Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 16:47

Après quelques vicissitudes, je vous dévoile enfin mon premier furoshiki perso. Ma sœur m'avait offert un lot de peintures pour tissu à effet 3D que je n'avais pas encore essayé. L'occasion était trop bonne de les tester pour recycler un vieux rideau de nylon donné par ma grand-mère.

Un furoshiki doit pouvoir trainer un peu partout sans se tâcher, et surtout se laver sans effort. Les peintures textile de Pébéo n'ont
pas besoin d'être fixées, et sont à base d'acrylique : elles devraient donc supporter une utilisation intensive. Comme il s'agit de mon premier essai, je ne peux rien garantir, mais je ne manquerai pas de vous tenir informés si elles me déçoivent !

Tout d'abord, j'ai découpé un
carré dans le rideau en mesurant le côté au pif, simplement en étendant mes bras au maximum (de cette manière, il sera de grande taille, mais je pourrais le plier toute seule et sans effort !).
Pour le découper sans peine, j'ai fait une entaille aux ciseaux sur la longueur du tissu à la distance voulue et je l'ai déchiré sur toute la largeur. Si votre tissu ne se découpe pas droit avec cette manière, tracez un trait perpendiculairement au côté et découpez-le soigneusement.
Pour définir le carré, il suffit de plier le morceau obtenu en triangle et de découper l'autre côté en suivant le bord.

Il faudra un certain
temps de séchage (une nuit environ), vous devez donc posséder une grande table dont vous n'aurez pas besoin pendant ce temps et la recouvrir d'un grand plastique protecteur pour ne pas la tâcher.
Je n'ai pas cette chance, et comme j'adore faire de la
peinture sur soie, j'en ai profité pour utiliser l'un de mes supports destinés à cette technique... Non, non, si vous êtres comme moi, ne baissez pas les bras ! Je vais vous expliquer comment, pour moins de 7 euros, confectionner un support honorable : j'ai horreur de gaspiller !
Tout d'abord, vous vous précipitez dans un magasin de bricolage pour acheter un
long tasseau en bois d'environ 2 cm de section. Avec une scie (ou en faisant les yeux doux au vendeur !), coupez deux segments de la taille de votre tissu, puis deux autres de cette taille moins 4 cm. Les 4 cm correspondent aux 2 x 2 cm de la section. Avec une visseuse électrique, fixez les segments entre eux pour former un carré parfait.


Cette taille est idéale pour ce furoshiki, mais, à moins que vous ne vous lanciez dans une grande série, je vous conseille plutôt de confectionner un cadre d'une taille plus réduite pour que vous puissiez le réutiliser. Par exemple, de la taille d'un foulard de soie standard, d'une taie d'oreiller ou d'un coussin, si vous souhaitez utiliser diverses techniques de peinture sur tissu. Comme dans mon exemple, il suffit de déplacer peu à peu le tissu, au fur et à mesure de sa décoration. Le seul inconveignant est qu'il faut attendre pour le séchage de chaque partie.

Pour fixer le tissu, j'utilise de simples
punaises, mais elles doivent être neuves ou parfaitement propres ! Les trous se rebouchent en frottant le tissu. Faites simplement attention à ne pas l'endommager s'il s'agit de jersey pour ne pas le voir filer ! Placez-en quatre par côté au minimum.

Maintenant, vous pouvez vous mettre à l'ouvrage ! Le
dessin que je vous propose est aléatoire. Il s'agit juste d'une idée générale à décliner selon ses envies et les aléas de l'application de la peinture.


Malgré tous mes efforts, je n'ai jamais réussi à éviter les bulles d'air dans les tubes, et des "explosions" régulières ont parsemé mes tracés.

Qu'à cela ne tienne, un peu d'astuce et de superpositions de couleurs et les défauts sont masqués ! Mon seul conseil est de bien agiter le tube, la pointe vers le bas, pour faire descendre la peinture, avant de commencer à appliquer, sans arrêter d'appuyer jusqu'au bout du motif (pétale, étamine...). De plus, avant de vous lancer pour la première fois, essayez d'abord sur un petit bout de papier, pour ne pas vous retrouver avec un horrible pâté !

À titre d'exemple, ma première fleur a été dessinée en marquant son contour puis j'ai appliqué de la peinture dans chaque pétale grossièrement. Pour les unifier, j'ai utilisé un
gros pinceau brosse souple et dont les poils restent bien solidaires pour, d'un large geste et sans interruption, suivre le contour du pétale. J'ai ensuite dessiné le cœur pour masquer les raccords de pinceau.


Les autres fleurs sont soit dessinées en simple contour, soit peintes avec des mouvements circulaires. On peut également les peindre en prenant de petites quantités de peinture sur une palette, mais attention à bien étaler !

Dernier conseil : si vous observez les techniques de pliage des furoshiki, vous remarquerez que les sommets du carré sont très souvent noués. Je vous conseille donc de ne décorer votre tissu qu'en diagonale, comme sur la photo finale, tout en n'allant pas jusqu'au bord !

Une fois votre œuvre
sèche, il va bien falloir la border pour ne pas qu'elle s'effiloche. Pour les plus pressées, vous pouvez découper le bord avec soin et y appliquer une bonne couche de peinture qui collera les fils du tissu. Pour les autres, rendez-vous dans mon futur premier post de couture pour débutants, où vous allez apprendre à border un tissu, ce qui vous permettra de confectionner nappes, chemins de table, serviettes et autres foulards...

Partager cet article

Repost 0
Published by Agrafe - dans Customisation
commenter cet article

commentaires

Perini 27/07/2011 18:57



Pareil, je suis arrivé sur votre blog en faisant des recherches sur les furoshiki.


C'est très sympa, bonne continuation !



Agrafe 09/08/2011 16:51



Merci beaucoup de votre visite ! C'est vrai que c'est une technique sympathique pour les vacances qui n'est pas encore bien connue en France et c'est bien dommage… Bonne semaine !



digitale 02/12/2009 23:09


bonjour,
j'arrive ici en faisant des recherches sur les furoshiki. Bravo pour le recyclage . Perso j'ai essayé les peintures pebeo sur verre et c'est pareil : tres difficile de faire des traits bien
réguliers.
Super les explications pour les differents modeles de sacs ; je vais mettre un lien vers votre page sur mon blog .
bonne soirée .a bientôt


Agrafe 03/12/2009 20:32


Toutes ces techniques sont rapides, mais pas très précises : c'est plus pour s'amuser qu'autre chose !
Merci beaucoup pour le lien !
Bonne fin de semaine.


Oma Annick 23/05/2009 09:07

c'est magnifique .. et superbement expliqué !! bravooo !!!

Bidouillette/Tibilisfil 23/05/2009 08:54

Je garde çà sous la main, tu me tentes grâve, c'est superbe et çà a l'air si simple, comme toujours quand c'est bien expliqué!!!!

nath 23/05/2009 08:24

c'est très joli
Bravo
bises
nath

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.