Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 08:31


Même s’il existait déjà des cordes simples au Japon durant la période Jomon (-8 000 - -300, moment où les hommes de la Préhistoire du Japon les utilisaient pour décorer leurs céramiques), c’est depuis la période Heian (794 – 1185) que leur tissage s’est complexifié jusqu’à nos jours. À cette époque, les armures deviennent somptueuses, et les cordes en maintenant diverses parties suivent la tendance. Il existe plus de 3 500 combinaisons de cordes rondes, plates ou carrées au Japon.


Là-bas, l’usage veut que les vêtements soient fixés par ces cordes joliment nouées. De nos jours, elles sont encore utilisées pour attacher les obi, les larges ceintures décoratives des kimonos (obijime), ou les vestes traditionnelles. Il existe toujours de nombreuses firmes spécialisées dans cet art magnifique.

On les noue suivant les complexes techniques chinoises, pour obtenir des décorations pour les cheveux, les cadeaux, les cartes de vœux, les diverses cérémonies et fêtes… Le travail difficile des nœuds, outre son aspect décoratif, était également utilitaire. Par exemple, pour la cérémonie du thé, ils servaient de sceau prévenant la malveillance des empoisonneurs, tant leur enchaînement était complexe à reproduire à l’identique.

 



Le mot kumihimo signifie assemblage (kumi) de fils (himo). Les cordes, de fils de soie enroulés autour de bobineaux les tama, sont confectionnées sur divers métiers en bois pour obtenir des résultats différents.

 

 

 

 



Le marudai (sa forme évoque les supports de nos sabliers d’antan) pour les cordes rondes, carrées ou plates. Elles sont formées par leur propre poids.







 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Le kakudai, de forme carrée, permet de réaliser des cordes rondes, carrées et ovales, mais celles-ci sont suspendues.









L’ayatakedai se présente sous la forme d’une succession d’arêtes de bambou. On l’utilise pour les cordes plates.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le takadai, comme un métier à tisser permet de réaliser des cordes plates d’une ou plusieurs couches avec des motifs complexes ainsi que des dessins non géométriques.

Pour voir une utilisation complexe d'un métier suivez ce lien.

Pour un historique plus précis du kumihimo allez ici.

Mais surtout, pour découvrir diverses applications et métiers, c'est par-là.

 

 

De nos jours, on trouve facilement l’équivalent du marudai en version moins onéreuse (maru signifie rond). Appelé mobidai, il existe en mousse chez www.opitec.fr







Malheureusement, on ne peut pas y acheter la version carrée, destinée aux cordes plates.

 

 

 


Je n’ai pas trouvé le moindre livre en français sur le sujet, mais il en existe un certain nombre en anglais ou en allemand. Je ne peux pas vous en conseiller car je ne connais pas leur contenu. Toutefois, il existe chez nous une traduction aux éditions Le Temps Apprivoisé d'une sorte d'équivalent occidental : La Bible de la Passementerie. Les exemples de cordes et autres galons n'ont pas grand chose à voir avec le kumihimo, mais son auteur, Jacqui Carey, s'est également occupée de Creative Kumihimo, présenté en photo ci-dessous. Vu l'intérêt de la bible, je suppose que son livre en anglais doit proposer de nombreux exemples bien illustrés de kumihimo.


Pour débuter, les éditions TOPP ont édité en Allemagne un pack regroupant un petit livre explicatif, le marudai en mousse (mobidai) et quelques cordons de satin. Il existe d’ailleurs quatre de ces petits livres, dans lesquels on trouve les disques de carton aidant à bien positionner les fils et à les croiser dans le bon sens. C’est ceux-ci que j’utilise, achetés chez Opitec, on y trouve aussi des bobines de 50 m de cordon de satin à un prix raisonnable et dans un choix de couleurs basique mais déjà intéressant pour débuter. Comme il n’est pas facile de déchiffrer l’allemand quand on ne l’a jamais étudié (ce fut mon cas, et malgré les schémas j’ai eu du mal à tout comprendre !), je vais expliquer en images comment s’en servir, dans un prochain post indépendant.

 

Si l’on utilise des fils de laine fantaisie et des mélanges de tailles, tout en choisissant un motif simple (une torsade), on obtient des résultats très intéressants, bien que pas très traditionnels. Je vous montrerai comment faire bracelets, colliers de perles et anses de sacs originaux, au fur et à mesure de mes réalisations. Je suis persuadée que, tout comme moi, vous n’allez bientôt plus pouvoir y résister !


Partager cet article

Repost 0
Published by Agrafe - dans Japon
commenter cet article

commentaires

nathecreative 07/01/2011 16:16



bonjour je cherchais comment me servir de mon KUMIHIMO desesperement et enfin j'ai trouvé votre blog , merci pour toutes ces infos, hélas maintenant que j'arrive enfin a l'utiliser , je ne sais
pas comment finir me réalisation , pour terminer son cordon ( quel noeuds avec quels fils ?) pouvez vous me venir en aide merci  beaucoup davance, bonne fin de journée et bon week end. NATHE



Agrafe 22/01/2011 18:34



Pour ma part, je fais une ligature comme je l'explique en fin de sujet là : http://agrafe.over-blog.com/article-33082314.html


Ensuite, on peut lui appliquer de la colle, laisser sécher et couper à ras. Pour faire un collier, on peut faire entrer la ligature dans un embout cloche en métal par exemple. Sur un bracelet,
j'ai ajouté un autre brin que j'ai tissé en boule chinoise pour en faire une attache : http://agrafe.over-blog.com/article-33339151.html


Voilà mes petites techniques, j'espère que ça vous aidera ! Bon tissage !



cova 05/12/2009 09:56


très intéressant cet article, merci pour ces informations sur cette technique dont je ne connaissais pas le nom.


Sophie D 19/09/2009 15:24

Bonjour,

J'ai également écrit un article sur le kumihimo, un tuto et quelques réalisations

http://windlore.canalblog.com/archives/bidouilles_en_laine_ou_fil_/index.html
Cordialement
Sophie D

Baiya 22/06/2009 11:59

Passionnant! et grâce à toi, j'ai fait la connaissance du magazine...Merci.

Agrafe 22/06/2009 20:11


J'espère qu'il t'amusera !! À bientôt !


Bidouillette/Tibilisfil 21/06/2009 13:13

Ahhh je vois que Lady Coco est venue te voir, suis contente lol! Vi je t'ai donné l'accès aux arts japonais, d'office lol pour le deuxième tu choisis! Bisous et merci de ton inscription, j'ai presque sauté e joie en te lisant!!!

Agrafe 22/06/2009 15:25


Heuuuuuuuuuuuuuuuuu ! C'est trop d'honneur : va pas falloir que je manque à la Charte ;) En ce moment, je suis en bouclage de la mort qui tue pour le Japan LifeStyle, alors, je vais avoir du mal à
participer sérieusement au forum, mais dès que la tourmente sera passée, je serai opérationnelle ! Merci de cet accueil si chaleureux ! Bisous


Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.