Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 15:38

Les aficionados de bracelets brésiliens connaissent bien les demi-clés.

Ce type de nœud permet de réaliser des baguettes serrées pour former des lignes. Il s’agit simplement de successions de nœuds simples autour d’un brin tendu, réalisés dans un ordre particulier pour qu’ils ne se défassent pas.

 

Le fil tendu donne la direction. Il est appelé fil conducteur. Il doit toujours être placé au dessus des fils de travail.

Il peut s’agir d’un fil ajouté à l’ouvrage que l’on place comme le fil porteur.

 

 

 

Ou bien d’un fil de travail comme les autres qui change d’affectation. C’est ce dernier cas qui est utilisé pour les bracelets brésiliens. Il peut ainsi faire des zigzags ou des obliques, et former ce qu’on appelle des motifs en v ou en toit, permettant la création de croix ou de losanges lorsqu’on les assemble. En voici quelques exemples :

 

 



Pour réaliser une demi-clé, il faut faire deux nœuds successifs avec le même brin. Les demi-clés se réalisent aussi bien à gauche qu’à droite suivant la direction que l’on souhaite donner à sa baguette. Pour cela, il suffit d’inverser le mouvement des croisements de fil et donc la main qui travaille.

 

Vers la droite,

autour du fil conducteur maintenu fermement tendu dans l’axe de la direction choisie,

on enroule le premier brin de gauche des fils de travail, en passant son extrémité sous le fil conducteur du haut vers le bas, puis à gauche du début du fil de travail.

Ce premier nœud n’est pas fixé, c’est la tâche du second. Pour cela, il suffit de refaire exactement le même geste avec le même brin en le plaçant à droite du premier nœud. C’est simplement le fait de coincer le fil de travail entre les deux nœuds qui le bloque.


On recommence, ensuite, avec le brin de droite suivant, et ainsi de suite.

 


Il faut toujours bien faire attention à ce que ce soit le fil conducteur qui soit le plus tendus (les demi-clés ne doivent que s’enrouler autour), les mains ayant la fâcheuse manie de préférer tendre plus fortement le fil de travail ! Sachez que pour éviter le problème, on peut décider de n’utiliser qu’une seule main pour réaliser les nœuds, l’autre restant occupée à tendre le fil conducteur. Une bonne manière de développer les connections des neurones de notre cerveau, car on développe ainsi notre ambidextrie. Et c’est toujours moins cher qu’un jeu DS !

 

Lorsqu'on utilise un fil de travail en tant que fil conducteur, il suffit de le faire passer au dessus les fils de travail et de faire des nœuds tout autour. Ici, je lui ai donné une orientation diagonale vers la droite.


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Agrafe - dans noeuds macramé
commenter cet article

commentaires

Tirez La Chevillette...

  • : Agrafe et fanfreluches
  • Agrafe et fanfreluches
  • : Mes doigts fourmillent d’envies créatives à partager (couture, broderie, crochet, déco, bijoux…), je ne sais plus m’arrêter. Venez vous faire contaminer !
  • Contact

Rechercher

Archives

EXPO-VENTE

*********************

Découvrez ma boutique en ligne Âme Camélia sur ALittleMarket.

banniereamecamelia.jpg

*********************

Si vous voulez suivre les making of des créations que je destine à la vente ou mes coups de coeur, venez visiter mon autre miniblog

aylamilly.over-blog.com

*********************

 

... Et La Bobinette Cherra.