus ennuyeuse, car la balle devient glissante et ne manque jamais de s’échapper de tous côtés. De plus, la finesse du fil le rend d’autant plus sournois alors qu’il cherche à se dérouler sans crier gare ! Mais si vous avez surmonté cette étape (décisive à mon humble avis, grrrrrrrr !!!), le plaisir de la broderie va rapidement vous faire oublier vos déboires ! Pour maintenir la laine, puis le fil, une fois le bobinage complet, piquez l’extrémité coupée plusieurs fois à travers la mari avec une aiguille.

 

Pour préparer la broderie, il faut définir les axes du globe.

À l’aide d’une fine bandelette de papier et d’épingles, on détermine les pôles, divers méridiens suivant la complexité recherchée, puis, l’équateur.


La balle n’a pas de diamètre défini, ainsi, pour placer le pôle sud, il faut fixer le papier au pôle nord avec une aiguille, puis faire un tour complet pour repérer l’excédent de papier.

Une fois le morceau en trop coupé, on le plie en deux pour déterminer le pôle sud.

Plié ensuite en quatre, on obtient l’équateur. Il faudra autant d’épingles placées sur l’axe de ce dernier (donc avec le papier plié en quatre), que de méridiens désirés. Dans cet exemple, il en faut quatre.


 

Le problème est donc de les espacer régulièrement. Pour cela, il suffit de faire de petites encoches dans la bande papier, une fois pliée suivant le nombre de méridien souhaité ! Placée au niveau d’une des épingles de l’équateur, on déplace latéralement les autres afin qu’elles coïncident avec les encoches, et le tour est joué !

 


Une fois cette étape achevée, il faut « dessiner » les axes de votre « spoutnik » avec du fil à broder. Il s’agit en général de coton perlé, mais les fils de soie sont encore plus beaux ! Les fils lamés ont aussi un effet précieux, et sont plus dans la tradition. Sachez que suivant le motif recherché, on peut les choisir de la même couleur que la mari de base, afin qu’ils ne soient plus visibles !


En piquant avec une aiguillée, n’importe où dans la boule mais à portée d’aiguille, ressortez le fil au niveau de l’épingle du nord, passez au pôle sud, où vous piquez dans la boule un tout petit point de fixation au niveau de l’épingle, puis terminez le tour complet pour marquer les deux premiers méridiens, en passant tout à côté des aiguilles de l’équateur.


Recommencez pour les deux autres méridiens en prodédant ainsi :

Piquez l’aiguille au niveau du pôle nord et ressortez-la au niveau d’une épingle de l’équateur pas encore bordée de fil. Faites le tour de la temari en passant par les pôles et l’aiguille de l’équateur encore nue, avant de repiquer au point de départ avec un petit point.

Faites alors le tour de l’équateur, tout en faisant un autre point au niveau de l’épingle opposée.

 


Il ne reste plus qu’à utiliser ces fils comme support pour votre broderie.

Il existe un nombre illimité de motifs possibles, mais voici l’un des plus simples. Il utilise une base carrée, et est formé en enroulant le fil autour des axes toujours dans le même sens.

L’aiguille tourne autour du fil axial de l’avant vers l’arrière, avant de faire de même avec le fil suivant.


Pour changer de couleur, il suffit toujours de piquer le nouveau fil à proximité du départ de la broderie, où ressort l'aiguille (comme sur la photo ci-dessus).


On peut ainsi recouvrir toute la balle en tournant autour des deux pôles, ou bien former de petits carrés à chaque intersection comme sur l'exemple ci-dessous.


Si l’on ne souhaite pas recouvrir toute la mari dans le premier cas, rien n’empêche d’ajouter des décors au niveau de l’équateur en brodant d’une manière plus classique, c’est à dire en piquant dans la boule pour former de petits dessins. On peut également marquer l'équateur en faisant plusieurs tours de part et d'autre, en tournant autour des méridiens avec l'aiguille.

 


Les boules des exemples sont toutes petites, de la taille de perles d’environ 2 cm de diamètre.

Elles sont réalisées à partir d’un ou deux nœuds pratiqués dans une jambe de collant fin, puis coupés. Cela permet de former des boules de taille relativement similaire. Il faut juste veiller à conserver cette échelle pendant l’enroulement de la laine puis du fil !


Pour faire des décorations de Noël, vous pouvez aussi ajouter un gland à une grosse temari, ou bien constituer une longue guirlande de petites boules. Une certaine quantité de balles dans un joli récipient en verre peut aussi constituer une déco de table qui ne manquera pas de faire fureur ! Surtout si vous expliquez que vous en êtes l’auteur !

 

Pour des idées de broderie regardez dans ma liste de liens, ou procurez vous l'un des deux livres en français (cf. mon post), en attendant que je vous explique d'autres motifs…

 

Pour info : J’en profite pour indiquer qu’au Japon, les dés sont des sortes de bagues placées au niveau de la première phalange du majeur. Bande de carton entourée de couches de tissu, le dé est aussi joliment décoré qu’une temari, avec le même genre de motifs géométriques.

Vu que je n’arrive pas à m’habituer à l’utilisation de nos dés en métal, je vais certainement essayer…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Agrafe - dans Broderie
commenter cet article

commentaires

joelle Gravallon 12/11/2015 16:06

Novembre 2015! Je decouvre le temari! Je brode une petite boule en faisant des carres en partant du PS et du PN.mais je n arrive pas a faire ces deux motifs d une facon reguliere!
J utilise du Dmc perlé 8. Y a t il des astuces , pour bien reussir ce tour de l equateur! Merci
!

chatcreation27 31/01/2011 14:20



Ouah ca a l'air geniale mais compliqué heureusement que tu expliques parce que je ne sais si j'aurais réussis toute seule ! ^^



mamyjo 23/11/2009 12:42


merci, c'est très clair !


Agrafe 23/11/2009 19:02


Tant mieux ! Ce n'est pas toujours facile de bien expliquer…
Bonne broderie !


cathdragon 20/09/2009 11:11

c'est superbe mais j'ai l'impression qu'il faut quand même une sacré technique ! cath

Agrafe 21/09/2009 22:45


Non, non c'est plus simple et ludique qu'il n'y parait ! Et quand on commence, on ne veut plus s'arrêter !!!


Gibritte 16/09/2009 10:56

bonjour, ton blog est magnifique, hum! on salive avec les recettes! mais c'est le témari qui me plait, j'ai bien envie d'en faire et aussi un peu peur de me lancer. Ce tuto avec de nombreuses photos est très encourageant, des que je m'y mets je t'envoie une photo, promis. en attendant je garde le lien.
cordialement

Agrafe 21/09/2009 21:56


Je suis super contente que ça te donne envie ! En fait, ce n'est pas vraiment difficile, il faut juste garder son calme pendant qu'on enroule le fil, car la boule devient vraiment gllissante et il
faut recommencer lorsque le fil se débobine. L'important, je crois, est de bien le croiser pour qu'il soit maintenu.
Après, la broderie semble tellement plus facile !!

Merci d'être passée !


Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.