Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 22:00

L
a fin de l’année approchant (malheureusement), il est grand temps de préparer ses décorations de Noël ! Plutôt que de parer ce cher épicéa de boules de verre multicolores bien de chez nous, pourquoi ne pas s’inspirer des Japonais et confectionner des sphères de tissu aussi belles que complexes ?

Venue de Chine, la confection de balles en tissu usagé cousu est arrivée au Japon voici quelques 500 ans. À l’origine, les temari (te : main, mari : balle pour jouer) n’étaient que des jouets pour les enfants réalisés par leurs mères à partir des chutes de vieux kimonos, maintenues en boule par des coutures solides. Peu à peu devenu un artisanat subtil parmi les classes aisées, il permettait aux femmes de rivaliser dans l’art de la broderie de motifs géométriques complexes et colorés. De nos jours, offrir une temari représente une attention délicate en faveur de la personne gâtée, un présage de bonheur. Artistes reconnus et collectionneurs sont encore nombreux au Japon à l’heure actuelle. Et l’on trouve de beaucoup d’ouvrages proposant des motifs plus beaux les uns que les autres. Les temari sont aussi bien précieuses dans leur solitude qu’au sein d’une accumulation, comme dans certains mobiles, synonymes de début d’année heureuse.

La mari était à l’origine constituée de tissu enroulé, mais il n’est pas rare, aujourd’hui, de se servir de boule de bois ou de polystyrène comme support. La confection de la boule de base n’étant pas toujours très aisée, on trouve des supports prêts à l’emploi dans les magasins. Parfois, même, elles recèlent grelot ou grains de riz, pour tintinnabuler afin d’amuser les enfants tout en dispensant des messages de bonne fortune.

Il n’existe pas de taille définie, car, en plus de l’objet décoratif, rien ne vous empêche d’en faire de superbes perles pour vos bijoux ! Néanmoins, plus elle sera grande et plus la broderie pourra être spectaculaire…

Il existe deux livres consacrés au sujet en français. L’un d’eux est édité par DMC, mais je ne l’ai jamais eu entre les mains, L’autre : Les bases du Temari est paru aux Éditions Didier Carpentier. Il propose de nombreux motifs ainsi que des explications très claires. Je vous le conseille vivement, d’autant plus qu’il ne coûte pas très cher et promet de nombreuses heures de créations !

Si vous recherchez d’autres idées, mis à part les livres japonais sublimes, il existe une sorte de « guilde » du temari en anglais www.temarikai.com qui propose un nombre impressionnant de patrons…

 


La première partie de la confection d’une temari est déjà un travail. Si vous n’êtes pas vraiment fan de broderie, le résultat final de cette étape peut constituer un but en soi ! Si vous choisissez un fil brillant, l’effet est vraiment magnifique. La seule véritable difficulté réside dans la fixation du fil, afin qu’il reste bien en place.


J’avoue que ces quelques mari aux couleurs chamarrées, placées dans une corbeille métallique pour accentuer les reflets sont assez spectaculaires dans un appartement design !


Si l’expérience vous tente, voici comment procéder :

Pour confectionner une mari de base avec des matériaux de récupération, il suffit de conserver ses collants troués et de les nouer en boule.


On les entoure complètement de laine, pour leur donner une forme de pelote bien ronde. À cette occasion, pensez à détricoter vos pulls mités ou troués, par soucis d’économie ! La couleur importe peu si la couche suivante est faite avec minutie, mais pour se simplifier la tâche, essayez de garder une certaine unité de teinte.

La couche finale est réalisée avec du fil à coudre : prévoyez une bobine d’une centaine de mètres au minimum, pour ne pas vous retrouver à court sans avoir réussi à masquer totalement la laine. Il faut faire attention à croiser le fil au maximum pour être bien certain qu’il ne se déroulera pas par la suite. Pour maintenir la laine, puis le fil, une fois le bobinage complet, piquez l’extrémité coupée plusieurs fois à travers les couches superficielles de la mari avec une aiguille.


Pensez à multiplier les couleurs ou à rester dans un camaïeu délicat suivant vos envies, mais surtout à varier les tailles en découpant vos collants en morceaux de tailles différentes.


Pour ceux qui seraient tentés par la broderie, je vous expliquerai comment procéder. Mais si la patience vous manque, allez faire un petit tour sur le forum convivial Un fil au doigt qui saura vous combler !

Partager cet article

Repost 0
Published by Agrafe - dans Japon
commenter cet article

commentaires

chatcreation27 31/01/2011 14:20



c'est chouette, il me reste de la laine lol !



Bidouillette/Tibilisfil 09/09/2009 08:27

Les dessins? Sais pas, peu on commencé et je vois rien e fini, en premier moi, lol, mais je peux te les envoyer! Bisousssssss

Bidouillette/Tibilisfil 08/09/2009 16:47

En gros tout ce que j'ai dit dans le tuto vient de là, si tu veux je vois pour faire des photos des modèles........

Agrafe 08/09/2009 21:29


C'est gentil ! Tu devrais les mettre sur le forum pour donner encore plus envie d'essayer !
De mon côté, je vais mettre des idées tirées de mon livre japonais. Et si je me débrouille bien pour le reproduire, j'y montrerai un modèle en entier. Mais bon, faut encore trouver le temps !!!!!


Bidouillette/Tibilisfil 08/09/2009 11:56

Ahhhhh merci, lol, je ne pense pas t'avoir fait découvrir la chose, hihihi, par contre j'ai le livre DMC!!!!!
Merci pour les infos complémentaires!!!!!!!!!!!

Agrafe 08/09/2009 16:18


Tu as vu le nombre de boules que j'ai faites ?! Va y avoir de la broderie dans l'air !
J'ai bien l'impression que ton livre est vraiment bien, vu ce que tu en dis sur le forum... Il va falloir que je cherche !!
Merci d'être passée !!!!!!!


christine01 08/09/2009 08:52

suis allée sur le forum, c'est impressionnant le résultat sur boules brodées !!! merci de nous faire découvrir toutes ces belles choses Diane! bise

Agrafe 08/09/2009 16:20


C'est vrai que le forum est très complet, je regrette juste qu'on ne puisse pas se promener dans toutes les sections librement : il doit y avoir d'autres merveilles cachée !
Bisous !

Merci pour ta visite !


Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.